Accueil > Documents non rubriqués

L’Enseignement du fait religieux dans l’école laïque

Temps de lecture : 5 minutes

Synthèse de la conférence de presse donnée par Régis Debray à l'occasion de la remise du rapport « L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque ».

Synthèse de la conférence de presse donnée par Régis Debray à l'occasion de la remise du rapport
« L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque » !


Régis Debray a présenté à la presse son rapport sur « L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque ». Ce dernier a mis en lumière pourquoi une école authentiquement laïque devait transmettre des connaissances sur les croyances et les rites et donner une culture ouverte sur le fait religieux à tous les élèves.

Jack Lang s’inspirant des conclusions de ce rapport a pris un certain nombre de décisions :

Partir de l’analyse de l’existant : le contenu des programmes, les pratiques pédagogiques actuelles
Un bilan exact de ce qui se fait déjà et des difficultés rencontrées a été demandé à l’Inspection générale de l’Education nationale pour décembre 2002 (un rapport d’étape sera remis en juin).

Former et informer
Un Institut européen en sciences des religions sera créé. Il s’installera 21 rue Cassette dans le 6ème arr. à Paris. Composé d’une dizaine de personnes, il aura pour but de mieux utiliser le potentiel des laboratoires de recherche, de participer à la formation des formateurs des IUFM et des académies, d’inventorier les documents de qualité qui ont été publiés (par le CRDP de Besançon, le CDDP de l’Oise,…), de susciter l’édition de travaux à destination des maîtres, des élèves, …

Chaque année, un stage national interdisciplinaire réunira chercheurs, corps d’inspection, formateurs des maîtres pour :
— travailler la question de l’enseignement des grandes religions présentes en France dans au moins 7 disciplines (philosophie, lettres, histoire et géographie, langues vivantes étrangères, arts plastiques, musique) ;
— permettre l’échange entre chercheurs et pédagogues, entre chercheurs et professeurs, entre Européens ;
— susciter des programmes de recherche pour répondre aux besoins des enseignants ou des publications qui facilitent la médiation entre recherche et enseignement scolaire.
Le programme national de pilotage consacrera un chapitre à la formation de l’enseignement du fait religieux destinée aux professeurs, aux principaux conseillers d’éducation, aux professeurs documentalistes, …

La formation initiale des professeurs du 1er et du 2nd degrés comprendra un enseignement de philosophie de la laïcité et d’histoire des religions.

A noter : Jack Lang a rendu hommage à un certain nombre de personnalités qui ont aidé à la réflexion, parmi lesquelles Paul Malartre et René Nouailhat pour l’enseignement catholique. Par ailleurs, dans son rapport, Régis Debray écrit que les pôles d’excellence scientifique dans ce domaine ne respectent pas les découpages privé/public ou religieux/laïc. Sont cités pour la qualité de leur travail l’Institut de formation pour l’étude et l’enseignement des religions (IFER) de Dijon (qui dépend de la Catho de Lyon) ainsi que les facultés de théologie.


PS : Le « Rapport sur l’enseignement du fait religieux dans l’École laïque » de Régis Debray sera publié chez Odile Jacob le 16 avril 2002, en coédition avec le CNDP.