Accueil > Documents non rubriqués

La correspondance scolaire

Temps de lecture : 11 minutes

A l'époque où le mot projet est dans tous les esprits, il faut bien reconnaître que la correspondance scolaire est vraiment à la mode.

A l'époque où le mot projet est dans tous les esprits, il faut bien reconnaître que la correspondance scolaire est vraiment à la mode.
Mise en théorie par Célestin Freinet qui était si heureux en 1924 de ne plus " être seul ", la correspondance scolaire a traversé le XX° siècle en s'adaptant à toutes les révolutions techniques, de la lettre aux e-mails, en passant par la cassette vidéo, la cassette audio et le minitel.
La technique a évolué, mais le fondement de la correspondance scolaire est resté le même : ouvrir l'élève au monde et aux autres, aller vers l'autre et ses richesses.
 

- Pourquoi mettre en place une correspondance scolaire ?

 

- La correspondance scolaire au cycle 1

 

 

- La correspondance scolaire aux cycles 2 et 3

 

 

- Les TICE

 

 

- Les langues étrangères

 

 

 

- Pourquoi mettre en place une correspondance scolaire ?


La correspondance scolaire ne doit pas être considérée comme un projet en elle-même. Elle est un support, un fil conducteur pour les activités, une stratégie qui permet de mettre en place une dynamique au sein de sa classe. Elle conduit à la modification de nos pratiques pédagogiques en envisageant nos approches des compétences des élèves d'une façon différente.
Il n'empêche que réussir une correspondance scolaire demande un travail de réflexion avant de lancer sa classe dans l'aventure. Nombreuses sont les questions que l'on doit se poser au préalable :
- Pourquoi mettre en place une correspondance scolaire dans ma classe ?
- Quelles sont les valeurs éducatives, pédagogiques et humaines qui vont sous-tendre mes activités ?
- Comment la correspondance scolaire s'inscrit-elle dans mon projet de classe ? Dans celui du cycle ? celui de l'école ?
- Avec qui vais-je échanger ?
- Qu'allons nous échanger
- …

Vous trouverez sur l'excellent site de l'acores : https://perso.wanadoo.fr/acores/peda2text.htm, une grille d'analyse très précise et très concrète permettant de structurer votre projet.

La correspondance scolaire est envisageable au niveau des trois cycles de l'enseignement élémentaire.

 

 

 

 

- La correspondance scolaire au cycle 1


Dès la maternelle, la correspondance scolaire est un support envisageable pour travailler avec ses élèves.
A titre d'exemple on peut citer la correspondance mise en place par deux classes de MS-GS, l'une située à Paris, l'autre à Montrouge en proche banlieue.
Le support choisi par les deux enseignantes était un échange de lettres avec une périodicité mensuelle. Cela a été l'occasion de visiter le bureau de poste et de découvrir ce qui se passait derrière la fente de la boîte aux lettres.
Les activités du premier trimestre ont permis aux enfants de présenter leur classe, leur école et les diverses activités de leur semaine de classe. Lors du second trimestre, les enfants ont présenté leur ville ou leur quartier, l'ont situé sur une carte. Ils ont échangé des lettres, des recettes, des jeux, des puzzles, des messages codés. Une première rencontre a pu être organisée. Lors du troisième trimestre, les deux classes se sont retrouvées une nouvelle fois, mais dans l'autre école. Chacune de ces rencontres était l'occasion de préparation de spectacles, de cadeaux, de gâteaux …
Cette correspondance scolaire avec de très jeunes enfants a été très riche. Ils ont découvert une " autre " école, très différente de la leur, et des enfants de milieu différent. Ils se sont faits de nouveaux amis, et ont élargi leur regard sur le monde d'une façon incroyable.

 

 

 

 

- La correspondance scolaire aux cycles 2 et 3


Aux cycles 2 et 3, la correspondance scolaire devient un excellent outil d'apprentissage de la langue écrite. La maîtrise de la langue écrite devient primordiale, quel que soit le support choisi. Elle nécessite une rigueur indispensable à une bonne communication et les enfants y sont sensibles immédiatement.
Évidemment, le premier texte que l'on rédige est son propre portrait. Ensuite, on envoie tous les portraits rédigés de la classe ainsi que le stock de photos et c'est aux correspondants d'associer le texte et la photo.
On peut également envoyer les règles des jeux auxquels on joue au sein de la classe.
La correspondance scolaire peut être très ludique :
- un défi-lecture : rédaction d'un questionnaire sur un ouvrage lu.
- un défi-math : élaborer des énoncés de problèmes ou des casse-têtes divers.
Elle peut être aussi plus didactique :
- échange de recherches et de résultats de travaux historiques, géographiques ou scientifiques.
- envoyer un compte-rendu de visite.
Il est cependant important de cibler les objectifs et les contenus. Il est nécessaire de faire des choix et de se fixer des buts très clairs afin d'éviter la surabondance de documents difficilement exploitables. Cela nécessite un travail de réflexion avec les élèves : Qu'envoie-t-on ? Pourquoi ? Est-ce que cela est susceptible d'intéresser nos interlocuteurs ?

 

 

 

 

- Les TICE


Si l'enseignant fait le choix d'une correspondance par le biais d'Internet, le lien avec les TICE est incontestable. Outre le travail de saisie de productions d'écrit par le biais du traitement de texte, la correspondance scolaire est au cœur du développement des TICE à l'école " Communiquer au moyen d'une messagerie électronique "
La correspondance scolaire est ici le moyen idéal pour développer toutes les compétences citées dans le B2I . L'élève se trouve au sein d'une " correspondance authentique ".
L'utilisation d'Internet permet une rapidité des échanges très intéressante, mais il est nécessaire de la doubler avec une correspondance papier afin de dépasser le virtuel.

 

 

 

 

- Les langues étrangères


Enfin, la correspondance peut se doubler d'un travail sur les langues étrangères. Nombreux sont les sites qui proposent des adresses d'école à l'étranger.
La maîtrise d'une langue étrangère par les enfants n'est pas un obstacle. Les élèves peuvent dicter leur texte à l'enseignant qui se charge ensuite de le traduire. Ils peuvent également produire quelques textes simples. Ils peuvent aussi écrire dans leur langue et recevoir en réponse un courrier dans une autre langue.
Pour tout ce concerne la " découverte de faits culturels ", les correspondants sont les mieux placés pour répondre aux questions des enfants et parler de leur quotidien. La " dimension internationale de l'apprentissage d'une langue étrangère " est indéniable.

Maintenant, à vous de choisir votre destination et de partir à l'aventure !
Si vous avez une expérience à partager, racontez-la nous : sitecoles@formiris.org

Sites à visiter :
Incontournables :
Acores : https://perso.wanadoo.fr/acores/
Fédération internationale des mouvements d'école moderne : pédagogie Freinet : www.freinet.org
Ouverture et échange avec l'étranger : https://www.ciep.f
Recherche de correspondants (correspondance scolaire francophone) : https://www.momes.net/amis/groupesamis4.html