Accueil > Documents non rubriqués

Pourquoi ma mère ne s'est-elle jamais mariée à l'église, comme toi ?

Temps de lecture : 12 minutes

Réponse à une question d'enfant

Contexte
La question "pourquoi ma mère ne s'est-elle pas mariée à l'église, comme toi ?" m'a été posée par un enfant de 9 ans hors cadre scolaire.
Cet enfant que j'appellerai Pierre vit au sein d'une famille recomposée. Ses parents ont divorcé depuis environ quatre ans. La garde des enfants a été accordée à la mère qui s'est remariée civilement l'année dernière. Pierre vit donc actuellement avec son frère aîné, sa mère et le deuxième mari et le petit garçon.
Assistant à mon propre mariage, Pierre n'a pas compris pourquoi je m'étais "mariée deux fois", une fois devant le maire et une fois devant le prêtre, alors que sa mère "n'a dit oui qu'au maire". Les deux couples sont dits "mariés" et pourtant l'un est passé à la mairie et à l'église alors que l'autre est simplement passé à la mairie… Pourquoi une telle différence ?

Que peut cacher cette question ?
Une découverte ? Celle de l'existence de deux caractéristiques du mariage.
  • L'aspect civil par la cérémonie se déroulant à la mairie, la signature sur les registres, la remise du livret de famille
  • L'aspect religieux par le passage à l'église où la cérémonie prend une ampleur particulière dans une liturgie soignée. Une inquiétude ?
  • I s'interroge sur le fait que ses parents ne soient passés que par une étape. Ont-ils eu tout, c'est à dire un vrai mariage…sans passer par l'église ?
  • Un sentiment d'injustice ?
  • Peut-être sait-il que, parce que divorcés, ses parents ne peuvent prétendre à un mariage religieux…et cela le blesse. Il recherche une explication.
Le mariage

Le mariage civil
Le mariage est réputé pour être "le plus beau jour de la vie". Les mariés sont au centre d'une grande fête qui rassemble la famille, les amis du couple et ceux des parents. Ceux-ci sont heureux d'être tous rassemblés pour faire honneur aux nouveaux mariés. C'est une très belle fête : il y a des fleurs, de la musique, des décorations particulières, de la lumière…
Pour se marier, les futurs époux passent obligatoirement devant le maire ou son adjoint. En effet, tout mariage est d'abord célébré à la mairie car c'est un acte civil. C'est un passage vers de nouvelles responsabilités, de nouveaux titres (époux, …). Les futurs époux choisissent librement de se marier ou de se remarier pour fonder un nouveau foyer et éventuellement une nouvelle famille. De tous les projets de l'existence, réussir la famille est, sans doute, celui que l'on tient le plus à réussir.

Le mariage religieux
Le mariage est une grande décision : les époux promettent de s'aimer fidèlement pour toujours. En tant que chrétiens, les mariés pensent et croient que Dieu est la source de leur amour et veulent le remercier de s'être rencontrés. Ils demandent à Dieu d'être toujours à côté d'eux pour leur donner la force de s'aimer, de construire leur famille, de les aider à surmonter les difficultés. Ils s'engagent à renouveler leur alliance quelles que soient les difficultés et les embûches de la vie : ils s'engagent "pour le meilleur et pour le pire".
En présence de la communauté chrétienne, les époux se donnent ce que les catholiques appellent le sacrement du mariage : un des sept grands rites officiels de l'Eglise. En s'engageant l'un envers l'autre pour toute leur vie, ils deviennent le signe de l'amour que Dieu nous donne. Les époux s'engagent à vivre leur vie conjugale, parentale et familiale sous la lumière de l'amour de Dieu ; ils sont en fait une image vivante de l'amour de Dieu.
Les futurs époux vont dans une église célébrer leur amour : la cérémonie est le temps fort de la fête. On y trouve les éléments suivants : un geste, un élément, une parole. Dans le mariage, l'échange des consentements et des alliances est suivi de la prière de bénédiction. Les mariés échangent leur promesse l'un après l'autre devant Dieu. Le "oui" est l'instant le plus solennel, c'est le cœur de la fête.
Les nouveaux époux sont appelés à la responsabilité de parents. Le plus souvent ils souhaitent que de leur union naissent des enfants. Ils seront les fruits et les témoins de leur amour. Les parents, mariés à l'Eglise, reçoivent une mission : faire connaître Jésus à leurs futurs enfants. Ils sont invités à construire un monde où chacun aura sa place, où Dieu aura également une place.
Mais le mariage n'est ni une obligation, ni une fin en soi. Patrick et moi, nous avons choisi librement le mariage religieux. Pendant plusieurs mois, nous nous sommes activés pour préparer les festivités du grand jour avec l'aide des plus proches. Mais, je pense qu'on ne se marie pas un jour, qu'on ne se marie pas une fois pour toutes. Le mariage se vit tous les jours : nous allons apprendre à mieux nous connaître et construire ensemble un chemin de vie. Nous avons tous deux "tant de choses à donner et tant de choses à recevoir"…

Séparations et divorces
Parfois la vie nous réserve des surprises, bonnes ou mauvaises. Et certains couples se déchirent pour des raisons variées et ils divorcent.
Mais une personne divorcée est-elle vouée à la solitude ? N'a-t-elle pas le droit à une nouvelle chance, une nouvelle vie, puisque ce qui prime aujourd'hui c'est l'amour entre deux personnes ?
Cependant, pour l'Eglise catholique, un second mariage ne peut être contracté. En effet le mariage est un sacrement et l'union de deux époux est indissoluble. Les alliances (anneaux de mariage) échangées sont d'ailleurs le symbole de lien et de l'attachement réciproque. Aussi l'Eglise s'oppose t-elle au remariage, après un divorce tant que le premier conjoint est en vie.
Certains catholiques organisent, lors de leur remariage civil, un temps de prière qui n'est, en aucun cas, un mariage religieux.

En quelques mots, ce que je dirai à Pierre
  • Pierre, un mariage est toujours une fête : il y a des fleurs, de musique, un repas… On invite les parents, les cousins, les amis qui viennent parfois de loin. Tout le monde regarde et admire les nouveaux mariés et on leur souhaite tout le bonheur possible.
  • Ce jour là, les mariés vont toujours à la mairie. Ils disent "oui" pour une vie ensemble et sur les registres (les grands livres) il est écrit qu'ils sont mariés et qu'ils forment une nouvelle famille. Ta maman y est allée avec un nouveau mari qui s'appelle Michel. Moi aussi, j'y suis allée.
  • Souvent les nouveaux mariés choisissent aussi de faire un mariage religieux. Devant les familles, des chrétiens de la paroisse et devant Dieu, ils se promettent fidélité et s'engagent à élever leurs enfants en amis de Dieu…
Tu as vu comment cela s'est passé.
C'est vrai, le jour de son remariage, ta maman n'y est pas allée car cela n'est pas autorisé. C'est un peu compliqué…Tu trouves cela dommage …peut-être.
  • Mais que l'on soit marié à l'église ou pas, ce qui doit te rassurer aujourd'hui, Pierre, c'est que maman et son mari s'aiment (cela se voit) ils sont deux, mari et femme, devant la loi et tout le monde le sait bien.
Ils sont deux à t'aimer et à t'aider.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics