Accueil > Vie de l'Institution et de l'école > Responsabilités éducatives et éthiques > Réflexion éducative et éthique

Pourquoi parle-t-on autant de Montessori aujourd’hui ?

Temps de lecture : 4 minutes
Pourquoi parle-t-on autant de Montessori aujourd’hui ?

Régulièrement des ouvrages sortent, des écoles sont créées avec pour label la pédagogie Montessori. On peut s’interroger sur les raisons de la mise en avant de cette pédagogie. 

Depuis plusieurs années déjà, des demandes d’enseignants émergent pour suivre, vivre des formations à la pédagogie Montessori. Il peut paraître étonnant que ressurgisse ce besoin de réinterroger les travaux de cette femme médecin (née au XIXème siècle et morte au milieu du XXème). Elle s’intéresse aux enfants, d’abord par des études de psychologie puis de philosophie avant de publier des principes pédagogiques qu’elle a formulés pour le plein développement de l’être humain.

Célestin Freinet et les pédagogies institutionnelles se montrent tout aussi revisités par certains enseignants cherchant des réponses à leurs problématiques.

Pourquoi cet engouement ? Qu’est ce qui pose problème dans l’école d’aujourd’hui ?
L’hétérogénéité des élèves accueillis, l’absence de motivation et de concentration des enfants et parfois la difficulté de gestion d’un groupe-classe attirent certains enseignants vers la pédagogie individualisée….cela peut questionner et interroger : faut il séparer pour mieux gérer ?
Pourtant, la République s’engage pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et insiste dans le domaine 3 sur « la formation de la personne et du citoyen ».

Alors, peut-on construire sans l’altérité ?
Assurément non et pourquoi ne pas aller rechercher les travaux du Père Faure qui a poursuivi tout au long de sa vie une réflexion intense pour nous livrer, dans son dernier ouvrage « Vers une pédagogie personnalisée et communautaire », une synthèse de sa pensée.
« Personnalisée et communautaire », ces deux mots reliés ne sont pas des oxymores.
Et si l’enjeu des enseignants d’aujourd’hui était de mettre en place une pédagogie « personnalisée » et « communautaire » avec les apports des sciences cognitives, les avancées des neurosciences dans une société de plus en plus technologique et numérique.

Tel est notre défi : inventer de nouvelles formes d’apprentissage, fort et riche de l’héritage des pédagogues, ancrées dans les évolutions du monde pour que l’être humain rayonne en humanité.

Pour aller plus loin que ce « billet d'humeur » voir la rubrique « lire aussi ».

 

© Crédit photo : Doctissimo

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics