Accueil > Documents non rubriqués

Moi, j'attends Noël...

Temps de lecture : 31 minutes

Proposition d'une démarche pour se mettre en route vers Noël. Les textes proposés sont ceux de l'année C, mais la démarche convient aussi pour les années A et B.

C'est le temps de la fête !

 


Heureux celui qui attend
De fêter son anniversaire :
Il se réjouit des cadeaux qu'il va recevoir,
Il écrit des cartes d'invitation pour rassembler
Tous ceux qu'il aime
Et partager avec un joyeux moment.

Heureux ceux qui attendent la venue d'un ami :
Ils se préparent et décorent la maison,
Ils guettent et restent éveillés,
Ils ouvrent leur cœur pour l'accueillir,
Ils le reçoivent et c'est la fête !

Heureux sommes-nous en ce temps de Noël :
Jésus naît au milieu des hommes !
C'est Dieu lui-même qui vient : quelle fête !
Préparons-nous à l'accueillir ! Réjouissons-nous !
C'est Noël ! C'est le temps de la fête !

 

 

 

Moi, j'attends Noël : 1re semaine de l'Avent (du 28 novembre au 3 décembre)
1re séance " Heureux ceux qui restent éveillés "

 


Matériel :
- La maison (voir les consignes de réalisation en fin de texte)
- Une bougie, une lampe, une lanterne… (au choix)

Déroulement :
1. Mise en projet
- Partager avec les enfants autour de ce temps d'Avent (attente…)
- Proposer aux enfants de faire le chemin jusqu'à Noël, une maison va nous servir de support pour nous mettre en route.
- Expliquer le déroulement : " Nous allons grâce à cette maison, qui symbolise l'Avent, avancer vers Noël. Chaque semaine nous ouvrirons une des fenêtres. A Noël, toute la maison sera ouverte. Chaque fenêtre représente un dimanche de l'Avent. Avant de l'ouvrir, nous écouterons le texte d'Evangile du dimanche, nous essayerons de mieux le comprendre, nous ajouterons devant la fenêtre (derrière, à côté…) un objet qui nous fera penser à ce texte. "
- Présentation de l'Avent (combien de semaines, liens et différences avec leurs calendriers de l'Avent : pas chaque, pas de " cadeaux "…) Par quel jour se termine l'Avent ?
- Lien avec la parole du dimanche 30 novembre. (Luc 21,25-28.34-36) Qui l'a entendue ? Qu'a-t-on compris ou retenu ?

2. Lire ou raconter le texte :
Jésus parlait à ses disciples de sa venue : " Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption* est proche. Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s'alourdisse dans la débauche, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste. Comme un filet, il s'abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez dignes d'échapper à tout ce qui doit arriver et de paraître debout devant le fils de l'homme. "
(* rédemption : le moment où les hommes sont sauvés, libérés.)

3. Réalisation :
- Ouvrir la première fenêtre. Découvrir et décrire l'image. Faire le lien avec le texte.

4. Intériorisation :
- Ce que dit Jésus à ses disciples, ce sont des conseils : redressez-vous, relevez la tête, tenez-vous sur vos gardes, restez éveillés et priez tout le temps. C'est ce qui fera la différence entre celui qui croit en Jésus et celui qui ne croit pas. Alors que tout à l'air de s'écrouler, le premier espère de toutes ces forces que Jésus aura le dernier mot, alors que l'autre meurt de peur.
- Les conseils de Jésus à ses amis, ils sont aussi pour nous. Autrement dit : " Ne restez pas à vivre comme si je n'existais pas, faites attention dès aujourd'hui, levez-vous pour venir à ma rencontre. Comme un veilleur qui attend toute la nuit, restez éveillés. Allumez votre lampe et priez le bien qui vous a créés, alors vous n'aurez plus peur. "
- Placer l'objet choisi pour symboliser ce texte : une bougie…

5. Temps de prière :
Jésus, dans le monde où je vis, beaucoup d'hommes ne pensent pas à toi. Les uns ne te connaissent pas, les autres t'oublient.
Moi, je te connais. Tu vois, je me lève aujourd'hui. Comme un veilleur dans la nuit, je voudrais vivre ma vie sans que jamais je ne t'oublie. Chants : Allume une lumière (Fais jaillir la vie, année bleue)- Comme une huile dans la lampe.

