Accueil > Culture religieuse et pastorale > Année liturgique et fêtes > Temps forts

Vivre un chemin de croix

Temps de lecture : 10 minutes
Vivre un chemin de croix

Lorsque nos élèves sont présents à l’école pour la semaine sainte, il peut être intéressant de leur faire découvrir ce qu’est le chemin de croix pour les chrétiens et, en fonction de leur croyance, de le vivre avec eux. Mais d’où vient donc cette tradition du chemin de croix ?

Un chemin de croix : son origine

Depuis le IVème siècle, à partir de la paix de Constantin en 313, des chrétiens se retrouvent chaque année à Jérusalem pendant la semaine sainte pour refaire le chemin parcouru par le Christ entre sa condamnation et sa mort sur la croix.

C’est au XIVème siècle que des franciscains eurent l’idée de transposer cette forme de pèlerinage dans le cadre de vie habituelle des chrétiens pour permettre à tous ceux qui ne pouvaient se rendre à Jérusalem de vivre cette démarche de pèlerinage. Et on vit fleurir, en plein air ou dans les églises, les scènes marquantes de l’itinéraire du Christ vers le Calvaire. Au 18ème siècle, on fixa le nombre de stations à 14. Et en 1958, s’est répandue l’habitude de terminer ce petit pèlerinage avec Marie dans l’espérance de la résurrection.

Liste des stations

• Ière Station - Jésus est condamné à mort
• IIème Station - Jésus est chargé de sa Croix
• IIIème Station - Jésus tombe sous le poids de sa Croix
• IVème Station - Jésus rencontre sa très Sainte Mère
• Vème Station - Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa Croix
• VIème Station - Une femme pieuse essuie la face de Jésus
• VIIème Station - Jésus tombe pour la seconde fois
• VIIIème Station - Jésus console les filles de Jérusalem
• IXème Station - Jésus tombe pour la troisième fois
• Xème Station - Jésus est dépouillé de ses vêtements
• XIème Station - Jésus est cloué sur la Croix
• XIIème Station - Jésus meurt sur la Croix
• XIIIème Station - Jésus est descendu de la Croix et remis à sa Mère
• XIVème Station - Jésus est mis au tombeau.

Certaines stations sont sans référence biblique : les trois chutes de Jésus, sa rencontre avec sa mère et sa rencontre avec Véronique.
En 1991, Jean-Paul II les a remplacées par d’autres stations inspirées de l’Evangile : Jésus au jardin des Oliviers, le reniement de Pierre et la promesse du paradis au bon larron.

On peut ainsi vivre le chemin de croix à partir de scènes évangéliques.
• Ière Station : Jésus au jardin des Oliviers
• IIème Station : Jésus, trahi par Judas, est arrêté
• IIIème Station : Jésus est condamné par le Sanhédrin
• IVème Station: Jésus est renié par Pierre
• Vème Station : Jésus est jugé par Pilate
• VIème Station : Jésus est flagellé et couronné d'épines
• VIIème Station : Jésus est chargé de la croix
• VIIIème Station : Jésus est aidé par Simon de Cyrène pour porter la croix
• IXème Station : Jésus rencontre les femmes de Jérusalem
• Xème Station : Jésus est crucifié
• XIème Station : Jésus promet son Royaume au bon larron
• XIIème Station : Jésus sur la croix, sa mère et son disciple
• XIIIème Station : Jésus meurt sur la croix
• XIVème Station : Jésus est déposé au sépulcre

Aujourd'hui encore le chemin de croix est vécu pendant le Carême par de nombreux chrétiens pour faire mémoire de la passion du Christ et prier avec lui. Ainsi "en regardant le chemin de croix de Jésus-Christ, en regardant sa mort et sa résurrection, les chrétiens découvrent jusqu’où est allé l’amour de Dieu : jusqu’à prendre le chemin de la souffrance et de la mort afin de donner l’espérance de vivre pour toujours à tous les habitants de la terre. C’est pourquoi les chrétiens s’arrêtent pour prier avec Jésus-Christ sur le chemin où il a porté sa croix avant de ressusciter" (extrait du chemin de croix de Charles Singer).

Pour aller plus loin

Le chemin de croix, une donnée de notre patrimoine


C’est d’abord à travers le vocabulaire qu’il est facile de prendre un premier contact avec ce thème. Ne parle t’on pas du chemin de croix d’une personne qui souffre, de son calvaire. Et qui n’a pas entendu parler du bon larron, du Golgotha ou encore de la couronne d’épines.

Et puis il y a les œuvres d’artistes. En voici quelques exemples…

Un chemin de croix en bois dans l’église paroissiale de Beauraing en Belgique (une œuvre de Jean William de Nassoy avec une méditation proposée par le site notre dame du web).

Voir aussi sur le site du diocèse d’Arras un chemin de croix peint sur ardoise d’après une tapisserie de Lurçat.

Comment vivre le chemin de croix ?, site des évêques de France.

Des exemples de célébrations du chemin de croix (adaptées aux enfants) :
- (Service Pastoral 1er degré DDEC 22) : voici quelques "stations" (étapes) du chemin de croix vécues par Jésus avant de mourir sur la croix, pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF),
- Un diaporama "Chemin de croix, chemin de vie",

Deux chemins de croix dans les églises bretonnes :
- à partir des sculptures du calvaire de Callac en Plumelec, pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF),
- à partir des tableaux de la paroisse Notre-Dame de Larmor, pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF).

Des ressources
Un dossier de l’enseignement catholique de Vendée : vivre la semaine sainte en école (des ateliers, une célébration, les outils pour vire un temps fort avec les élèves)
Le site idées-caté vous propose de vivre le chemin de croix en images, en textes
Le site : Théobule

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics