Accueil > Documents non rubriqués

L’aide aux élèves : diversité des formes et des effets des dispositifs

Temps de lecture : 3 minutes

Un état des lieux, réalisé par un chercheur reconnu, des dispositifs d'aide mis en place dans le cadre scolaire et extra scolaire afin d'en mesurer les effets sur les élèves. Il peut éclairer une réflexion sur l’aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages dans le cadre des Activités Pédagogiques Complémentaires et les stages de remise à niveau.

Bruno Suchaut, de l’Irédu – CNRS et Université de Bourgogne a fait une communication aux 2èmes rencontres nationales sur l’Accompagnement scolaire à Saint Denis, les 4 et 5 avril 2009.

Pour vous mettre en appétit voici quelques citations et points de repères :
Pour Bruno Suchaut : "les parcours ont gagné en homogénéité (moins de redoublements, orientations tardives) pour une population, de fait, plus hétérogène. Il est alors apparu nécessaire pour garantir un niveau d’éducation minimal à tous les élèves, en respectant le principe d’équité, de développer des formes d’aides en complémentarité du fonctionnement scolaire classique. […] Il semble en effet que la réponse institutionnelle actuelle en termes d’amélioration de la qualité de l’école se traduit principalement par une logique de développement et de diversification des dispositifs d’aide aux élèves".
Après avoir resituer les études nationales et internationales qui "permettent d’avoir une idée plus précise de l’évolution du niveau des élèves", Bruno Suchaut examine les différentes modalités d’aide et d’accompagnement, les caractérise par rapport au temps scolaire, périscolaire et extra scolaire.
Pour ce chercheur, "la plupart des dispositifs ne peuvent produire que des effets à long terme" et donc leur évaluation "demande une méthodologie rigoureuse et un recueil d’information dense".
A la lumière de ces propos, on ne peut donc, aujourd’hui, faire qu’un point d’étape sur "l’aide personnalisée" ou les "stages de remise à niveau" sans être capable d’une réelle évaluation. Cependant des recherches ont été effectuées sur des dispositifs passés ou actuels et permettent de dégager des tendances générales sur les effets.
Quelques points qui semblent facilitateurs :
- L’attente positive des enseignants sur la réussite de leurs élèves
- La gestion optimale du temps d’apprentissage
- Une pédagogie structurée
- Une planification de l’enseignement
- Une implication de l’élève dans les activités
- Une implication des parents.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire la communication de Bruno Suchaut.