 

 

 

 

Moi, j'attends Noël : 2e semaine de l'Avent (du 4 au 10 décembre)
2e séance " Heureux ceux qui préparent "

 


Matériel :
- Un caillou / des petits cailloux. La maison avec la seconde fenêtre à ouvrir.

Déroulement :
1) Mise en projet :
La semaine dernière, dans l'Evangile, nous avons entendu les conseils de Jésus qui disait à ses amis d'être toujours éveillés, d'être prêts et de prier. Cette semaine et la prochaine, nous écouterons les conseils de Jean-Baptiste.

2) Raconter le texte : Jean-Baptiste dit : " Préparez le chemin du Seigneur " (d'après Luc 3, 1-6).
Jean, qui était le fils de Zacharie, parcourait la région de la Palestine et il parlait à Dieu : c'était un prophète. Beaucoup de gens, très intrigués par ce qu'il disait, venaient l'écouter. Il leur conseillait de changer de vie et, pour marquer ce changement, il les plongeait dans l'eau du Jourdain. On l'appela ensuite Jean-Baptiste.
Il leur annonçait aussi que Jésus allait bientôt venir, et qu'il fallait préparer en soi un chemin pour que le Seigneur puisse y marcher.
Comme un autre prophète, Isaïe, Jean-Baptiste disait : " Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Tout ravin sera comblé, toute montagne et colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les toutes déformées seront aplanies, et tout homme verra le salut de Dieu. "

3. Réalisation :
Ouvrir la deuxième fenêtre. Découvrir et décrire l'image.

4. Intériorisation :
- Notre vie n'est pas une ligne toute droite où tout se passe toujours bien, sans problème. Non il y a quelquefois des difficultés en formes de bosses, de collines où même de montagnes difficiles à franchir.
Comme les travailleurs sur les chantiers de la route, il ne faut pas avoir peur de commencer à dégager le chemin, à tracer la route. Ce sera plus difficile ; c'est pourquoi il faut en avoir envie très fort. Alors Jésus pourra venir prendre la place qu'on aura préparé : Il changera toute notre vie et il nous aidera à abaisser d'autres montagnes…
- Placer les petits cailloux.

5. Prière :
Je suis sur un chemin. Devant moi, je vois : des cailloux, des rochers, des mots durs, des gestes violents, des injustices, des guerres.
Jésus, pour préparer ta venue dans le monde, je voudrais : ratisser les cailloux, aplanir les rochers, renverser les collines, déplacer les montagnes, parler la langue des doux, agir avec tendresse, défendre les plus petits, apporter la paix.

 

 

 

 

Moi, j'attends Noël : 3e semaine de l'Avent (du 11 au 18 décembre)
3e séance " Heureux ceux qui ouvrent leur cœur "

 


Matériel :
- La maison avec la troisième fenêtre à ouvrir.
- Quelque chose à partager : gâteau, bonbon…

Déroulement :
1) Mise en projet :
- Rappel des étapes précédentes : la maison, les volets ouverts…
- Lien avec la Parole de Dieu du dimanche précédent (10 décembre).
- Qu'a-t-on compris et retenu ?

2) Lire ou raconter le texte d'Evangile du dimanche (Lc 3,10-18) :
A) pour les plus jeunes :
Jean-Baptiste dit : " Partagez vos vêtements et votre nourriture, ne soyez pas violents, ouvrez votre cœur, car le Messie vient. "

B) Pour les plus grands (cycle 3) :
Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : " Que devons-nous faire ? ". Jean leur répondait : " Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! "
Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent :
" Maître, que devons-nous faire ? " Il leur répondit : " N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. "
A leur tour, des soldats lui demandaient : " Et nous, que devons-nous faire ? " Il leur répondit : " Ne faites ni violence ni tort à personne et contentez-vous de votre solde. "
Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie*.
Jean s'adressa alors à tous : " Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. "
Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint et le feu. Par ces exhortations et bien d'autres encore, Jean-Baptiste annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.
(*) : marqué d'huile pour accomplir une mission, dans l'Ancien Testament des rois en sont marqués.

3) Activités :
- Ouvrir les volets de la troisième fenêtre et découvrir l'image.

4) Intériorisation :
- L'Evangile nous parle encore de Jean-Baptiste, le prophète, et de la foule de gens qui viennent l'écouter et lui poser des questions.
- Jean-Baptiste répond à chacun que, pour changer de vie, il faut être honnête, doux, juste et partager ce qu'on a. Et moi ?
cette semaine je pourrais aussi partager quelque chose. Qu'est-ce que je vais faire pour que mon cœur soit plus ouvert ?
- Déposer le symbole du partage.

5) Prière :
Jésus, quelquefois, je me pose cette question :
Qu'est-ce que je ferai plus tard quand je serai grand ?
C'est une question très importante.
Mais, Jésus, j'ai une autre question :
" Que dois-je faire maintenant ? "
Jésus, dès aujourd'hui, tu m'invites à être juste, à refuser la violence, à partager avec les autres.
Et ça c'est le plus important.
Chant : " Et le monde ira beaucoup mieux ".

 

 

 

 

Moi, j'attends Noël : 4e semaine de l'Avent (du 19 au 25 décembre)
4e séance " Heureux ceux qui accueillent comme Marie "

 


Matériel :
- La maison avec la quatrième fenêtre à ouvrir.
- Un cœur ou une main (en pâte à sel ou pâte à modeler…) pour symboliser l'accueil, le partage.

Déroulement :
1) Mise en projet (à réaliser avant les vacances) :
Faire avec les enfants une relecture orale de tout ce qui a été vécu pendant ce temps de l'Avent (en prenant appui sur les fenêtres de la maison que nous avons déjà ouvertes).
Introduire le texte du jour en présentant une nouvelle venue : " Elisabeth ", la cousine de Marie, la maman de Jean-Baptiste. "

2) Lire ou raconter le texte de l'Evangile du dimanche :
En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Elisabeth fut remplie de l'Esprit-Saint et s'écria d'une voix forte.
" Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur, que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?
Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. " (Lc 1,39-45)

3) Réalisation :
Ouvrir la fenêtre du 4e dimanche : partage autour de l'illustration.

4) Intériorisation :
Partager autour de cette parole : Marie fait un long voyage pour aider sa cousine qui attend aussi un bébé. A son arrivée, c'est la joie : Elisabeth devine que Marie va être la mère de Jésus. C'est la plus belle joie qu'elles partagent, c'est la joie qui vient de Dieu qu'elles accueillent. Avec la même foi qu'Elisabeth, les chrétiens savent que Jésus est présent, qu'il est avec eux, et ils en éprouvent une très grande joie. Dans la vie, donner et recevoir cette, c'est très important pour grandir.

5) Prière :
- Parler éventuellement de la prière du Magnificat (ou la chanter)
Avec toi, Marie, j'attends Dieu qui vient.
Avec toi, Marie, je sais que Jésus vient pour rendre heureux.
Avec toi, Marie, je crois que Jésus est le fils de Dieu.
- Chant à Marie.

 

 

 

 

Moi, j'attends Noël : Noël (après les vacances : du 2 au 7 janvier)
5e séance " Quelle fête ! Jésus est né ! Heureux sommes-nous ! "

 


Matériel :
- La maison.
- Un cadeau " simulé " par enfant : chaque enfant apporte une petite boîte qu'il a empaquetée (allumettes, médicaments…) à demander avant !!!

Déroulement :
1) Mise en projet :
- Rappel des étapes précédentes, on rappelle ce qu'on a ouvert et ce que chaque objet représente.
- Lien avec la parole du jour de Noël (Lc 2,1-14) Qui l'a entendue ? Qu'a-t-on compris ou retenu ?

2) Lire ou raconter le texte :
En ces jours-là parut un édit de l'empereur Auguste ordonnant de recenser* toute la terre Ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine. Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth, en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie son épouse, qui était enceinte.
Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Dans les environs se trouvaient des bergers, qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L'Ange du Seigneur s'approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d'une grande crainte, mais l'ange leur dit : " Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : aujourd'hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. "
Et soudain, il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : " Gloire à Dieu au plus haut de cieux et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. "
*recenser : compter tous les habitants d'un pays.
* troupe céleste : des anges dans le ciel en très grand nombre.

3) Réalisation :
- Ouvrir la porte. Découvrir et décrire l'image. Faire le lien avec le texte.

4) Intériorisation :
- Quand l'ange du Seigneur s'approche des bergers, ils ont très peur. Mais l'ange leur dit de ne rien craindre, car le Dieu qui est là, tout près, n'est pas celui qu'ils imaginent. Ce n'est pas un Dieu qui fait peur. C'est un petit enfant nouveau-né, qui apporte une bonne nouvelle : la paix et la joie pour tout le monde.
- Comme les bergers, tu peux avoir peur d'être un peu trop près de Dieu. Mais plus tu t'en approcheras plus tu sauras que notre Dieu est un Dieu d'amour, que ce petit bébé dans la crèche est là pour t'apprendre à aimer très fort, de plus en plus. Comme les bergers, approche-toi à petit pas. Viens le rencontrer et prends du temps avec lui… Jésus, qui, comme un petit enfant, a besoin d'être aimé.
- Chaque enfant va déposer l'objet qui représente ce texte : un petit cadeau.

5) Temps de prière :
- Jésus, tu es si petit dans cette crèche, et pourtant tu es si grand.
- Le jour de Noël, j'ai fait fête avec ma famille ; merci, Seigneur, de m'avoir donné ma famille.
- Noël, c'est aussi le jour des cadeaux. Merci, Seigneur, pour les cadeaux que j'ai reçus.
- Noël, c'est ton jour. Moi, je sais que le plus grand cadeau, c'est moi.
- Merci, Jésus, d'être là.
Chant : " La Paix c'est comme un cadeau ".

 

 

 

 

Textes des dimanches de l'Avent - Année C
Adaptés aux cycles 1 et 2

 


Premier dimanche de l'Avent : Heureux ceux qui restent éveillés !

" Jésus va venir.
Il rassemblera tous ceux qui attendent sa venue. "
Luc 21, 25-36

Deuxième dimanche de l'Avent : Heureux ceux qui préparent !

" Jean le Baptiste est le messager de Dieu. Il dit :
" Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez la route ! "
Luc 3, 1-6

Troisième dimanche de l'Avent : Heureux qui ouvrent leur cœur !

" Jean le Baptiste dit :
" Partagez vos vêtements et votre nourriture,
ne soyez pas violents,
ouvrez votre cœur, car le Messie vient. "
Luc 3, 10-18

Quatrième dimanche de l'Avent : Heureux ceux qui accueillent comme Marie !

" Marie rend visite à sa cousine Elisabeth qui est heureuse, car Marie sera bientôt la maman de Jésus, le Fils de Dieu. "
Luc 1, 39-45

Evangile de Noël : Quelle fête ! Jésus est né ! Heureux sommes-nous !

" Marie mit au monde un fils premier-né.
Elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire.
L'ange du Seigneur annonce aux bergers : " Aujourd'hui vous est né un Sauveur !
Il est le Messie, le Seigneur !
Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. "
Luc 2, 1-14



Dessin d'une maison avec 4 fenêtres, une pour chaque dimanche de l'Avent, une porte avec " aujourd'hui, c'est Noël ".

Les images à mettre dans les fenêtres :
Séance 1 : une bougie, une lampe, une lanterne… (au choix).
Séance 2 : un caillou / des petits cailloux.
Séance 3 : quelque chose à partager : gâteau, bonbon...
Séance 4 : un cœur ou une main pour symboliser l'accueil, le partage.
Séance 5 : un cadeau " simulé " par enfant : chaque enfant apporte une petite boîte qu'il a empaquetée (allumettes, médicaments….) à demander avant !!!

Ouvrages de référence :
- Les 5-7 ans vers Noël, Editions du Signe
- Les 8-12 ans en chemin vers Noël, Editions du Signe
- Mille images d'évangile, KIEFFER, Jean-François, Presses d'Ile de France,
- Caté des P'tits Grands, GIORDAN, Anne, MAITTE, Bernard, Editions Sarment.