Accueil > Contenus d'enseignement > Langages - penser - communiquer > Enseignements artistiques

Le blues de Buddy

Temps de lecture : 4 minutes
Le blues de Buddy

Cet album s’adresse aux élèves de cycle 3. Un album qui parle de musique, de jazz en particulier, dans la Nouvelle-Orléans des années 20.

Auteur-illustrateur : Maria Cristina Pritelli
Editions : Le Sorbier ; Publication : 2009
Prix : 13€

Thématique
Plusieurs thématiques :

  • La musique et plus particulièrement le jazz
  • La Nouvelle-Orléans des années 20
  • La musique et les émotions, à travers le blues

Résumé de l’ouvrage
Dans la Nouvelle-Orléans des années vingt, Buddy joue de la trompette comme il respire. Lorsque son père quitte la maison avec l'espoir de faire fortune, Buddy a la rage au cœur, il décide de partir à son tour... Son chemin sera rythmé d'aventures, de jazz et de blues.

Présentation de l’auteur et caractéristiques du texte
Maria Cristina Pritelli vit et travaille près de Pesaro en Italie. Elle collabore à plusieurs revues.
Le texte est construit comme un court roman. Cet effet est accentué par le fait qu’il est inscrit sur fond blanc et que texte et image sont véritablement dissociés. La mise en page est ainsi faite : une image sur ¾ de la double page et le texte sur l’autre ¼ ou l’illustration sur une page pleine et le texte sur la page opposée.
L’histoire est racontée du point de vue de Buddy, le jeune trompettiste. L’histoire porte de nombreux éléments historiques et culturels qui font découvrir la Nouvelle-Orléans des années 20 au fur et à mesure du voyage de Buddy (les bars à jazz, les combats de coq, le bagne, les prêcheurs et le gospel, la culture du coton, l’omniprésence de la musique dans cette ville…).
Le texte permet également de ressentir les émotions liées à la musique et en particulier au blues et au jazz. La musique est vitale et entraine le personnage à la rencontre de ses émotions et de leur expression : sa trompette comme un prolongement de lui-même.

Caractéristiques de l’illustration
Dans cet album, la gamme des couleurs utilisées est assez réduite : rouges, ocres, bruns. Elles traduisent la chaleur du climat, la chaleur humaine que crée la musique. Ces teintes accentuent la couleur de peau des personnages et les fait se fondre dans le décor : paysage, personnage, situation ne font qu’un. Les expressions des visages des personnages traduisent parfois comme le poids d’une histoire (esclavagisme).

Pistes de réflexion et d’échanges possibles
Cet album incite à découvrir à :

  • la naissance d’un style musical
  • l’histoire du peuple noir américain

Cet album incite à réfléchir à :

  • la démarche de création et d’inspiration des artistes les émotions, le ressenti face à la musique (ou à tout autre forme d’art).

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics