Accueil > Documents non rubriqués

Compétence : une question de mots ???

Temps de lecture : 6 minutes

Des compétences de base aux compétences attendues : évolution de la typologie du concept de compétence. (actualisé le 31 juillet 2007).

Les programmes personnalisés d'aide et de progrès :

" (…), le diagnostic établi doit identifier les acquis, définir les objectifs sur lesquels une mobilisation particulière est indispensable et préciser les étapes du parcours à suivre par l'élève et des échéances pour une nouvelle évaluation. Sur cette base sont formalisés des "programmes personnalisés d'aide et de progrès" indispensables pour tout élève qui ne maîtrise pas suffisamment les "compétences de base" "(B.O. N°44 du 2 novembre 1998).
Le PPAP est une action spécifique en faveur des élèves en difficultés - indispensable notamment pour ceux qui ne maîtrisent pas les compétences dites de base (B.O n° 42 du 23.11.2000).

Ces deux textes n'ont fait qu'activer ou réactiver ce concept de compétences de base qui, au début des évaluations CE2, était passé inaperçu par un bon nombre d'entre nous. La typologie des compétences des évaluations CE2 a évolué avec la mise en application des programmes du moment et la définition des protocoles de français et de mathématiques qui se sont réajustés d'une année sur l'autre.
N.B. En 2007, le PPRE a remplacé le PPAP.

Première période : 1997
Le choix des exercices prend en compte la mise en place de nomenclatures de compétences en LECTURE pour le français et en CALCUL pour les mathématiques.
Cette approche permet de regrouper les items considérés comme relevant de :
- "compétences de base" qui paraissent nécessaires aux enfants pour profiter pleinement des situations pédagogiques de cycle 3 ou de 6ème.
- compétences approfondies qui mettent en jeu des stratégies ou des savoir-faire qui sont précisément ceux qui seront entraînés et fixés tout au long des années à venir (que les élèves ne les possèdent pas encore n'est donc pas dramatique),
- compétences remarquables qui ressemblent déjà à celles qui deviendront l'objet essentiel des enseignements du collège.
Il est à remarquer que les compétences approfondies et remarquables sont très rarement évoquées.

Deuxième période : 1999 et 2000
Le glissement s'effectue entre compétences de base et "compétences nécessaires" permettant aux enfants pour profiter pleinement des situations pédagogiques du cycle 3 (ou 6ème). Cette évolution est dûe à l'élargissement du champ de compétences du SAVOIR LIRE et du SAVOIR ECRIRE en français mais également à L'EXTENSION DES DOMAINES D'ACTIVITES MATHEMATIQUES (l'évaluation n'est plus uniquement numérique).

Troisième période : septembre 2005 à avril 2007
Dans le livret "Document à l'attention de l'enseignant" apparaît l'expression "compétences attendues" .
Cette terminologie est propre aux nouveaux programmes 2002 qui prennent pleinement leur dimension cette année. Elle prend le sens de " compétences de base et nécessaires aux élèves pour profiter pleinement des situations pédagogiques de cycle 3 ". L'évaluation des compétences attendues relève de deux logiques distinctes :
- En français, sont dites attendues les compétences appartenant au référentiel du cycle 2 du programme 2002. - En mathématiques, seules certaines compétences du référentiel sont attendues. Comment les repérer ?
En se référent et en prenant appui sur au livret " Document à l'attention de l'enseignant " (pages 15, 16 et 17) ou sur le document d'application des programmes : " Mathématiques cycle 2 ", à partir des propositions de programmation des apprentissages sur 3 ans. Il est possible de déterminer que les compétences sont attendues en phase de consolidation ou d'utilisation. Lorsque nous sommes en phase de préparation ou de structuration la compétence est alors " en cours d'acquisition ".

Quatrième période : depuis avril 2007
Le BO HS n° 5 du 12 avril 2007 décline les compétences en connaissances, capacités et attitudes. Des paliers sont repérés et le niveau de maîtrise attendu est indiqué suivant le cycle.