Accueil > Documents non rubriqués

L’expérience d’une dictée « coopérative » : la « dictée quatuor »

Temps de lecture : 3 minutes
L’expérience d’une dictée « coopérative » : la « dictée quatuor »

La dictée « quatuor » est une dictée « coopérative », qui met en exergue la spécificité et le talent de chacun des membres du groupe pour mener à bien la résolution de cette tâche. 

Tout comme dans un quatuor musical à cordes, à chacun sa spécialité.
Par exemple, le violoniste est le garant des mots d’usage, le violoncelliste, de l’accord sujet/verbe, le violoniste alto des majuscules etc.

L’intérêt de cette expérience est multiple.

Tout d’abord, elle démontre aux élèves la nécessaire complémentarité de chacun pour résoudre une tâche. Ensuite, elle focalise leur attention sur des points précis, en tenant compte de leurs besoins particuliers tout en respectant les différences individuelles. 
(Par exemple, Noé observera bien Leïla, responsable de l’accord sujet/verbe car il a besoin de renforcer cet apprentissage, c’est son point faible). Mais aussi, l’expérience développe pour chacun la capacité à observer et à prendre conscience du tâtonnement d’un pair. Enfin, la dictée quatuor développe la confrontation entre les élèves pour expliquer et justifier leurs stratégies ainsi que l’entrainement à l’utilisation d’outils qu’on aura soin de laisser à disposition. (référentiels-mots, règles grammaticales…)

Une fois écrite, la dictée est révisée par les quatre musiciens du groupe. Quand le métronome indique le signal d’arrêt et qu’ils sont d’accord sur la partition, celle-ci peut être validée par l’enseignant-chef d’orchestre dont la posture est essentiellement celle d’un consultant et un facilitateur.

En termes d’organisation, l’utilisation du barème Excel recommandé par le ministère de l’éducation nationale permet d’identifier rapidement les capacités des élèves, de façon à organiser les groupes contenant des talents complémentaires.

A la clé (de sol ou de fa…), l’évaluation s’effectuera par l’attribution de notes... de musique.
                              (fa comme fabuleux, mi comme mitigé, comme à viser)

Fa si la mener, l’expérience vaut le coup, sans bémol et allegro !…

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics