Accueil > Documents non rubriqués

Aide aux devoirs en cycle 3

Temps de lecture : 5 minutes

Comment associer les parents aux devoirs en cycle 3.

Objectifs :
- Rendre le discours du maître plus compréhensible en travaillant à partir de ce qui a été donné en classe.
- Donner des outils aux parents pour aider leur enfant : des emplois du temps, des grilles de relecture, des stratégies ou des trucs pour apprendre.
- Faire un lien entre la classe et la maison, dans un lieu autre qui permet aux parents et aux enfants de s'exprimer.
- Créer une dynamique de groupe, un lieu où les parents se rencontrent autour de difficultés similaires.
- Répondre aux demandes individuelles.

Population concernée :
Des enfants suivis en Regroupement d'adaptation et d'autres enfants du cycle 3

Moyens :
- Une classe pouvant accueillir une douzaine de personnes à la fois (6 mamans et 6 enfants).
- Une enseignante spécialisée maître E, et parfois l'enseignante de la classe.
- Trois heures différentes pour accueillir : le matin avant l'école, pendant l'école, et en fin de journée à 17 heures.
- Une photocopieuse pour distribuer des fiches et donner une bibliographie.

Organisation :
- Travail sur trois thèmes : l'organisation des devoirs à la maison
- L'apprentissage d'une leçon, la préparation d'une dictée
- Organisation de groupes comprenant entre deux et six parents accompagnés de leur(s) enfant(s).
- Des séances de 45 minutes à 1h auxquelles les parents s'inscrivent selon leurs besoins et leurs possibilités. Ils peuvent venir d'une à quatre fois, la dernière entrevue étant individuelle.

Déroulement :
— Des exercices de méthodologie ont été faits en classe en octobre et en novembre. Les enfants ont commencé à repérer leurs modes d'apprentissage et ont travaillé l'organisation du travail, l'apprentissage d'une leçon et la préparation d'une dictée en demi groupe, soit 14 enfants avec leur enseignante ou avec moi.
— Un groupe de méthodologie en Regroupement d'adaptation qui comprend 5 enfants.
— Début novembre, l'APEL organise une conférence avec une personne donnant des cours d'aide aux devoirs dans un collège parisien. Une cinquantaine de parents sont présents ce soir là. C'est suite à cette intervention que les enseignantes et moi-même décidons de proposer l'aide aux devoirs. Je partais toujours de ce que les parents et enfants disaient en commençant chaque séance par une question pour les mamans, une autre pour les enfants. Ils répondaient sur un papier que je collais sur une affiche.

 

Ex : Apprendre une leçon.
- Je reprenais les propos des uns et des autres pour construire les séances. Ainsi, aucune séance n'a ressemblé à une autre.
- En co-animation, nous sommes parties des travaux des enfants. Les mamans ont communiqué entre elles quant à leurs habitudes de mémorisation et d'aide aux devoirs. L'ambiance était souvent chaleureuse.
- Pour clore les séances, je demandais, si le temps le permettait, de noter ce que chacun avait mémorisé, histoire de mettre en pratique l'effort demandé aux enfants en fin de cours : mémoriser quelques éléments clés, reformuler. J'avais préparé des cartons " engagement " et chaque enfant se servait selon ses besoins.
- J'ai reçu individuellement cinq mamans la dernière semaine, avec ou sans leur enfant pour faire le point sur ce que nous avions dit lors des séances.
- Je leur ai remis à cette occasion le compte rendu de la séance où elles étaient présentes ainsi qu'une fiche d'aide individualisée.