Accueil > Métiers - Carrières > Formation continuée - innovation - Recherche (développement professionnel) > Formateurs et organismes de formation

Orientations de la formation pour 2012-2018 pour l'Enseignement catholique

Temps de lecture : 21 minutes
Orientations de la formation pour 2012-2018 pour l'Enseignement catholique

Les orientations pour la formation 2012-2018 s'inscrivent dans un contexte en pleine mutation. Elles visent à favoriser tant le développement personnel et professionnel de l'ensemble des personnels que la mise en oeuvre d'une véritable politique de ressources humaines.

Orientations présentées par la Commission Fédérale du Plan de Formation (CFPF) et adoptées par le Conseil fédéral de Formiris du jeudi 9 juin 2011

Conformément à ce que prévoit la charte de la formation, ces orientations :
- se fondent sur les propositions transmises par les associations territoriales de Formiris,
- s’inscrivent dans les réflexions menées par le Conseil National de la Tutelle de la Formation et par la Commission Nationale de Concertation,
- sont en cohérence, pour ce qui concerne les personnels enseignants, avec les orientations pour la formation continue des personnels enseignants de l’Éducation nationale.
Dans la continuité des orientations précédentes, elles ont pour finalités de permettre d’enseigner, d’éduquer, de proposer un sens à la vie dans un même acte à la lumière de l’anthropologie chrétienne.

Rendez vous sur le site de Formiris à la rubrique consacrée aux Orientations pour la formation 2012-2018.
Ses objectifs :
- créer une dynamique autour de ces orientations,
- lancer des réflexions,
- animer des réunions autour des questions relatives au développement de la professionnalisation,
- soutenir des démarches de projets individuels ou collectifs...
Il s'agit d'impulser une démarche d'animation dans chaque territoire, chaque diocèse. Pour cela, Formiris met à disposition de tous les acteurs un ensemble de supports. Des vidéos présentant ces orientations sont notamment en ligne.
D'autres ressources et outils sont proposés pour faire vivre les 4 axes des orientations et en faciliter l'appropriation.

sitEColes propose dans le tableau ci-dessous des liens vers des documents pour aider à une appropriation de ces orientations.

 

 

Orientations de formation pour 2012-2018
présentées par la Commission fédérale
du plan de formation (CFPF)
et adoptées par le conseil fédéral du jeudi 9 juin 2011.

Documents disponibles sur sitEColes
en lien avec ces orientations

Préambule

Les orientations pour la formation visent à favoriser tant le développement personnel et professionnel de l’ensemble des personnels travaillant dans les établissements que la mise en œuvre d’une véritable politique de ressources humaines dans l’enseignement catholique.
Les orientations pour la formation 2012-2018 de Formiris s’inscrivent dans un contexte en pleine mutation. Les évolutions de la société et des élèves, la multiplication des réformes et des cursus d’enseignement,  les transformations des métiers,  la mise en œuvre toujours en cours de la réforme de la formation initiale des enseignants, les incertitudes budgétaires, nécessitent que l’enseignement catholique précise la politique de formation qu’il entend mettre en œuvre les prochaines années pour les personnels de ses établissements. C’est l’objectif de ces orientations.

Conformément à ce que prévoit la Charte de la formation, ces orientations :

- Se fondent sur les propositions transmises par les Associations territoriales de Formiris ;
- S’inscrivent dans les réflexions menées par le Conseil National de la Tutelle de la Formation et par la Commission Nationale de Concertation,

Sont en cohérence, pour ce qui concerne les personnels enseignants, avec les orientations pour la formation continue des personnels enseignants de l’ Éducation nationale.
Dans la continuité des orientations précédentes, elles ont pour finalités de permettre d’enseigner, d’éduquer, de proposer un sens à la vie dans un même acte à la lumière de l’anthropologie chrétienne.


 LES ORIENTATIONS 2012-2018
 
1. Fédérer les équipes autour de projets
   

L’efficacité et la qualité du service rendu par un établissement ou un réseau d’établissements reposent largement sur la façon dont la communauté éducative vit et s’investit dans le fonctionnement de l’établissement ou du réseau. L’établissement doit aussi se mettre en situation d’être pleinement un établissement formateur.
Au-delà de la maîtrise de la construction, du pilotage, de l’animation, de l’évaluation d’un projet d’établissement ou un d’un projet éducatif, la réussite repose sur la possibilité donnée à l’ensemble des membres de la communauté éducative de s’investir pleinement dans les projets qui les concernent.
En tant que levier au service des projets des établissements, la formation continue doit ainsi contribuer à :


- faire des salariés des acteurs et des auteurs du changement,
- favoriser le travail collaboratif et le travail en équipes,
- soutenir des projets collectifs,
- former les équipes d’établissements,
- développer le sentiment d’appartenance.

 

 

- Etre pleinement établissement formateur :
 Dossier : construire l'établissement formateur.
- S'investir dans les projets :
  Dossier : du neuf sur neuf projets.
- Contribuer au projet d'établissement, projet éducatif : Dossier : projet éducatif, communautés et conseil d'établissement.
- Faire des salariés des acteurs et des auteurs de changement.
  Innovation, vous avez dit... innovation !
- Favoriser le travail collaboratif et le travail en équipes.
. Dossier : équipe pédagogique et concertation ;
. Textes à méditer : vivre ensemble ;
. Textes à méditer : la rencontre.
- Soutenir des projets collectifs, former des équipes d'établissements.
 Dossier : se former et innover.
- Développer le sentiment d'appartenance.
Dossier : les enjeux de la compétence 1 du référentiel des maîtres.

2. Accompagner l'évolution professionnelle des personnels de l'Enseignement catholique

Les emplois, les métiers, les technologies évoluent continuellement et de plus en plus rapidement. De nouvelles attentes se font jour qui nécessitent une professionnalisation accrue et une capacité d’adaptation sans cesse grandissante des personnels. Le développement des compétences, des savoir-faire est un enjeu  pour le maintien dans l’emploi ou la reconversion professionnelle.
Face à ces défis, la formation continue est un outil privilégié au service de l’ensemble des personnels et des établissements pour mettre en œuvre une véritable politique de ressources humaines visant à identifier les compétences, à accompagner la qualification, la certification, la promotion, l'adaptation et le perfectionnement, ainsi que la prise de responsabilités et les projets d’évolution professionnelle subie ou volontaire. La formation professionnelle doit :
- permettre à chaque personnel d’acquérir les compétences lui permettant de devenir « personne-ressource » dans l’accompagnement ou la formation des entrants dans le métier et contribuer ainsi à donner les moyens à chaque établissement de remplir sa mission d’établissement formateur ;
-offrir aux personnels qui le souhaitent la possibilité de se spécialiser dans un domaine ou d’acquérir une qualification supplémentaire leur donnant accès à une promotion professionnelle.

Concernant plus spécifiquement les enseignants, la formation initiale, la formation initiale continuée et la formation continue doivent être conçues et mises en œuvre de manière articulée et complémentaire afin d’assurer le processus de professionnalisation de tous les entrants dans le métier. Elles s’attachent à favoriser la réussite aux concours, l’accès à la contractualisation et aux échelles de rémunération des titulaires ;

La formation professionnelle continue associée à une réelle gestion prévisionnelle des emplois et des compétences est l’outil primordial de la sécurisation des parcours professionnels des salariés de droit privé. Chaque salarié doit se voir offrir la possibilité de progresser d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle. L’accès à des formations sanctionnées par des certifications transférables - diplômes, titres, certificats de qualification professionnelle – sera encouragé.   

- Assurer le processus de professionnalisation de tous les entrants dans le métier.
. Dossier : début de carrière ;
. Dossier : le tutorat ;
. Formation des enseignants : ne pas commencer par la fin.

- Favoriser la réussite aux concours.
 Aide à la préparation des concours (P@C 1er degré).

- Accompagner la qualification, la certification, la promotion, l'adaptation et le perfectionnement, la prise de responsabilité et les projets d'évolution professionnelle.
  Dossier : C2i et C2i2e ;

. Dossier : enseigner une langue étrangère au primaire (habilitation) ;
. Former aux premiers secours (AFPS);
. Prendre des responsabilités, pourquoi pas moi ?

3. Aider à maîtriser son métier

Tout au long de leur carrière, les salariés doivent pouvoir développer leurs compétences professionnelles. Pour cela, il convient de développer l’accès effectif à des actions de formation tout au long de la vie professionnelle : plan de formation, contrat et période de professionnalisation, droit individuel à la formation, congé individuel de formation, formation initiale différée, bilan d’étape professionnelle, bilan de compétences, passeport formation …
Afin de donner aux personnels les moyens d’accueillir et d’éduquer tous les élèves, la formation privilégiera la prise en compte de l’hétérogénéité des élèves, la conduite de la classe et la gestion de conflit ainsi que la relation aux familles.
Pour les enseignants, les actions de formation doivent s’appuyer sur le référentiel de compétences professionnelles en visant le développement des compétences pédagogiques, didactiques, relationnelles et éducatives.

L’entrée en fonction des salariés de droit privé doit être accompagnée d’une formation d’accueil exposant les caractéristiques des établissements, leur organisation, leurs projets, les liens qui les insèrent dans les différents réseaux.

- Développer les compétences professionnelles en lien avec le référentiel.
Dossier : 10 compétences du métier d'enseignant.

- Développer l'accès effectif à des actions de formation tout au long de la vie.
Dossier : se former et innover.

- Accompagner l'entrée en fonction des salariés de droit privé par une formation d'accueil présentant l'organisation et les projets.
Dossier : l'accueil.

4. Optimiser le système de formation

Pour atteindre ces objectifs, et donner aux chefs d’établissement et aux personnels les moyens d’anticiper, de choisir avec pertinence, de valoriser au mieux leurs formations, il nous faut promouvoir et faciliter l’accès à la formation. Ceci passe par :
- une offre lisible et accessible à tous, régulièrement renouvelée, favorisant les liens entre formation initiale et continue, entre enseignants du 1er et du 2nd degrés, entre enseignants et salariés des établissements ;
- une aide à la construction du plan de formation des établissements ainsi qu’à l’élaboration de projets personnels par le développement du conseil en formation ;
- l’attribution aux établissements du 1er et du 2nd degré de moyens leur garantissant une possibilité d’autonomie dans leur politique de formation ;
- la mise en place d’un conseil de perfectionnement dans chaque institut de formation missionné, premier gage d’une recherche de qualité et de satisfaction ;
- des formations de qualité prenant en compte les apports de l’innovation pédagogique et de la recherche ;
- une utilisation optimale des différents dispositifs : plan de formation de l’établissement, territorial, national, DIF, CIF, contrats et périodes de professionnalisation,  bilan de compétence, VAE, programmes spécifiques cofinancés (FPSPP, FSE …) ; 
- des modalités de formation diversifiées, adaptées aux problématiques : recherche-action, formation à distance, valorisation d’expériences, formations en réseau,… 
- des formations reconnues débouchant sur une qualification ou une certification ;
- la mise en place d’une évaluation permettant l’ajustement de l’offre aux besoins de formation et l’amélioration de la qualité des formations.
- des moyens humains (suppléances) et financiers permettant la mise en œuvre de ces orientations sur l’ensemble du territoire national dans un esprit d’équité entre tous les personnels et tous les établissements. Dans cet esprit, une réflexion autour de la recherche de nouveaux financements constitue une priorité.

Donner aux chefs d'établissement et aux personnels les moyens d'anticiper, de choisir avec pertinence, de valoriser au mieux leurs formations :
Bâtir un plan de formation en établissement

Etre accompagné par le conseil en formation de votre association territoriale Formiris,

Créer un passeport formation :
le passeport formation,

Se former par la recherche :
dossier : de former et innover,

Utilser un DIF :
 Droit individuel à la formation (DIF) enseignement privé,

Promouvoir auprès de tous les responsables et de tous les salariés une véritable culture de la formation :
 Dossier construire l'établissement formateur


 

Conclusion

La formation tout au long de la vie professionnelle contribue à renforcer la qualité du service rendu par les établissements. A ce titre, elle est un des outils leur permettant d’accueillir et d’éduquer tous les élèves dans le cadre du projet de l’enseignement catholique. Elle constitue également un élément déterminant de la sécurisation des parcours professionnels et de la promotion sociale des salariés. Son développement est un enjeu pour l’ensemble de l’institution qui doit nous conduire à promouvoir auprès de tous les responsables et de tous les salariés une véritable culture de la formation.


Pour accéder au texte des orientations de la formation 2012-2018, cliquez ici.

 

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics