Accueil > Pédagogie > Besoins spécifiques et ASH > Besoins spécifiques

En finir avec les idées fausses

Temps de lecture : 8 minutes
En finir avec les idées fausses

Familles, école, grande pauvreté : quand parents et enseignants s'en mêlent… idées reçues, études et questionnement pour changer de regard, se former…

« Les parents pauvres se désintéressent de l’école ». « Les enfants pauvres sont moins aptes que les autres ». « Les enfants d’immigrés sont plus en échec scolaire que les autres ». « Le rôle de l’école n’est pas de régler les inégalités sociales ». « Pour lutter contre l’absentéisme scolaire, il faut responsabiliser les parents ». « La mixité sociale nuit à la réussite scolaire »… 
Vrai ? faux ? pas si simple ? …

Un livre
Pour avoir des réponses à ces questions et surtout comprendre, lire En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, ATD Quart Monde, éditions de l’atelier, (2013) disponible en librairie (5 €).  
Ce livre de 184 pages, répond point par point et de manière étayée à plus de 80 idées reçus sur les enfants, le travail, le budget, le logement, les roms… mais aussi sur les solutions à apporter « C’est bien beau, mais on ne peut pas faire autrement ».

« Savoir vraiment regarder, observer pour expliquer. Voilà à quoi nous invite cet ouvrage. Son titre n’est pas anodin. Il évoque à la fois des hommes, des femmes, leur parcours de vie, les pauvres et la pauvreté. […] En déconstruisant de telles idées reçues, cet ouvrage aide à poser sur l’Autre un regard plus attentif et plus juste. […] Changer les représentations, changer les pratiques et s’assurer que les politiques publiques comme l’ensemble de la société saisissent pleinement les besoins des personnes précaires et, loin de tout assistanat, les accompagnent sur la voie d’une pleine participation sociale et économique : les enjeux sont immenses. Ils sont essentiels et, parce qu’ils traduisent la capacité de nos sociétés à être humaines, relèvent d’une exigence à la fois démocratique et morale ».
Préface de Dominique Baudis, défenseur des droits.

« Pour répondre à tout ce que l’on entend sur eux et sur nous, il est très important de pouvoir se référer à des études et à des chiffres officiels. Vous n’imaginez pas combien c’est important pour nous.
Les idées reçues recensées aujourd’hui dans cet ouvrage sont nombreuses. Cela montre l’ampleur des préjugés que doivent subir les personnes confrontées à la pauvreté. Certains semblent plus anodins que d’autres, mais ils ne font pas forcément moins de dégâts dans la dignité des personnes concernées et dans l’opinion publique »
[…] « On entend souvent dire que les parents se désintéressent de l’école. Mais lorsque j’interviens dans les formations pour enseignants, j’explique souvent que beaucoup de familles s’endettent pour acheter des encyclopédies, parce que le démarcheur à domicile qui passent chez elles, leur dit : « Cela va aider vos enfants à l’école ».
Avant-propos, Marie-France Zimmer, membre de la délégation nationale d’ATD Quart Monde.

« Ce livre n’est pas une explication. Il ne cherche qu’à questionner les idées reçues qui nous enferment, nous empêchent de nous estimer et de nous rencontrer ».
Bruno Tardieu, membre de la délégation nationale d’ATD Quart Monde.

J’ai lu, cela m’a éclairée, je partage avec les internautes de sitEColes…

Un site Internet, outil de formation

ATD Quart Monde et le CRDP de Rennes proposent un outil de formation pour améliorer les relations entre parents et école, en particulier avec les plus éloignés de l’école. Le site Internet est intitulé « Familles, école, grande pauvreté : quand parents et enseignants s'en mêlent… » 
Ce site propose différentes vidéos et leur transcription écrite, sur cinq thématiques : souvenirs d'école, peurs réciproques, entrée en relation, espaces pour les parents, éducation partagée ;  ainsi que des témoignages de parents, d’élèves et d’enseignants.
« Ces documents permettent de comprendre pourquoi les relations sont difficiles entre l'école les familles des milieux populaires et donnent aussi des pistes pour améliorer ces relations ».
L'accès aux vidéos est protégé par un code, délivré par ATD Quart Monde, qui veut s'assurer qu'elles « serviront bien à ce pour quoi elles ont été créées ».

A utiliser en formation initiale, continue ou pour travailler en communauté éducative ou en concertation…
Consulter le site, et voir notamment la Fiche documentaire no 7 : « Croiser les savoirs entre enseignants et parents : une démarche ATD Quart Monde ».

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics