Accueil > Pédagogie > Cycle 3 : CM1 - CM2 - 6ème > Pédagogie et programmes du cycle des consolidations

Les disciplines scientifiques au cycle 3

Temps de lecture : 7 minutes
Les disciplines scientifiques au cycle 3

Sciences et technologie et mathématiques visent, au cycle 3, la généralisation et l’abstraction, en prenant toujours soin de partir du concret et des représentations de l’élève. 

A- Sciences et technologie

Des finalités
Ces deux disciplines, visent, au cycle 3, la généralisation et l’abstraction, en prenant toujours soin de partir du concret et des représentations de l’élève.
« Elles développent simultanément la curiosité, la créativité, la rigueur, l’esprit critique, l’habileté manuelle et expérimentale, la mémorisation, la collaboration pour mieux vivre ensemble et le goût d’apprendre ». p.188

Une centration : le développement de capacités de raisonnement pour comprendre les problèmes du monde 
- S’approprier de nouveaux modes de raisonnement en mobilisant les savoirs et savoir-faire pour répondre à des questions,
- Émettre des hypothèses et les mettre à l’épreuve, qualitativement ou quantitativement.
- Prendre  en compte l’importance de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement.
- Mettre en relation les besoins de l’homme et son environnement.
- Analyser et comprendre les problèmes posés dans un contexte de la vie courante.

L’importance de la communication orale et écrite et du développement intégral de la personne

Les élèves produisent des textes et des schémas, ils s’expriment à l’oral, notamment pour présenter leurs pistes de recherche, leurs découvertes, leurs raisonnements.

B- Mathématiques

Des finalités
Six compétences majeures des mathématiques sont à développer : chercher, modéliser, représenter, calculer, raisonner et communiquer. Ces compétences sont au service de la résolution de problème.

a. Des notions ancrées dans le concret 
Encore en cycle 3, « les situations sur lesquelles portent les problèmes sont, le plus souvent, issues d’autres enseignements, de la vie de classe ou de la vie courante ». p.197

b. L’approfondissement des notions mathématiques abordées au cycle 2
Consolider l’automatisation des techniques écrites de calcul introduites précédemment (addition, soustraction et multiplication). Au cours du cycle 3, pour les élèves qui en ont besoin ; les apprentissages du cycle doivent pouvoir être repris et approfondis.
Construire de nouvelles techniques de calcul écrites.

c. La multiplication des supports, susciter l’adaptation 
En complément de l’usage du papier, du crayon et de la manipulation d’objets concrets, les outils numériques sont progressivement introduits.
Il s’agit d’amener les élèves à s’adapter en adoptant la procédure la plus efficace en fonction de leurs connaissances, mais aussi, et surtout, en fonction des nombres et des opérations mis en jeu dans les calculs.

d. L’acquisition du langage propre à la discipline
La communication de la démarche et des résultats prend différentes formes et s’enrichit au cours du cycle.
« Les professeurs veillent à utiliser un langage précis et adapté pour décrire les actions et les gestes réalisés par les élèves (pliages, tracés à main levée ou avec utilisation de gabarits et d’instruments usuels ou lors de l’utilisation de logiciels). Ceux-ci sont progressivement encouragés à utiliser ce langage ». p.209

e. La découverte de la programmation
« Une initiation à la programmation est faite à l’occasion notamment d’activités de repérage ou de déplacement (programmer les déplacements d’un robot ou ceux d’un personnage sur un écran), ou d’activités géométriques (construction de figures simples ou de figures composées de figures simples) ». p 212

f. Croisements avec d’autres disciplines pour donner du sens
Les élèves apprennent progressivement à résoudre des problèmes portant sur des contextes et des données issus des autres disciplines : estimation de grandes distances, de populations, de durées, de périodes de l’histoire, de superficies, de prix, de mémoire informatique…
En effet, les supports de prises d’informations variés (textes, tableaux, graphiques, plans) permettent de travailler avec des données réelles issues de différentes disciplines (histoire et géographie, sciences et technologie, éducation physique et sportive, arts plastiques).
Les activités de reconnaissance et de construction de figures et d’objets géométriques peuvent s’appuyer sur des réalisations artistiques (peinture, sculpture, architecture, photographie…).  p 214

Pour aller plus loin
Enseigner avec le numérique
Sciences et technologie au cycle 3
Nombres et opérations, conférence de consensus

Crédit image : Nayuki, molécule model

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics