Accueil > Documents non rubriqués

Être enseignant c'est...

Temps de lecture : 4 minutes

Qu'est-ce qui fait la spécificité du métier dans l'enseignement catholique ?

Préparer des enfants de 2 ans à 12 ans à leur avenir
- Leur permettre d'acquérir un savoir
- Contribuer à leur éducation
- Favoriser leur insertion dans la société
- Les ouvrir à une réflexion sur le monde et le sens de la vie

Exercer un métier passionnant qui requiert
- Une formation en centre de formation pédagogique (ISFEC)
- Une réelle capacité au travail en équipe
- Une certaine autonomie et une aptitude à prendre des responsabilités
- Un goût de la recherche et de l'innovation
- Des qualités humaines : adaptabilité, écoute, patience, rigueur, fermeté, confiance en soi et dans les autres, humour…

Travailler dans une école catholique avec des enfants et des adultes
- Prendre en compte les enfants dans toutes leurs dimensions humaines, intellectuelles, physiques, affectives et spirituelles…
- Vivre l'Espérance et croire à l'éducabilité de chacun.
- Vivre le projet éducatif d'un établissement catholique d'enseignement.
- Participer à la vie de la communauté éducative.

"Compte tenu de la diversité et du pluralisme de toute équipe, il n'est pas demandé la même chose à tout le monde, mais à chacun, il est demandé quelque chose" Commission nationale de pédagogie (CNP) 6-7 mars 2001.

Exercer une profession régie par une convention collective.
- L'enseignant est nommé par l'enseignement catholique et reçoit un traitement par l'éducation nationale.


Exercer avec des collègues dans des contextes divers.
En 2000-2001, 44 000 enseignants du premier degré exercent dans 5 450 écoles qui scolarisent 15,5% des élèves du primaire. Ils représentent plus de 12% des enseignants du premier degré privé et public. 96,6% de ces maîtres sont dans l'enseignement préélémentaire et élémentaire et 3,4% (1355) dans l'enseignement spécialisé. Les femmes représentent 91% de l'effectif (contre 77% dans le public). L'âge moyen est de 41,2 ans. 37% exercent dans un établissement sous contrat simple et 63% dans un établissement sous contrat d'association.

Être prof ? Pourquoi pas vous ?
L'enseignement catholique sous contrat recrute.

Dans les années 70, il y a eu un fort recrutement d'enseignants pour faire face à la poussée démographique et à l'allongement de la scolarisation. Dans les dix prochaines années, le nombre d'élèves scolarisés ira en diminuant mais il sera toutefois nécessaire de recruter, principalement pour compenser les départs en retraite. On estime que 40% des maîtres seront à remplacer d'ici 2008 dans le premier degré.

Lire aussi : Professeur dans l'Enseignement catholique.