Accueil > Documents non rubriqués

Des calendriers multiples

Temps de lecture : 7 minutes

Année civile, année scolaire, année liturgique… Chaque calendrier est ponctué par ses propres "temps forts", ou est "coloré" de manière spécifique par les diverses dimensions de la vie en société.

1. Des calendriers multiples
Année civile, année scolaire, année liturgique… Chaque calendrier est ponctué par ses propres "temps forts", ou est "coloré" de manière spécifique par les diverses dimensions de la vie en société.

La culture profane valorise les jours fériés : 1er janvier, 1er mai…et créé de nouvelles fêtes : fête de la musique, du cinéma…

La vie familiale fête les anniversaires, la fête des mères… mais "paganise" les fêtes religieuses quand on oublie parfois le sens de Noël sous les cadeaux et le réveillon… et quand l'Ascension est surtout "un pont" !
Des familles musulmanes, juives, orthodoxes respectent d'autres traditions religieuses ; la vie des enfants est rythmée par un calendrier en discordance avec le calendrier civil français.

Comment, en partant du quotidien divers des enfants, en partant des fêtes, introduire le calendrier liturgique ?
Comment connaître la diversité, la respecter et dire Dieu ?


Il ne s'agit pas de mettre toutes ces fêtes à égalité, mais de leur redonner leur sens, en particulier leur sens religieux, de les resituer dans notre foi catholique et d'inviter à les vivre par une préparation et une participation à une célébration avec la communauté chrétienne à la paroisse ou à l'école.

2. Propositions d'activité autour des fêtes et du calendrier

Matériel :
· un calendrier vierge individuel
· un calendrier officiel qui indique les fêtes
· un missel du dimanche (pour les enfants)
· un calendrier de l'école (avec dates des congés, fête de l'école, célébrations…)
· un calendrier vierge collectif pour la classe
· un calendrier des fêtes religieuses
un calendrier paroissial

Activités :
En maternelle : Chaque jour avec un calendrier récapitulatif par semaine.
En CP - CE1 : Par semaine.
En CE2 - CM1 - CM2 : Par mois.
En maternelle, cette activité sera l'occasion d'un échange oral avec codage sur le calendrier.
En primaire, elle pourra s'appuyer sur des recherches sur des documents (voir bibliographie) et sur des interviews.
Elle permet d'intéresser les familles et tout en respectant leur conviction de créer un lien avec l'école catholique :
A travers le cahier de vie ou le cahier d'éveil religieux, sur le calendrier individuel, rechercher en familles les fêtes de la semaine (ou du mois, suivant l'âge) :

"Noter les fêtes importantes dans notre famille" (anniversaires, fêtes de notre religion, de notre pays…).

En classe :
En petits groupes, comparer les divers calendriers individuels. Les confronter avec le calendrier officiel, celui de l'école, celui des fêtes religieuses, celui de la paroisse, le missel pour les plus grands.
· Faire un travail de discernement. Repérer de quel type de fête il s'agit.

 

 

fêtes calendrier

 


· Etudier l'origine, le sens de la fête.
· Etudier les concordances entre les calendriers, rechercher les causes
Exemples : Les dates de vacances autour d'une fête religieuse catholique
La date d'une célébration à l'école catholique et la date de la fête religieuse (NB : on est souvent amené, à l'école, à fêter un temps de préparation, la fête ayant lieu un jour férié).
· Observer les couleurs des habits du prêtre le dimanche, pour en expliciter et introduire les temps liturgiques. (Les non-pratiquants peuvent allumer la télévision le dimanche à 11 heures). On peut colorier le calendrier en respectant ces couleurs.
· Chercher quel est le premier jour de la semaine pour l'Eglise catholique.
· Chercher son Saint patron. Quand est-il fêté ? Qu'a-t-il fait ? Qu'est-ce qu'un saint ? (s'aider d'un livre des prénoms). S'appuyer sur la fête de la Toussaint pour ceux qu'on ne trouve pas.
· Bâtir un calendrier de classe (coder les divers types de fête) et enrichir les calendriers individuels pour permettre un dialogue dans les familles.
· Faire observer que les différents calendriers ne donnent pas tous la même image de la vie : il y en a qui sont cycliques (Les quatre saisons se succèdent invariablement dans le même ordre). Mais l'année liturgique chrétienne, même si apparemment elle se répète, est ouverte sur un "à venir" : nous attendons le retour du Seigneur. Le calendrier de Pierres Vivantes (pages 148-149) suggère que le cycle annuel n'est pas fermé.
· Il convient probablement de ne pas réduire le calendrier aux fêtes : la mesure de la durée, la notion de périodicité, la référence à la frise historique… autant de domaines qui peuvent être abordés avec profit.
Voir fiche : " Animation autour de l'année liturgique "