Accueil > Documents non rubriqués

Le Petit chaperon rouge, un spectacle de marionnettes

Temps de lecture : 8 minutes

Objectif de ce projet : écrire les répliques du personnage de la petite fille puis préparer la présentation du spectacle aux autres classes.

La DDEC d'Annecy a organisé le 16 mai 2003 une journée de mutualisation des initiatives pédagogique en lien avec les Assises de l'Enseignement Catholique du 1er décembre 2001. Les enseignants ont partagé leur expérience en exposant les outils utilisés, en répondant aux questions de leurs collègues. Une fiche synthétique permet d'avoir une trace de leurs projets. Pour en savoir plus, vous pouvez les contacter : Ecole Sainte Marie - Morzine - 74- DDEC Annecy

Projet lecture - écriture
Intitulé du projet :

« Ecrire les répliques du personnage de la petite fille puis préparer la présentation du spectacle aux autres classes. »
Public concerné : Cycle II - Classe de CP - CE1
Période : Novembre - décembre 2002
Compétences travaillées :
Production de textes : Ecrire de manière autonome un texte d'au moins cinq lignes répondant à des consignes claires, en gérant correctement les problèmes de syntaxe et de lexique.
Lecture - Compréhension : Lire à haute voix un court passage en restituant correctement les accents de groupes et la courbe mélodique de la phrase (lecture préparée silencieusement)
Démarche de travail :
Origine du projet :
Les enfants ont assisté à un spectacle de Guignol. La proposition leur est ensuite faite de préparer un spectacle de marionnettes. Nous avions déjà les marionnettes du petit chaperon rouge d'où le choix de monter ce conte.
Imprégnation du conte : Les enfants ont recherché des versions différentes de l'histoire à la bibliothèque puis nous les avons lues et écoutées (atelier d'écoute)
Analyse du type de texte : Un extrait de pièce de théâtre est présenté aux enfants. En classe, nous analysons les critères propres à une pièce (l'annonce des personnages, l'importance de la ponctuation et surtout la transformation du texte narratif en dialogues. )
Ateliers d'écriture : Les enfants disposent des textes du conte sous la forme de trois actes correspondant au trois lieux évoqués dans l'histoire ( la maison du petit chaperon rouge, la forêt et la chambre de la grand-mère ).
Groupe des CP : La production du texte se fait en collectif. C'est l'enseignante qui écrit au tableau sous la dictée des enfants ( utilisation de couleurs pour distinguer les sons connus des sons inconnus, la mise en relief des lettres muettes ainsi que de la ponctuation ). Ensuite, les enfants recopient. Pour certaines parties simples (Grand-mère, comme vous avez de grandes oreilles !) dont le texte est répétitif, les enfants, pour la première fois, ont écrit seuls le texte ( correction alternée et individuelle des productions )
Objectif : Travailler la restitution écrite des sons.

Groupe des CE1 : Les enfants écrivent seuls le texte de la petite fille. A chaque réplique, ils montrent leur production et corrigent avec l'enseignante les erreurs de sens ou d'orthographe ( règles déjà vues en classe ). Les autres erreurs sont corrigées par l'enseignante.
Le rythme d'écriture de chaque enfant est respecté.
Entre deux séances, les enfants peuvent colorier les dessins qui accompagnent le texte.
Objectif : Restituer par écrit les sons en intégrant les acquisitions orthographiques.
Les décors : En parallèle, les enfants réalisent sur le temps d'arts visuels, les décors pour le castelet. C'est une étudiante des beaux arts qui est venue encadrer cet atelier. Une réflexion est menée avec elle sur la façon de placer la grand-mère et le loup dans le lit. Des trous ont donc été faits dans le décor pour que la marionnette puisse apparaître derrière.
La couverture du livre a également été réalisée par la jeune fille à partir des marionnettes utilisées pour le spectacle et un parent d'élève l'a imprimée pour chaque enfant ( imprimerie des portes du soleil ).
Préparation du spectacle : Dans un premier temps, les enfants ont préparé la lecture du texte à la maison et chacun a choisi un rôle .
Dans un deuxième temps, nous avons organisé des répétitions afin de travailler sur les intonations et les modulations de la voix.
Présentation du spectacle : Chaque enfant était tantôt lecteur, tantôt marionnettiste. Toute l'école a été invitée à assister à la représentation, ce qui a permis aux enfants d'interpréter ces deux rôles.
Bilan du projet :
Ce projet a été une réelle source de motivation pour les enfants dans les activités d'écriture et de lecture. Il a permis aux élèves de CP d'entrer réellement dans la lecture : il ne s'agissait plus seulement de déchiffrer mais de rendre vivantes les paroles des personnages.
Le travail des enfants qui a duré un mois et demi, a été valorisé par la représentation faite aux autres classes.
Le livre qu'ils ont réalisé ainsi que le film qui a été fait lors des représentations, sont des traces de leur travail et restera, pour eux, un souvenir de leur année.