Accueil > Vie de l'Institution et de l'école > Projet et organisation de l'école (sens, dynamique et organisation) > Organisations

Et si on changeait l’heure de la récréation ?

Temps de lecture : 10 minutes
Et si on changeait l’heure de la récréation ?

Quel que soit le rythme choisi par l'école, il est intéressant de se questionner sur l’articulation de la journée… Une réflexion sur les temps d’apprentissages et sur le choix des activités scolaires peut être facilement menée au sein d’un établissement, en voici un modeste exemple à Dunkerque.

A l’époque où les équipes enseignantes se posent la question de la mise en place, ou non, d’un nouveau rythme de la semaine, des arguments purement concrets viennent souvent freiner les bonnes intentions de réfléchir sur la journée de l’enfant : l’OGEC ne peut financer la mise en place d’activités après la classe, les locaux ne sont pas adaptés, les parents ne veulent pas toujours d’un nouveau rythme...
 
Et pourtant, quel que soit le rythme de la semaine choisi, des actions simples peuvent être mises en place pour mieux répondre aux besoins des enfants et à leurs apprentissages.
 
A Dunkerque, nous n’avons pas attendu la refondation et la mise en place des nouveaux rythmes pour penser aux élèves. Toutefois ces questionnements nous ont mis en mouvement, provoquant tests et expérimentations.
 
 
Un apport théorique
 
Même si tous les chronobiologistes n’ont pas les mêmes conclusions, de nombreuses études annoncent :
- des pics d’attention chez les enfants à partir de 10h, apprentissages effectifs de 9h30 à 11h.
- mêmes pics vers 15h, jusque 16h.
- les apprentissages de l’après-midi (après 15h) sont plus performants à long terme.
 
Source : ia87 Limoges. Le pic d'attention du lundi matin, au retour du week-end, est moins perceptible.
 
 
Des habitudes qui nous convenaient
 
Par habitude, les récréations tombaient pile aux moments bénéfiques. Les enfants étaient-ils donc réceptifs en apprentissages ? Nous les faisions sortir !
 
Il faut dire qu’à 8h30 et à 13h30, les enfants semblent plus calmes (les uns terminent leur nuit, les autres commencent leur sieste), et donnent à l’enseignant l’illusion de pouvoir faire passer plus facilement un apprentissage.
 
Pourtant, ces mêmes études affirment qu’il faut 30 à 60 minutes aux élèves le matin pour être en situation de vigilance pour développer attention et réceptivité.
 
 
Une expérience simple

Notre première expérience, extrêmement simple, fut d’avancer l’horaire de la récréation : première récréation à 9h30 pour le matin, soit une heure après l’arrivée en classe, et à 14h30 l’après-midi, dans la même logique.
 
Nos premières réactions, avant même de tester, fut de dire : “c’est trop tôt”... “On n’a pas le temps de travailler”.
 
Et pourtant, après 1 an d’expérience, les 10 collègues de l’établissement sont unanimes ; les effets sont positifs :
- les enfants sont efficaces et “présents” dans les apprentissages à partir de 10h ;
- la récréation n’apparaît plus comme une coupure, mais comme une prise de respiration avant les activités d’apprentissage ;
- la classe est globalement moins difficile à gérer après 15h, même si des questionnements se posent pour les enfants à l’école depuis 7h30, souvent plus fatigués, plus fatigants.
 
Pour information, 3 temps de récréations sont étalés, pour des raisons d'espace disponible, dans cet ordre : cycle 3, cycle 2, cycle 1.
 
 
Changer les horaires, mais surtout le contenu
 
Ce changement chronologique s’est accompagné d’une réflexion sur le choix des activités proposées :
 
- sur les temps courts de début de demi-journée, les enseignants privilégient des activités d’accroche plus faciles : activités artistiques, sportives, réinvestissement…
Cela évite le “si on a le temps”, et valorise des activités auxquelles on donne souvent moins de place.
Ce moment, en début de matinée ou d’après-midi, peut aussi être l’occasion d’institutionnaliser, pour tous les élèves, des activités complètement libres (lecture-plaisir par exemple), dont on laisse souvent la jouissance aux élèves “qui ont terminé leur travail”.
 
- les activités d’apprentissage (découverte d’une nouvelle notion) ont été placées aux moments clés de la journée : dès 10h ou dès 15h.
 
Le questionnement et les résultats positifs observés en primaire ne sont pas les mêmes qu’en maternelle. Ainsi, quelle place donner aux ateliers ? Sont-ils des moments d’apprentissage à placer en fin de demi-journée, ou des moments de réexploitation ? Ne sont-ils pas les 2 en même temps ? Un choix judicieux pour placer les élèves les plus en besoin au moment propice peut être nécessaire dans l'ordre choisi par l'enseignant.
 
 
Mener l’expérience plus loin

Le temps de l’école n’est pas le seul temps de l’enfant. L’équipe éducative n’a pas forcément prise sur l’emploi du temps des élèves dont elle a la charge.
L’équipe a toutefois la volonté de travailler avec les familles, via les représentants de parents d’élèves (APEL), sur le sommeil de l’enfant, et sur son incidence sur les apprentissages.
 
Combien d’enfants de Primaire n’ont pas leur 10 à 11h de sommeil nécessaires ? Auprès des parents d’élèves, premiers concernés par la gestion du sommeil des enfants, des interventions de spécialistes ou des échanges autour de documents peuvent être l’occasion de faire prendre conscience de l’importance du sommeil (et de la régularité de l’heure du coucher) en terme de mémorisation et d’organisation des données dans le cerveau.
 
N’hésitez pas aussi, dans vos équipes, à inventer d’autres formats et à l’évaluer en cours d’année. Un changement d’horaire de récréation peut être fait au retour des petites vacances très facilement…
 
On peut imaginer des variantes selon les besoins et le contexte : plus de récréations, mais plus courtes par exemple.
 
 
 
 
Sources et liens pour aller plus loin :
Sommeil et apprentissage, une histoire d'horloge biologique (par Nicole Delvolvé, ergonome scolaire) :  
 
A relire sur sitEColes :
 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics