Accueil > Métiers - Carrières > Recrutement-Concours-Formation initiale > Formation initiale et préparation des concours

Le tutorat

Temps de lecture : 13 minutes
Le tutorat

Le tutorat du côté du tuteur et du tutoré : définition, mission, profil, compétences, rôle, intérêts, engagements...

Le tutorat est une forme particulière d’accompagnement pour le stagiaire en formation. Le tutorat constitue une démarche reposant sur un cadre relationnel favorisant le développement de compétences professionnelles concernant les situations d’apprentissage et d’enseignement.

1. Des éléments de définition : objectifs et fonctions
"Le tutorat peut être défini comme une relation entre deux personnes dans une situation de formation professionnelle, il est associé à un dispositif auquel il appartient".
Les diverses formes d’accompagnement. Études du Groupement des Acteurs et Responsables de la Formation (GARF) 2007.

Le tutorat : une attitude formative pour guider l’apprentissage
"Le tutorat est une relation formative entre un apprenant, le tuteur et une personne ou un petit groupe de personnes en apprentissage. Il se distingue de l’enseignement classique impliquant des professeurs et élèves par une formation individualisée et flexible. Le tuteur n’a pas forcément toutes les connaissances que doit maîtriser l’apprenant au terme de sa formation car son rôle n’est pas d’apporter des éléments de réponse aux problèmes posés, mais, de guider l’apprentissage", définition du "tutorat" sur wikipédia.

Le tutorat : une fonction pour tous
"Le tutorat doit être compris comme l’une des modalités formatives qui existent dès lors que la situation de travail est organisée afin de faciliter l’apprentissage du métier dans le cadre d’une relation individualisée et formalisée. Il constitue un élément majeur de socialisation, de transmission des valeurs, d’appropriation des savoirs faire opérationnel et de développement des compétences. C’est une fonction qui se distingue de la fonction de management et tout salarié dont la compétence est reconnue peut être mis en situation de transmettre son savoir faire." GARF

Le tutorat : une aide à la compréhension des situations professionnelles
La conception du tutorat a évolué, le temps du modèle traditionnel maître /apprenti a laissé place a une conception où le tuteur n’a pas fonction de modèle. "Il se place en facilitateur : l’essentiel pour le tuteur consiste à aider un apprenant à se former au travers d’une expérience en lui permettant de réfléchir, d’analyser, de comprendre. La relation n’est pas de type hiérarchique mais se positionne en termes de partenariat avec l’apprenant". Les diverses formes d’accompagnement, spécificité du tutorat, collection études du Garf, octobre 2007, page 7.
Ainsi, le tutorat n’est pas limité aux seules formations en alternance, il facilite la transmission des savoirs informels, il soutient les processus d’apprentissage et de développement des compétences, il a une fonction d’individualisation des parcours et de développement de l’employabilité et tous les salariés seniors constituent un gisement de tuteurs.

Lire sur sitEColes la formation des enseignants et tutorat.

2. Les personnes, les acteurs dans une démarche de tutorat

2.1. Du côté du tuteur

Des atouts

Être tuteur c’est :

  •  se donner l’occasion de valoriser les compétences acquises et donc de renforcer sa confiance en soi et son estime de soi,
  •  développer de nouvelles compétences pédagogiques par l’interaction et parce qu’aider l’autre c’est aussi progresser soi-même,
  •  mettre en œuvre son sens des responsabilités par le service rendu à l’institution et ses capacités d’empathie par la fonction d’accompagnement de l’autre.


Des missions

  • Favoriser la formation des apprenants en permettant l’acquisition de savoir et savoir faire, de procédures opérationnelles, de règles et de normes.
  • Faciliter l’appropriation par le tutoré des spécificités de l’Enseignement catholique : l’organisation, les valeurs, la culture.
  • Assurer le suivi du tutoré : les liens avec le centre de formation, la progression du processus de formation, l’évaluation des acquisitions…
  • Poser les conditions pour la création d’un climat de confiance : qualité de l’écoute, repérage des attentes, valorisation des réussites…


Le profil du tuteur

  • Un volontaire.
  • Une adhésion au rôle et aux responsabilités.
  • Une maîtrise du métier.
  • Une capacité à communiquer.
  • Le sens de la pédagogie (faire émerger des potentiels, donner confiance à l’autre…).
  • Une compréhension des enjeux et du projet de l’Enseignement catholique.


Les compétences du tuteur
Voir aussi :
- formation des enseignants et tutorat,
- les 12 compétences du PCP, MAF, Tuteur.

Les engagements mutuels
"Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là. Celui qui ne sait faire cela se trompe lui-même quand il pense pouvoir aider les autres. Pour aider un être, je dois certainement comprendre ce qu’il comprend. Si je n’y parviens pas, il ne sert à rien que je sois plus capable et plus savant que lui. Si je désire avant tout montrer ce que je sais, c’est parce que je suis orgueilleux et cherche à être admiré de l’autre plutôt que de l’aider. Tout soutien commence avec l’humilité devant celui que je veux accompagner..." Soren Kierkegaard.

2.2. Du côté du tutoré

Des objectifs

  • acquérir les savoir-faire liés au métier,
  • préciser son propre itinéraire professionnel
  • s’approprier les valeurs qui sont celles de l’Enseignement catholique,
  • s’inscrire dans un collectif de travail,
  • auto-évaluer ses pratiques professionnelles.


Des compétences à développer
Lire sur sitEColes le dossier : compétences métier de professeur des écoles.

Ce dossier donne notemment les niveaux d'acquisitions attendues pour les débutants

Les différentes modalités de formation du tutoré
L’accompagnement durant l’année de stagiaire après la réussite au concours ne peut se résumer aux stratégies/actions/conseils du tuteur. L’établissement dans lequel exerce le stagiaire apporte aussi sa contribution lorsqu’il permet à tout enseignant (dont les stagiaires) de participer à l’élaboration et à la capitalisation des savoirs et savoir faire individuels et collectifs. On parle alors d’organisation apprenante ou d’établissements formateurs… Dans ce cadre, si le tutorat est au centre du dispositif d’accompagnement du stagiaire, il gagne en sens et en efficacité lorsqu’il s’inscrit dans le cadre d’un établissement formateur.

Lire sur sitEColes :
- le dossier : référentiel de l’établissement formateur et/ou apprenant,
- le statut 1ère année de professionnalisation (année de professeur stagiaire),
- contribution au recrutement et à la formation des enseignants : l’accueil et l’accompagnement de stagiaires étudiants ou enseignants stagiaires.


Qu’attendre du tutorat ?
"À mes yeux, la facilitation de l’apprentissage est le but de l’éducation… Cet apprentissage ne s’appuie ni sur le talent pédagogique de l’enseignant, ni sur le savoir livresque, ni sur une progression disciplinaire, ni sur des supports audio visuels, ni sur l’enseignement programmé, ni sur des conférences ou des cours magistraux, ni sur des bibliographies bien fournies quant bien même toutes ces ressources peuvent à l’occasion se révéler précieuses. Non, ce qui facilite un apprentissage signifiant ce sont des manières d’être dans la relation personnelle entre facilitateur et apprenant". Carl Rogers.

3. Pour aller plus loin, quelques ressources
Pour accéder à la bibliographie et à la sitographie, cliquez ici.
Indemnité pour les tuteurs des professeurs : 1 250 euros par an est prévue. Arrêté du 8 septembre 2014 fixant le taux de l'indemnité de fonctions allouée aux personnels enseignants du premier degré exerçant les fonctions de maître formateur ou chargés du tutorat des enseignants stagiaires

Crédit image Fotolia ©

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics