Accueil > Culture religieuse et pastorale > Année liturgique et fêtes > Temps forts

Découvrir MARIE à travers les œuvres d’art

Temps de lecture : 10 minutes
Découvrir MARIE à travers les œuvres d’art

Marie est une figure qu’aime les enfants, car elle exprime la tendresse d’une maman. Et c’est par et avec elle qu’ils peuvent découvrir Jésus. Voici un voyage dans l’iconographie mariale.

Quelques points de repère pour sy retrouver

Les scènes dAnnonciation et de Visitation
Dans les églises, les scènes d'Annonciation sont fréquentes. Toujours, on découvre un ange (Gabriel) devant une jeune femme (Marie).
Voici quelques éléments que l'on peut retrouver dans ces scènes : l'ange peut esquisser une génuflexion. Il porte un bâton de commandement, insigne du pouvoir.
Au titre de sa mission d'ambassadeur de Dieu l'ange le porte. Autour s'enroule parfois une banderole portant les paroles de la salutation.
Marie est agenouillée à un pupitre.
Dans un vase, un lis, symbole de la virginité et de la fécondité de Marie. Quelquefois, une banderole porte la réponse de Marie. La Vierge peut tenir un livre symbole de la connaissance révélée mais encore tenue secrète.
Quelquefois au dessus de la scène on peut aussi trouver le Père du Ciel, couronné de la tiare (triple couronne), qui tient le globe représentant le monde ou encore une colombe qui représente l'Esprit.
Voir sur sitEColes : L’Annonciation de Fra Angelico.

Les scènes de Visitation sont plus rares. Que voit-on ? Deux femmes, Marie et Elisabeth, debout, voilées, Elisabeth étreignant les mains de Marie. La différence de dignité entre les deux femmes se marque souvent par l'auréole dont seule Marie est pourvue mais surtout par le mouvement d'Elisabeth qui s'agenouille vivement.

Les Vierges à l'enfant
Elles sont très présentes dans les églises. Toutes célèbrent Marie dans sa maternité joyeuse. On y voit Marie, fleur de Jessé, Marie piétinant le Serpent, Marie donatrice du Rosaire. Marie tient l'Enfant sur son bras gauche (très rarement le droit). Jésus est habillé d'une longue chemise ou nu. Il bénit ou tient une pomme ; sa mère lui présente un fruit, une fleur ou un livre, parfois un oiseau. La Vierge a les cheveux voilés ou parfois librement répandus.
Pour découvrir un exemple de Vierge à l'enfant, voir « La Vierge au chancelier Rolin ».
Sur le site du Jour du Seigneur : des tableaux de la Vierge à l'Enfant illustrent le poème "Berceuse de la Mère de Dieu" de Marie Noël.

Les Vierges de piété
C'est le thème de la Vierge Marie portant sur ses genoux son Fils mort. Les Vierges de Piété sont plus nombreuses que les Vierges à l'enfant.
Le thème comporte plusieurs variantes :
- Les scènes de Déposition de croix sont des scènes peuplées avec Jean, Madeleine, plusieurs saintes femmes, Nicodème, des disciples, dans des postures et actions diverses.
Mais le centre de la composition c'est Marie, au pied de la croix. Ces différents groupes sont qualifiés indifféremment de Déposition de croix ou de Mise au tombeau...
Voir sur sitEColes : « La descente de croix » de Pieter Van Mol.
- La pure Pietà présente Marie absolument seule avec la dépouille du Christ. Ce qui est présenté alors c'est la souffrance immobile du deuil maternel.
- Le parti le plus fréquemment adopté est celui de la Vierge placée entre Jean et Madeleine. Le Christ a presque toujour la tête vers la droite de sa mère, Jean est aussi à sa droite et Madeleine à sa gauche, près des pieds.

Pour aller plus loin : prier à partir d’une œuvre d’art.

Des séquences de découverte avec les élèves

À partir d’un tableau
- Regarder un tableau, une image, un vitrail favorise une émotion qui aide l'enfant à faire une expérience intérieure.
- Réunir des posters ou des reproductions soignées de "Vierges à l'enfant", d'artistes variés. Sélectionner l'une d'entre elles.
- Installer la représentation sur un chevalet ou un lutrin après l'avoir occultée ou recouverte d'une feuille avec des petites fenêtres ou encore de post-in de plus ou moins grande taille, selon l'âge des enfants et selon la rapidité avec laquelle on souhaite qu'ils découvrent le tableau.
On aura numéroté ces fenêtres ou post-in pour indiquer l'ordre de la découverte.
Cette progression doit susciter la curiosité et favoriser la découverte des couleurs, des regards...
- Chaque jour, enlever une ou plusieurs fenêtres et laisser les enfants s'exprimer sur la reproduction qui se dévoile petit à petit.
Variante : Puzzle : On pourra aussi si l'on dispose de reproductions de petits formats (21x29,7), les coller avec soin sur un carton bien rigide ou sur un contreplaqué, recouvrir d'un film adhésif et découper en formes régulières ou irrégulières.
Chaque jour on donnera aux enfants une ou deux pièces et ainsi le puzzle s'organisera progressivement, dégageant une reproduction soit d'une Annonciation, ou d'une Vierge à l'enfant.
En fin de parcours, lire un épisode de la vie de Marie ou chanter, par exemple, "Marie du Ciel, Maman du Ciel", de Mannick et Jo Akepsimas.

À partir de l'iconographie d'une église ou d'une chapelle, vitrail, statue, bannière, retable...
Les églises et les chapelles sont des endroits peu connus des jeunes enfants. Les y conduire, c'est leur faire découvrir des lieux propices au silence et l'intériorité en raison de l'élévation du bâtiment et de la pénombre qui y règne bien souvent.
On pourra, par avance, sélectionner une bannière, une statue et obtenir des responsables des paroisses qu'elles soient placées à hauteur raisonnable, pour que les enfants les voient confortablement.
1- Découvrir par les sens :
- regarder, en faire le tour
- toucher, s'il s'agit d'une statue de pierre... et éprouver le contact (rugueux, lisse, froid, tiède...)
2- S'exprimer
- Que représente cette statue : une maman, un enfant... Que voyez-vous ?
3- Regarder encore...
Chercher dans l'église d'autres manières de présenter Notre-Dame. Dans quelle autre étape de vie Marie est-elle montrée ?
4- Aimez-vous cette Vierge ? Pourquoi ?
5- Comment s'y est pris le sculpteur, le brodeur ? ...
Si devant la statue, on découvre des marques de dévotion (présence de cierges, de votives, de feuilles de prière), en démander l'explication...
On pourra associer les enfants à la prière populaire par le biais d'un chant.

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics