Accueil > Vie de l'Institution et de l'école > Projet et organisation de l'école (sens, dynamique et organisation) > Projets et démarches

Pour un regard optimiste sur l’école…

Temps de lecture : 5 minutes
Pour un regard optimiste sur l’école…

Et si on parlait de l’école positivement ? Voici une sélection de livres qui raconte le bonheur d’enseigner, le plaisir d’être en classe… N’hésitez pas à nous communiquer d’autres titres que vous auriez eu plaisir à lire !

Le bonheur à l’école, Journal d’une instit, Dominique Deconinck, L’iconoclaste, 15 €.

Le journal d’une instit avec son quotidien : un récit plein d’humanité pour rire, pleurer, s’enthousiasmer, réfléchir…
Lire sur sitEColes, la présentation de ce livre. 

 

Le plaisir d'apprendre, Philippe Meirieu, Autrement, 19 €

« Souvenez-vous du cancre de Prévert : "Il dit non au professeur/ Il est debout/ On le questionne"... Comment enseigner à celui qui n'a pas envie d'apprendre ? Comment lui donner le goût du savoir ? Car la transmission est fragile, souvent aléatoire ; l'apprentissage, lui, est parfois ingrat et semé d'embûches. Susciter le désir d'apprendre et faire accéder à la joie de comprendre, voilà l'enjeu essentiel de toute éducation.

Il s'agit de replacer le plaisir au coeur des apprentissages, et cela tout au long de la vie. Pour ce manifeste, Philippe Meirieu a convié douze personnalités engagées et passionnées comme lui, afin de défendre à ses côtés le plaisir d'apprendre. »

 

Enseigner avec bonheur : pédagogie et spiritualité, Christiane Conturie, Parole et silence, 16 €.

"Le bonheur d'enseigner : cette formule surprendra, alors que l'on insiste tant aujourd'hui sur les difficultés, les désillusions, les résistances auxquelles se heurtent tant d'hommes et de femmes qui exercent ce métier.

Mais l'intention de Christiane Conturie est claire : elle cherche à relever le défi de l'éducation, en faisant appel à sa propre expérience et surtout aux ressources intérieures des enseignants eux-mêmes. Elle ne prétend absolument pas réformer ce que l'on appelle le système éducatif ou l'institution scolaire. Ses réflexions se situent à un autre niveau, beaucoup plus radical : celui des convictions nourries par la pratique, c'est-à-dire par l'exercice tenace de ce métier éprouvant et passionnant et par la rencontre des jeunes tels qu'ils sont, avec leurs attentes et leurs questions, sans oublier l'horizon des brisures familiales et des précarités sociales."

Préface de Mgr Claude Dagens

 

La joie à l’école, Georges Snyders, PUF, 16 €

« L'école, certes, pour préparer les jeunes à leur avenir ; mais c'est ce qui accapare 15 à 20 années de la jeunesse. Comment justifier l'école si cette longue durée n'est pas illuminée par des joies proportionnelles aux efforts et aux obligations, joies spécifiques : être en dialogue avec les plus grandes réussites et les tâches primordiales. »

 

Optimiste, Alain Braconnier, Odile Jacob, 23 €

« L'optimisme est bon pour chacun d'entre nous ; il fait du bien à l'esprit comme au corps ; il protège la santé ; il contribue à de bonnes relations avec les autres. C'est ce que démontre Alain Braconnnier dans ce livre qui s'appuie sur les dernières avancées de la recherche. L'optimisme intelligent n'est pas un optimisme béat. Même les pessimistes peuvent devenir optimistes et rester ouverts à la beauté du monde.

En recherchant les racines de cet optimisme, un nouveau chemin s'ouvre à chacun. Comme l'écrit Albert Camus : "Dans les profondeurs de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un invincible été." Pour aider chacun d'entre nous à puiser les forces qu'il a en soi. »

 

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics