Accueil > Contenus d'enseignement > Monde et activité humaine > Questionner le monde

Qui dit noir dit blanc

Temps de lecture : 6 minutes
Qui dit noir dit blanc

Un album de littérature jeunesse pour réfléchir sur le sens de la vie, les liens intergénérationnels… 10 contes du monde entier pour plus de sagesse

Cette fiche fait partie du dossier de la littérature jeunesse pour réfléchir

Mario Urbanet « Qui dit noir dit blanc » (Editions P’titGlénat 2011 - 14 euros).

Thématique : le conte, des aspects du quotidien (amitié, jalousie, transmission de génération, etc).

Résumé du livre : dix contes du monde entier pour plus de sagesse.

  • « Les mains du destin » (Egypte) : la Fortune et la Misère se jouent d’un lièvre
  • « Quand le naturel revient au galop » (Roumanie) : l’amitié d’un louveteau et d’un agneau
  • « Le cormoran héroïque » (Brésil) : le caïman vole le feu du village.
  • « Le poids d’un flocon » (Autriche) : un merle apprend à ses amis que les petites choses ont leur importance
  • « Le don du serpent génie » (Burkina-Faso) : la rencontre d’un tigre jaloux et d’une panthère avare
  • « La métamorphose » (Congo) : un oiseau maléfique va donner du malheur à un père et à ses fils
  • « Le berger pris par l’orage » (Italie) : le berger fait une bien étrange rencontre
  • « Les chats envieux » (France) : un chat noir et un chat blanc aimeraient chacun être à la place de l’autre
  • « La légende du grand sonora » (Amérique du Nord) : l’amour d’un peuple pour le soleil va lui coûter cher
  • « Grand corbeau et baleine  blanche » (Laponie) : la transmission d’une génération à la suivante.
La 4ème de couverture résume bien le but de l’auteur : 
« Rien n’est jamais ni tout noir ni tout blanc,
C’est ce que vous lirez dans ces histoires.
Les intrigues sont fonction des sentiments ;
A dessein, elles sont écrites noir sur blanc.
Bien sot est, qui trouve sa couleur inférieure,
Plus encore, qui proclame le sienne supérieure !
Un jour est fait d’obscur et de clair
Et de toutes les nuances intermédiaires… »
 
L’auteur : Mario Urbanet. Le découvrir sur son site : Mario Urbanet, conteur et poète
Son message : « Vivre. Regarder résolument les autres. S’emparer de ce qui révolte et fortifie. Trouver son utilité. Reprendre les mots, autant qu’il le faut pour qu’ils incrustent une trace lisible. » 
Son regret : « Ne plus avoir autant de temps, pour écrire, que j’en ai eu pour mûrir. »
Son mot clef : « Pourquoi ? Le mot toujours en suspens dans l’infini, irrésolu, qui motive l’enfant, comme le vieillard. Le seul mot qui vaille, tant qu’un esprit pourra le concevoir. »
 
L’illustrateur : Antoine Guilloppé. Il nous offre ici, comme dans tous ses ouvrages, un trait maitrisé et une magnifique harmonie du blanc et du noir. 
Parmi les livres d’Antoine Guilloppé à découvrir avec les enfants :
« Loup noir » (Ed. Castermann) ; « Pleine lune » et « Plein soleil » (Ed. Gautier-Languereau) ; Akiko la courageuse (Ed. Philippe Picquier).
 
Pistes de réflexion et d’échanges
Ainsi que le précise l’auteur, ce sont dix petits contes pour un peu plus de sagesse. Alors que faire ?
  • Un conte se raconte : se donner le temps de l’écoute
  • Repérage des éléments du conte : la situation de départ (le héros et son environnement) ; l’élément déclencheur ; les épreuves que le héros doit traverser ; la solution ; la situation finale …
  • Le débat sur les aspects de la vie véhiculés par le conte : la jalousie, l’orgueil, l’amitié, etc.
L’auteur termine chacun de ses contes par une morale mais il est aussi possible d’inviter les élèves ) élaborer la morale de chacun des contes. 

Pour aller plus loin

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics