Accueil > Contenus d'enseignement > Programme officiel et socle commun > Programmes 2015

Projets de réformes et consultations en 2014-2015

Temps de lecture : 14 minutes
Projets de réformes et consultations en 2014-2015

L’année 2014-2015 est marquée par les consultations des enseignants sur le projet de socle commun de connaissances, sur les projets de programme de l’école élémentaire et de programme d’enseignement moral et civique. Tour d’horizon des réformes pédagogiques à venir.

L’année 2014-2015 sera marquée par les consultations des enseignants sur le projet de socle commun de connaissances, sur les projets de programme de l’école élémentaire et de programme d’enseignement moral et civique. Tour d’horizon des réformes pédagogiques à venir.

Rappel du calendrier des réformes pédagogiques (Source : rentrée scolaire 2014-2015, ministère de l’Education nationale).

Automne 2014
- consultation sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture (entre le 22 septembre et le 18 octobre) : La synthèse de cette consultation est en ligne sur
 Eduscol.
- consultation sur le projet de programme de l’école maternelle (entre le 22 septembre et le 18 octobre 2014)
Janvier-juin 2015
- consultation sur le projet de programme de l’enseignement moral et civique (entre le 5  et le 30 janvier 2015) : La synthèse de cette consultation est en ligne sur Eduscol.
- consultation sur les projets de programmes de l'école élémentaire et du collège (mai 2015)
Rentrée 2015 : entrée en vigueur du nouveau programme de l’école maternelle
Rentrée 2015 : entrée en vigueur des programmes d'enseignement moral et civique
2016-2018
Rentrée 2016 : entrée en vigueur du socle commun de connaissances, de compétences et de culture
Rentrée 2016 à 2018 : entrée en vigueur des nouveaux programmes de l'école élémentaire et du collège

 Socle commun de connaissances, de compétences et de culture
Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est publié au Journal officiel du 2 avril 2015.
Remplaçant le socle commun de 2006, le nouveau socle comprend cinq domaines de formation :
- Les langages pour penser et communiquer
- Les méthodes et outils pour apprendre
- La formation de la personne et du citoyen
- Les systèmes naturels et les systèmes techniques
- Les représentations du monde et l'activité humaine.
Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture entrera en vigueur avec les nouveaux programmes de l’école élémentaire et du collège à la rentrée 2016.

 Nouvelle organisation des cycles
De la maternelle à la fin du collège, les cycles vont s’organiser de la manière suivante (décret du 24 juillet 2013).
- cycle 1 (cycles des apprentissages premiers) : les trois niveaux de l’école maternelle (PS, MS et GS)
- cycle 2 (cycle des apprentissages fondamentaux) : CP, CE1 et CE2
- cycle 3 (cycle de consolidation) : CM1, CM2 et 6ème
- cycle 4 (cycle des approfondissements) : 5ème, 4ème et 3ème.
La mise en œuvre se fera progressivement selon le calendrier suivant :
- rentrée 2014 : le cycle 1
- rentrée 2015 : CP, CM1 et 5ème
- rentrée 2016 : CE1, CM2 et 4ème
- rentrée 2017 : CE2, 6ème et 3ème.
Le Conseil supérieur des programmes a adopté le 9 avril 2015 les projets de programmes pour les cycles 2, 3 et 4.
Ils seront soumis à consultation en mai prochain.

 Refonte des programmes de maternelle
Les nouveaux programmes ont été publiés au BO spécial du 26 mars 2015. Ils entreront en application à la rentrée 2015.
Les enseignements sont organisés en cinq domaines d’apprentissage :
- Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
- Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
- Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
- Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
- Explorer le monde
Lire sur sitEColes : Maternelle : lire les nouveaux programmes
Lire le document du département Éducation de l'Enseignement catholique : Quels programmes pour quels apprentissages à l'école primaire ?

Enseignement moral et civique : le Conseil supérieur des programmes (CSP) a publié le 3 juillet dernier le projet de programme d’enseignement moral et civique.
Ce texte a été  soumis à consultation du 5 au 30 janvier 2015.
La synthèse de cette consultation est en ligne sur Eduscol.
Les nouveaux programmes entreront en application à la rentrée 2015.
Cet enseignement se substituera à l’instruction civique au primaire, à l’éducation civique au collège et à l’éducation civique, juridique et sociale au lycée.
La culture morale et civique « comporte quatre dimensions, étroitement articulées entre elles » : culture de la sensibilité, culture de la règle et du droit, culture du jugement, culture de l’engagement.
Au niveau de la formation des enseignants, une préconisation pour que : « tout enseignant qui sera en charge de cet enseignement puisse valider en formation initiale ou continue, un module relatif à cet enseignement. » « La validation de cette formation initiale et de cette formation continue est obligatoire pour tous les enseignants du 1er degré et pour les enseignants du second degré dans la mesure où ils seront chargés d’assurer l’horaire dédié d’enseignement moral et civique la dernière année du cycle 3 et au cycle 4. »

Pour sa part, l’Enseignement catholique a publié en juillet dernier un numéro hors-série d’Enseignement catholique actualités : La morale à l’école. Dans l’éditorial, Pascal Balmand précise « C’est le tout de l’école qui est affaire de morale. » « Il ne saurait être question d’isoler la morale comme une dimension singulière, ni de la réduire à un enseignement spécifique. Le climat général, le regard porté sur les personnes, les pratiques pédagogiques, le règlement intérieur, la vie des instances de concertation, la place faite aux parents, l’attention aux plus fragiles, relèvent bien de la morale. Les contenus disciplinaires relèvent du questionnement moral. Les choix que l’on pose, la manière dont on se comporte et la façon dont on s’exprime relèvent de la morale. »
Pascal Balmand souligne que si l’Enseignement catholique salue « le regain d’intérêt manifesté par l’Éducation nationale pour la morale, c’est donc en précisant qu’à nos yeux elle s’enseigne moins qu’elle ne fait l’objet d’un témoignage, d’un partage, d’une formation. Il ne s’agit pas d’imposer un code, mais de contribuer à l’édification du sujet moral en chaque personne. »
Claude Berruer explique que le texte d’orientation École catholique et formation morale adopté par la Commission permanente de l’Enseignement catholique le 25 avril 2014 permet « de mettre en œuvre les programmes dans le cadre de notre projet spécifique »
Ce document est complété par la contribution de l’Ecole catholique à la réflexion sur un enseignement moral et civique, présenté par le secrétariat général de l’Enseignement catholique le 3 février dernier.
Des fiches « Ressources pour la réflexion », « fiches de situation », « pistes de mise en œuvre », « Notions fondamentales » sont destinées aux acteurs des communautés éducatives pour les aider dans leur réflexion et travail auprès des élèves dans leur dimension morale.
Lire aussi sur sitEColes : École catholique et formation morale.

 Conseil école-collège
Le ministère de l’Education nationale a publié neuf fiches repères pour mettre en place le conseil école-collège.
Ces fiches portent sur la composition du conseil école-collège, son fonctionnement, l’éducation prioritaire, la continuité pédagogique, les pratiques professionnelles, l’évaluation des acquis des élèves, les parcours scolaires, les objets communs transversaux et le numérique.
Un décret (22 octobre 2014) définit, d’une part, la composition des conseils de cycle dans l’enseignement du premier degré public et modifie, d’autre part, le mode de désignation des membres, les modalités de fonctionnement et les compétences du conseil pédagogique des collèges publics afin de permettre la construction du lien école-collège en favorisant la coordination et la mise en cohérence de l’action du conseil du cycle 3 à l’école élémentaire et celle du conseil pédagogique au collège.
Ce décret adapte ces dispositions aux écoles primaires et aux collèges privés sous contrat dans le respect de leur pouvoir propre d’organisation interne. Il précise en particulier que chaque cycle comporte une équipe pédagogique mise en place sous la responsabilité du directeur de l’école et composée des enseignants de l’école exerçant dans le cycle considéré.
L’équipe pédagogique de cycle élabore le projet pédagogique, veille à sa mise en œuvre et assure son évaluation interne.
Si elle le juge utile, l’équipe pédagogique de chaque cycle peut consulter toute personne intervenant durant le temps scolaire.

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics