Accueil > Métiers - Carrières > Enseignants > Vivre son métier d'enseignant

Communiquer, c’est tous les jours !!

Temps de lecture : 6 minutes
Communiquer, c’est tous les jours !!

Les situations de communication professionnelle sont quotidiennes dans l’exercice du métier d’enseignant et/ou de chef d’établissement. Des repères pour réussir !

Quelles sont ces situations ?
Sans prétendre à l’exhaustivité, en voici quelques-unes :
- les relations avec les parents : rendez-vous, réception de parents en colère, réunions de classe…
- relations entre collègues : réunions de travail, de concertation, gestion de conflits, évaluation d’un suppléant, préparation d’une fête d’école, …
- relations avec le personnel : entretien annuel d’activité et de développement, entretien de recrutement ou de licenciement…
- vie de l’école : assemblée générale des parents, gestion de crises (accident dans l’école, épidémie…).

Autant de situations qu’il faut maîtriser au mieux. Cela nécessite un "savoir agir en situation" : circonscrire les différentes situations de communication, connaître les différentes techniques de communication, comprendre son style managérial, identifier et comprendre les acteurs, peser et prioriser les enjeux.

Le site de l'école supérieure de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, l’ESEN vous propose un dossier de sensibilisation à la communication professionnelle : il s’agit d’un premier niveau d'analyse des situations proposées, en montrant comment un même fait peut être décrypté selon des approches différentes et en suggérant des modalités de résolution adaptées. C'est l'angle humoristique qui a été privilégié en mettant en scène un personnel d'encadrement, "M. François Laguigne", dans ces vidéos de courte durée mais très parlantes ! Ce sont des situations professionnelles générant des dysfonctionnements provoqués ou amplifiés par des pensées, stratégies, paroles, comportements ou actions inadaptés à la situation. S’ajoutent à ces clips vidéos des apports méthodologiques sous forme de fiches très pratiques.

Et pour votre réflexion, 12 commandements à ne pas appliquer surtout !! : "Comment faire pour animer une réunion et la gâcher".
1. Commencez en retard la réunion après avoir attendu que tout le monde soit là.
2. Ne tenez pas compte de la disposition des lieux, que chacun s’installe comme il le souhaite (si vraiment vous y tenez, préférez la disposition en rang comme au cinéma ou en longueur comme dans les banquets à la disposition en cercle ou en petites unités si le groupe est important).
3. Si les participants ne se connaissent pas, surtout pas de présentations, vous perdriez l’effet de surprise !
4. Oubliez d’exposer l’ordre du jour ou mieux ne le construisez pas à l’avance.
5. Étendez-vous sur le premier point et expédiez les autres vite fait.
6. Si la réunion est consultative, inutile de le préciser, les participants aiment bien croire jusqu’au dernier moment qu’ils sont réunis pour prendre des décisions.
7. Ne regardez pas votre montre pour éviter de répartir le temps en fonction du nombre de points à traiter et de leur importance.
8. Engagez un dialogue avec le bavard de service à moins que le monologue soit plus dans votre style
9. Commencez par exposer vos points de vue sur la question à débattre. Les données, les faits de départ sont une perte de temps.
10. Pratiquez le laisser-faire : les apartés et les digressions donnent de la spontanéité au débat, ne distribuez surtout pas la parole
11. Permettez à chacun d’interrompre celui qui s’exprime ou de parler en même temps que lui : si les participants s’écoutent, ils risquent de s’entendre.
12. Terminez avec une 1/2 heure de retard si tant est que vous ayez fixé un horaire, en faisant semblant de ne pas voir les départs successifs de vos collègues.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics