Accueil > Vie de l'Institution et de l'école > Projet et organisation de l'école (sens, dynamique et organisation) > Structures

Répartition des élèves par classe

Temps de lecture : 4 minutes
Répartition des élèves par classe

Chaque fin d’année scolaire, de manière assez régulière voire récurrente, la question de la répartition des élèves par classe se pose. Quelques pistes de réflexion pour prendre des décisions.

Un calcul mathématique
Le nombre d’élèves par niveau se montre parfois fort déséquilibré et la question de la constitution des classes, un vrai casse-tête.
Avant toute chose, deux éléments à garder en mémoire peuvent éclairer (un peu) notre décision :

  • Prendre le nombre d’élèves de l’école et le diviser par le nombre de classes, cela vous donnera un nombre « moyen » d’élèves par classe. Si cette opération s’arrêtait là, ce serait bien réducteur, continuons alors.
  • Veiller, dans la mesure du possible, à conserver une possibilité d’accueil dans chaque classe (le seuil bémol, quand les effectifs sont déjà très chargés, cela se montre difficile).

Le calcul est-ce suffisant ?
En concertation, l’équipe cherche l’organisation la plus pertinente. Elle se questionne parfois sur une répartition de CE1-CM2 ou GS-CM2. Au niveau des effectifs, cela solutionnerait le problème… Ce raisonnement purement mathématique, ne tiendra pas longtemps.

  • Quel projet d’équipe ?
  • Quel projet pour les élèves ? Si les cycles sont différents ? Si l’écart d’âge est important ?
  • Qui assurera la responsabilité de cette classe ? Un enseignant volontaire de l’école ? Le seul poste vacant de l’école ? Il est d’ailleurs pertinent de décider de la structure pédagogique avant le mouvement du personnel afin que les enseignants puissent faire un choix en connaissance de cause. Rappelons toutefois qu’un enseignant est nommé dans une école, pas dans une classe.
  • Quelle explicitation aux familles ? Les parents des plus jeunes pensent que ce sera difficile pour leurs enfants et ceux des plus âgés pensent que ce sera trop facile. Pour éviter l’inquiétude des parents, un projet réfléchi et sa présentation aux familles sont nécessaires. Les raisons mathématiques ne seront pas suffisantes !

Une réflexion d’équipe
Toute proposition de répartition devra être pensée, réfléchie en équipe.
Voici un complément de méthodologie :
Prendre chaque proposition de répartition et écrire les avantages et inconvénients identifiés dans un tableau à double entrée.
En guise de conclusion, permettez-moi de vous rappeler que les répartitions s’effectuent non pas pour le « confort » des enseignants mais bien pour que les enfants vivent en groupe harmonieusement et que pour les élèves qu’ils sont, apprennent dans les meilleures conditions.
Gageons qu’il est possible d’obtenir la situation la plus optimale dans le contexte de votre établissement.
Bonne réflexion.

 

 

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics