Accueil > Documents non rubriqués

Au secours, je change de niveau !

Temps de lecture : 6 minutes
Au secours, je change de niveau !

Passer du CM2 au CE1 : de la décision, à l’ « annonce », en passant par les inquiétudes, le témoignage d’une enseignante qui a « sauté le pas ».

Un départ à la retraite, et ça y est, l’équipe change de visage.
Depuis six ans en CM2, je sentais venir la routine. Encore la Révolution Française… ! Encore les calculs d’aire… !
Le contact avec les élèves était très bon, les collègues très sympathiques et leur collaboration très performante, mais le frisson n’y était plus. J’avais vraiment envie de changer et de découvrir autre chose !
La prise de décision n’est pas simple. Il faut bien avouer que mon ordinateur était plein de fichiers prêts à l’emploi. Il allait falloir tout archiver et tout reprendre à zéro.

La décision prise, il restait à l’annoncer. Et là encore, je n’étais pas au bout de mes surprises.
Dans l’équipe, les réactions ont été très contrastées. Entre déception de me voir partir et surprise de me voir arriver, mes collègues ont été un peu déstabilisées.
Dans la « vie civile », un passage de CM2 à CE1 a été perçu comme une sanction ! Lors d’un dîner, on m’a demandé si j’avais vraiment choisi de quitter le CM2, ou si on m’avait changé d’office !!! J’aurais pris un CP, je gagnais des lettres de noblesse, mais une classe de CE1…

Après l’enthousiasme débordant du départ, viennent les angoisses au sujet de la lecture. Le choix de la méthode de lecture est un choix difficile quand la dernière expérience en cycle 2 remonte au siècle dernier !!! L’expérience des collègues et les forums des sites pédagogiques sur Internet m’ont été d’un grand secours. Mon choix s’est porté sur Que d’histoires ! de chez Magnard.
Pour les mathématiques, j’ai repris la collection Cap Math que j’utilisais en CM2. Il m’a juste fallu m’habituer à l’utilisation d’un fichier qui m’apparaît comme moins souple qu’un livre.
Pour les questions matérielles, je me suis contentée de la commande faite par ma collègue précédente. La question des cahiers ne me semblait pas primordiale. J’ai fait avec ce que j’avais, et tout va bien.
Mon changement de niveau m’a également obligé à repenser à l’organisation de la salle de classe. Je vous ferai grâce des nombreux essais d’aménagement de l’espace que j’ai pu effectuer, mes muscles, eux, s’en souviennent encore…

Pour finir, je parlerai des élèves. Une de mes principales inquiétudes de l’été était pour eux. Je quittais des élèves de CM2, prêts à partir pour le collège, et je retrouvais des enfants sortant de CP. Ils me semblaient bien petits et très peu autonomes…
De ce côté-là, la rentrée a été difficile pour eux comme pour moi. J’avais le sentiment de ne rien faire de mes journées et eux « tiraient la langue » devant la masse de travail que je leur demandais et la rapidité avec laquelle j’attendais que le travail soit fait ! Il a fallu deux mois pour qu’ensemble nous trouvions notre rythme. Ils m’ont réellement guidé avec beaucoup de patience, et depuis la rentrée de la Toussaint, tout va bien !

Merci donc à mon chef d’établissement de m’avoir fait confiance, à mes collègues de CE1 de m’avoir accueilli et à mes élèves et leurs parents pour leur courage et leur patience !

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics