Accueil > Documents non rubriqués

Entendre les questions des enfants

Temps de lecture : 10 minutes

Doit-on répondre à toutes les questions ? Comment? 

Ce document complète l'article " ces enfants qui nous questionnent " et approfondit la manière de traiter ces questions et d'y réfléchir en équipe.

Pourquoi ?
Donner du sens à l'école, favoriser une éducation intégrale de la personne, développer la réflexion et le respect de la pensée de l'autre… tout cela suppose de ne pas laisser de côté les questions que se posent les enfants (et les adultes) sur le sens de l'existence, le fait religieux… etc.
Mais comment ces questions peuvent-elles être traitées à l'école en respectant la fonction première de celle-ci : être un lieu d'apprentissage, selon des programmes qui nous sont donnés.
Nous sommes dans l'Enseignement Catholique dont le projet est fondé sur l'Evangile et nous avons le souci de l'accueil de tous. Dans un environnement pluriculturel, plurireligieux … comment traiter les questions du sens dans le respect des différences ?

1. Partons de remarques ou questions entendues en classe :
1. Qu'est-ce que la crèche ? Mon petit frère, il y va.
2. Est-ce que c'est encore mon ami, il m'a tapé ?
3. Pourquoi il y a plusieurs religions ?

4. Mon lapin est mort. Est-ce qu'il ira au paradis ?
5. C'est pas possible que Jésus il marche sur les eaux.
6. Est-ce qu'il faut toujours dire ce que l'on pense ?
7. Le Carême et le Ramadan, c'est pareil ?
8. La guerre contre l'Irak, c'est les chrétiens contre les arabes ?
9. Jésus, il a existé. Mais Dieu… il faudrait que je le vois pour y croire.
10. Pourquoi Dieu il a inventé la guerre, le mal.
11. Qu'est-ce que cela veut dire les quatre lettres sur la croix de Jésus ?
12. Pourquoi les Musulmans ils vont à la Mecque ?
13. Dieu, il ne me répond pas.
14. C'est quoi Noël ?


2. Doit-on répondre à toutes les questions ? Comment ?
Nous pouvons rallonger la liste sans difficulté. Les questions que posent les enfants sont importantes pour eux. Ne pas les entendre (parce qu'elles nous dérangent) est une attitude qui nous laisse mal à l'aise. Mais comment les entendre, les prendre en compte.
Une réponse rapide à une question complexe est-elle respectueuse de l'enfant ?
… pas simple.

3. Des questions et des modes de traitement divers
Faisons le " tri " entre les questions liées au sens. Quelques clés peuvent aider :
- Y a t il une réponse unique ? plusieurs réponses possibles ?
- De quelle nature est la réponse : un fait objectif, le fruit d'une réflexion, le fait d'une croyance culturelle, d'une foi religieuse… etc.
- Comment peut-on trouver ces réponses : elles sont dans des livres ? Elles se construisent par l'expérience ? On les cherchera toute notre vie ? Elles sont données par révélation font appel à la foi….

Cette recherche nous permet de repérer les modes de traitement et la nature de ces questions.



Les questions de type A peuvent être traitées dans les programmes, le plus souvent. Elles feront les programmes, le plus souvent. Elles feront l'objet des recherches personnelles ou collectives. La réponse, dans certains cas, sera donnée par l'enseignant. On doit, à ces questions, pouvoir trouver une réponse unique.
Les questions de type B ne comportent pas une réponse unique. On peut travailler sur des réponses diverses apportées dans la littérature, l'actualité…etc. On peut aussi les faire avancer sous forme de débats. On ne pourra pas dire à la fin du débat quelle est " la " bonne réponse.
Les questions de type C peuvent trouver une réponse unique et reconnue comme valide. Mais cette validité n'est pas de l'ordre de la démonstration irréfutable. Nous sommes là dans une vérité reconnue dans le cadre d'une foi partagée.
Jésus Christ est-il le Messie ? Si je suis Chrétien, je peux répondre oui. Si je suis Juif, je répondrai non. Aucune preuve possible, c'est d'un autre domaine.

4. Une démarche possible entre enseignants
- Lister des questions ou remarques entendues pour prolonger la liste du paragraphe 2.
- Placer chacun ces questions dans le type A, B, C du tableau.
- Confronter notre classement … mesurer par là la complexité de certaines questions.
- Y a t il des domaines des programmes qui peuvent rejoindre ces questions ? Sous quelle forme, à quel(s) niveau(x) de classe.
- Pour les autres aspects, que pouvons-nous mettre en place (ou réactiver) comme type de démarche pour traiter ces questions.
Avec tous ? En groupes diversifiés ?...
- Selon les questions traitées et le mode de travail mis en place, quel est le rôle de l'adulte : il enseigne, il organise la recherche, il régule le débat sans s'y engager, il témoigne de sa propre foi… etc. ?

5. Une démarche possible avec les enfants
Il peut être tout à fait utile de mettre des mots avec les enfants (au moins en cycle 3) sur les différents types de questions. Cela les ouvre à la recherche personnelle, les conduit à dire " je pense que … ", " je crois que… " tout en respectant les points de vue différents.
- Donner une liste de questions diverses. On les aura écrites sur des papiers séparés.
1. Quel est le résultat de 125 X 2 ?
2. Combien monsieur Duschmole a-t-il d'enfants ?
3. Monsieur Duschmole aime-t-il ses enfants ?
4. Quel est le nom du président autrichien ?
5. Quel est le plat préféré de notre premier ministre ?
6. Dans quel endroit habitait la famille de Jésus ?
7. Est-ce que tous les hommes descendent d'un même couple initial ou non ?
8. Quelle est la couleur d'une citrouille ?
9. Pourquoi Jésus a-t-il été mis à mort ?
10. Combien y a-t-il d'élèves dans notre école ?
11. Notre école est-elle une bonne école ?
12. Jésus est-il ressuscité ?
- Par petits groupes (3 environ) essayer de classer ces questions en fonction de la manière dont on pourrait trouver les réponses.
- En grand groupe, exposer et comparer les principes de classement … l'objectif est de confronter, de prendre conscience du type de question… ils peuvent exprimer cela de manière différente du tableau ci-dessus.

Le but de cela est de conduire à adopter une attitude conforme au type de question qui se pose … en tant qu'élève et qu'enseignant.
Ce travail entre adulte puis avec les enfants devrait permettre d'être plus conscients de ce que l'on fait et de mieux situer les unes par rapport aux autres des démarches telles que : culture religieuse, discussion philosophique, catéchèse, découverte des différentes religions … etc.