Accueil > Documents non rubriqués

En avent toute !

Temps de lecture : 10 minutes

Quatre semaines pour aller à la rencontre des personnages qui se sont mis en route pour accueillir le nouveau-né de Bethléem.

Quatre semaines pour entrer dans le mystère de l'Incarnation. Faisons de ce temps de l'Avent non pas celui d'une attente passive, mais d'une mise en lumière de la relation que Dieu souhaite construire avec chacun de nous. Nous vous proposons de vivre ces quatre semaines en allant à la rencontre de ces personnages qui se sont mis en route pour accueillir le nouveau-né de Bethléem. Notre proposition peut aisément s'adapter à tous les cycles de l'école.


Des personnages en marche

1ère semaine : en marche avec Marie et Joseph, dans une attitude d'écoute et de disponibilité.
2ème semaine : en marche avec Jean-Baptiste dans une attitude d'accueil et de dépouillement.
3ème semaine : en marche avec les bergers, dans une attitude de louange.
4ème semaine : et nous ? En marche aussi ?

Schéma de découverte
Chacune de ces semaines, nous vous proposons de la vivre en deux temps : la découverte des personnages guidée par les textes bibliques et ensuite une célébration pour intérioriser l'attitude des personnages rencontrés.
Pour le temps de célébration voici un déroulement possible :
* Entrée en célébration par un chant. On conservera ce chant pour les quatre semaines (par exemple : " Aube Nouvelle "). On pourra se contenter du refrain. A défaut de chant, on peut aussi utiliser une musique qui aide à l'entrée en célébration.
* Ecoute de la Parole.
La Bible est placée sur une table bien en vue au lieu habituel du coin prière ; elle est éclairée par une lumière : ce seront les bougies des quatre semaines de l'Avent en allumant une bougie supplémentaire chaque semaine (là où les bougies précédentes sont allumées dès le début de ce temps de prière).
On invite les enfants à la gestuelle suivante :
- passer de la position assise à la position debout pour écouter le texte ;
- amener la main droite à se poser, bien à plat, sur la région du cœur ;
- tendre le bras, la main tournée vers le sol et l'index en direction de la Bible ouverte ;
- retourner la main paume vers le ciel afin de former un réceptacle (on accueille la Parole).
On écoute la Parole
* Temps d'action de grâce
On s'assoit et on invite à un temps de silence (prévoir un fonds musical).
On propose une brève prière reprenant les points forts de la découverte faite de ce ou ces personnages en marche vers Noël.
On termine par un chant.

1ère semaine : en marche avec Marie et Joseph
Références bibliques :
Annonciation à Marie : Luc 1, 26-38
Annonciation à Joseph : Matthieu 1, 18-25


En s'appuyant sur ces récits des Evangiles, raconter ces deux annonces en présentant les lieux, les décors, les personnages. Bien s'imprégner des textes pour pouvoir donner corps à votre manière de raconter, en fournissant des détails, en citant les paroles importantes.
La pointe de ces deux récits : une attitude d'écoute, de disponibilité qui met en marche.
Après ce temps d'écoute du récit, donner la parole aux réactions des enfants, à leurs questions. Accueillir ces questions non pas en cherchant à y donner systématiquement réponse mais comme une parole de recherche, d'ouverture : nous sommes tous des chrétiens en marche à la recherche de Jésus, en nous ouvrant au souffle de l'Esprit.
Dans le temps de célébration de cette première semaine, un chant à Marie sera repris comme action de grâce : " Je vous salue Marie " ou l'un des chants extraits de " La chanson de l'Evangile " ou des productions de Jean-Noël Klinguer.

Retour

2ème semaine : en marche avec Jean-Baptiste
Références bibliques
La visitation Luc 1, 39-56
Naissance de Jean-Baptiste Luc 1, 57-66
Prédication de Jean-Baptiste Matthieu 3, 1-12


Il s'agit ici de présenter ceux qui avec Marie et Joseph ont attendu le Messie : avec Jean-Baptiste, ce sont aussi ses parents Elisabeth et Zacharie. Le dernier texte cité (évangile de saint Matthieu) montre comment Jean-Baptiste va annoncer le Messie. On mettra l'accent sur l'attitude de confiance des parents de Jean-Baptiste pour accueillir l'heureuse nouvelle d'une naissance inespérée et l'attitude d'accueil de Jean-Baptiste pour préparer la route au sauveur.
On suivra le cheminement proposé la semaine précédente (on raconte le texte et on dialogue avec les enfants). Dans le temps de célébration on pourra mettre l'accent sur le Magnificat en guide de chant de louange.

Retour

3éme semaine : en marche avec les bergers
Référence biblique :
Récit de la naissance et de l'annonce aux bergers Luc 2, 1-20


Pourquoi parler de l'attente des bergers ? On ne peut affirmer avec certitude que les bergers étaient en attente, mais ce que l'on sait c'est qu'ils veillaient dans la nuit et qu'à l'annonce de l'ange, ils sont partis, ils ont vu et ils ont proclamé les merveilles de Dieu.
On mettra l'accent dans le récit sur la situation des bergers : des pauvres, des " mal considérés ", qui vivent à l'écart des villages : ils ne sont pas des " bons juifs ". C'est par eux que Dieu annonce à tous les hommes son salut.
Il est possible également de prendre appui sur le conte que nous avons proposé dans le Sklerijenn n° 31 (septembre 2003)

Retour

4ème semaine : Et nous ? Nous sommes aussi en marche vers Noël.
Référence biblique
La naissance de Jésus Luc 2, 1-20


Cette quatrième semaine peut être l'occasion de présenter le récit de la Nativité, la marche qui conduit Joseph et Marie à Bethléem où, dans des conditions difficiles, s'achève l'attente par un cri de louange et de foi : Emmanuel ! Et nous savons que la marche reprendra sur les routes de l'exil vers l'Egypte !
Pour cette quatrième semaine, la célébration peut également s'élargir à tous les enfants de l'école. Chaque classe a pu suivre un itinéraire différent pour préparer Noël : et si on rassemblait toutes nos découvertes ! Ensemble chantons la gloire du Père et manifestons la présence du Christ au milieu des hommes.

Retour

Les chants de Noël ne manquent pas ; en voici quelques-uns qui gardent toute leur fraîcheur :
Noël, Noël, Jésus est né (Noël Colombier - SEL K 103)
Un enfant est né (Jo Akepsimas) SM 30-965
Noël, Jésus est né (C. et J. Klinguer SM K 356)