Accueil > Pédagogie > Expertise dans les apprentissages > Organisation et outils

Et si nous parlions de la refondation de l’école aux familles ?

Temps de lecture : 16 minutes
Et si nous parlions de la refondation de l’école aux familles ?

Les réunions de parents en début d’année sont l’occasion d’aborder les finalités de l’école et de chacun des cycles, de discuter des évolutions et de présenter comment le travail s’organise dans l’établissement pour répondre à ces objectifs. C’est donc tout naturellement que l’on pourra, à la rentrée, revenir sur la refondation, ses enjeux et son sens. 

Comment conduire un temps d’échanges autour de la refondation avec les parents ?

A - Permettre aux parents d’accéder au sens
Les questions des parents sont souvent simples et concrètes : est-ce que vous pensez que c’est important pour nos enfants ? Et pour nous parents y aura-t-il des changements importants ? Doit-on faire quelque chose ? Aura-ton un livret d’évaluation ?
Pourtant la compréhension du sens des changements par les familles est essentielle.
Il s’agira d’expliciter pour elles les objectifs visés, les changements attendus et en quoi tous les enfants, tous leurs enfants sont concernés.
Les objectifs de la refondation qui pourront être présentés :
- Une meilleure réussite pour tous les élèves ; ceci devrait intéresser les familles : tous leurs enfants seront concernés.
- Une prise en compte dans l’enseignement des problèmes du monde d’aujourd’hui et en particulier la question de la citoyenneté, celle de l’interreligieux, celle de l’écologie et de la santé… Il s’agit de permettre aux enfants, très progressivement, d’adopter des comportements adaptés et de devenir capables de vivre dans le monde de demain…
- Permettre aux élèves de donner encore plus, ou de redonner, du sens à l’apprentissage, à l’école
Tous les élèves bénéficieront du travail autour de ces orientations.

B- Situer la place relative des parents dans la refondation de l’école
Les parents comprendront que les changements liés à la refondation sont avant tout à jouer dans les équipes, par les enseignants, car, la refondation repose avant tout sur une transformation des pratiques pédagogiques, donc sur les enseignants. 
Il est sans doute important que les parents aient conscience de ce travail et que les enseignants puissent informer les parents des chantiers qu’ils vont investir pour faire de la refondation de l’école une réalité. Mais, les échanges permettront aux parents de mesurer leur implication relative dans ces chantiers.
Quels seront les chantiers des équipes ?
- Repenser la différenciation 
- Développer la pédagogie et le travail par projets interdisciplinaires dans toutes les classes ; 
- Améliorer les compétences d’oral des élèves en consacrant plus de temps d’apprentissage dans ce domaine à travers la poésie, la littérature, les travaux de groupes, le théâtre…
- Réussir, pour chaque élève, à mettre en évidence des progrès, pour l’élève, mais aussi pour les parents, quel que soit les difficultés rencontrées ;
- Donner une responsabilité des élèves dans leur évaluation en leur apprenant à parler de leur réussite et de leur difficulté. 
- Faire une place de choix à la résolution de problème en mathématiques et dans toutes les disciplines. On pourra montrer aux familles comment ceci peut se faire par des exemples concrets dont elles pourront discuter avec leur enfant.
- Prendre en compte, dans les contenus d’enseignement, les réalités du monde :
. Construire un climat serein et la citoyenneté
. Donner une place au TICE dans l’enseignement
. Améliorer l’apprentissage des langues depuis le CP
. Réfléchir aux problématiques du monde
L’information aux parents sur tous ces chantiers pourra être donnée, mais, ce sont surtout les priorités de travail de l’équipe pédagogique qui intéresseront les familles. 
Confier à tous les travaux qui mobilisent chacun, c’est une façon de monter l’importance accordée à la communauté éducative.

C- Présenter les changements que les parents devraient voir, pour lesquels ils seront directement concernés
Il y a dans le travail sur la refondation des évolutions que les parents devraient voir, auxquelles il est peut-être nécessaire de les préparer, de les associer… En leur permettant de trouver, de déceler, dans les propos de leurs enfants, dans les écrits transmis aux familles… les « traces » des changements…
De quels changements parle-t-on ?
1- De nouvelles perspectives pour l’évaluation

Des objectifs différents pour l’évaluation
Montrer des évolutions, des progrès, plutôt que des résultats par rapport à des attendus. 
Par des exemples, les présentations de la refondation permettront aux parents de comprendre comment seront mis en évidence les progrès de leurs enfants : fiche récapitulative par période, un écrit de l’élève (j’ai appris à…), un portfolio rassemblant les travaux les mieux réussis… 
La place donnée aux notes
Si nécessaire, on informera les parents du travail qui sera conduit quant à l’utilisation des notes…. Quelle place relative occuperont-elles ? On présentera aussi les directives qui sont le cadre de travail des enseignants : la place des notes n’est spécifiée qu’à partir du collège… 
Le nouveau livret national
Dans le même temps, le nouveau livret national unique et sans doute numérique (qui reste à paraître dans sa forme définitive) et la fiche de synthèse pour la maternelle pourront être présentés, avec l’essentiel des changements qu’ils contiennent, en particulier la nécessité, pour l’enseignant, d’expliciter de façon très précise ce que les enfants savent faire. 
Avec ce livret, les parents devraient avoir ainsi une idée plus précise, plus claire des réussites de leurs enfants dans le cadre scolaire… C’est un point sur lequel insister pour rassurer les familles.
Les outils d’évaluation propres à l’établissement
Ce sont ceux qui permettront d’avoir une communication plus régulière, plus suivie et sans doute plus personnalisée avec les familles… : Cahier de suivi centré sur les réussites en maternelle, fiche navette… Ces supports de communication s’appuieront sans doute sur les documents existants dans les établissements… Ainsi, les familles pourront retrouver des « habitudes » rassurantes.
Sur ce sujet sensible, la discussion visera à rassurer les parents et à leur montrer les avantages qu’ils peuvent attendre personnellement des évolutions. La place des notes, par exemple, si elle est discutée, elle ne le sera qu’en présentant, dans le même temps, ce qui les remplacera et les avantages des nouvelles modalités de communication des acquis des élèves.

2- L’organisation des cycles
Un détour par le sens
Les fondements, pour rappeler que les cycles sont pensés pour donner du temps à l’élève pour apprendre.
Quelques « particularités » pourront être mises en évidence pour les familles :
- Inutile de rechercher pour leur enfant une réussite totale dès la première année du cycle. 
- Les répétitions sont normales. Les enfants reviendront plusieurs fois, sur le cycle, sur les mêmes apprentissages… Il est donc normal que les parents retrouvent, de classe en classe, dans les cahiers, des apprentissages identiques. 
- Les programmes sont les mêmes pour toutes les classes du cycle. C’est une évolution qu’il sera fondamental de discuter avec les familles pour qu’elles prennent conscience que les programmes par classe n’existent plus…
Des précisions quant à l’organisation 
Sans doute que les parents en ont entendu parler, ou qu’ils l’on constaté, mais, on pourra revenir quand même sur la maternelle (de la petite section à la grande section), et sur les autres cycles en particulier le cycle 3 et la place repensée pour la 6ème avec son double objectif : 
- Terminer les apprentissages du cycle 3 et…
- Préparer au collège. 
Deux objectifs qui étaient ceux du CM2 jusque-là… Une évolution sur laquelle insister pour les familles.
La notion de parcours
C’est un point qui devrait intéresser les familles puisqu’elles auront, par les traces rapportées par les élèves, d’année en année, une vision sur ces parcours : citoyen, artistique et culturel… et sur les progrès des élèves…

D- Présenter aux familles la stratégie de mise en place de la refondation dans l’établissement
Cette présentation visera essentiellement à :
- Rassurer les familles et préserver la confiance
- Mettre en évidence comment les parents seront associées aux travaux, parfois consultées, régulièrement informés
On présentera :
- Les entrées privilégiées par l’équipe pour avancer, les chantiers qui seront prioritaires : le travail par projets, ou les supports pour la mise en évidence des progrès de leur enfant, ou encore une discipline en particulier… 
Chaque équipe pourra « choisir » par où commencer et les familles seront informées de ces choix. Le conseil d’école peut-être un lieu où ces choix et ce qui les a motivés, sont présentés.
- La progressivité dans la mise en place. Les changements prendront du temps, ils se feront à un rythme qui prend en compte les besoins des élèves et les familles.
- L’engagement de l’équipe et de chacun des enseignants à communiquer avec les familles à chacune des étapes de la mise en place (journal de l’école, diverses rencontres des familles, conseil d’école…). Les modalités de communication sur les changements seront anticipées et annoncées et pourront être discutées avec les familles.

« Dans ce but, la préparation des temps d’échanges avec les familles autour de la refondation de l’école, gagnera à être faite en équipe d’école afin que les propos tenus par chacun des enseignants puissent être avoir la force d’une parole collective. »

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics