Accueil > Vie de l'Institution et de l'école > L'Enseignement catholique : repères institutionnels > Animation institutionnelle

Animation pour la journée des Communautés Éducatives

Temps de lecture : 7 minutes
Animation pour la journée des Communautés Éducatives

Organisation et déroulement d’une rencontre dans une école dans le cadre de la sixième journée des Communautés Éducatives à partir du film de Jean Depierre "à l’école de la liberté".

L’animation de la journée des Communautés Éducatives relève de la responsabilité du chef d’établissement. Pour faciliter le travail de ce dernier, ci-dessous une proposition pour une rencontre de 3 heures, regroupant le personnel enseignant et non enseignant d’une école.

1. Avant la rencontre :

  • Arrêter la date et inviter les participants.
  • Prévoir ou déléguer l’organisation matérielle :

° de la salle : disposition des tables et des chaises facilitant la communication, 4 espaces d’affichage,
° Un support : livret hors série ECA août 09 "A l’école de la liberté"
° du matériel : ordinateur et vidéo projecteur, bandes de feuille de 3 couleurs différentes (feuille A 4 partagée en 3 dans le sens de la hauteur), marqueurs,
° des documents : photocopie du texte "l’exigence de la liberté" d’Éric de Labarre (page 3 du livret hors série ECA "A l’école de liberté"),
° de la pause : achat du café, thé, gâteaux, …

2. Pendant la rencontre :

  •  Accueillir chaque personne.
  • Annoncer l’objectif visé :

° en situant cette sixième journée des Communautés Éducatives dans la dynamique des Assises de l’Enseignement catholique lancée en 2000,
° en présentant le thème d’année "A l’école de la liberté : Animation 2009-2010" lié au cinquantenaire de la loi Debré. Il est possible de lire ensemble le texte d’Éric de Labarre "l’exigence de la liberté",
° en inscrivant la réflexion dans ce qui a été déjà vécu dans l’école (poursuite ou commencement) et en précisant l’objectif de la rencontre : lire ce qui s’y vit, se "pauser" pour réfléchir, dans le but de nommer au moins une audace, un défi à relever et un engagement à prendre.

  • Engager un temps de réflexion personnelle où chacun est invité à se questionner ainsi : "A l’école de la liberté, qu’est-ce que cela évoque pour moi ? A quoi cela me fait-il penser à travers ce que je vis dans l’école" ?
  • Demander à chacun d’écrire ses idées sur une bande de papier de couleur, une idée par bande de papier. Les expressions sont ensuite affichées en regroupant celles qui nomment les mêmes choses. Enfin, elles sont lues par leurs auteurs sans recherche d’explications et reçues sans demande de justifications.
  • Engager un temps de réflexion collective : visionner le film de Jean Depierre "A l’école de la liberté" en se laissant toucher, interpeller et en notant des mots ou expressions ressenties comme importantes.
  • Constituer des groupes de 3 à 4 personnes et leur demander de partager à partir des 3 questions suivantes : ce qui m’a surpris, ce qui fait écho à ce qui se vit dans l’école, ce qui ne se vit pas dans l’école et que j’aimerais vivre. Noter les idées retenues par les membres du groupe sur une bande de papier, une idée par bande, une couleur pour chaque question. Les afficher avant la pause.
  • Pause : temps de convivialité soigné.
  • Mise en commun et synthèse :

° Demander à chaque groupe de présenter le fruit de sa réflexion aux autres. Classer les expressions en fonction des sujets abordés. Synthétiser et déterminer ce qui semble prioritaire pour l’école à court terme et à moyen terme : audace, défi et engagement commun.

  • Conclure la rencontre

° Reprendre les premières expressions et faire le lien avec le défi et l’engagement retenus : cheminement de la rencontre.
° Inscrire la réflexion de cette journée dans une démarche d’ensemble si la communauté a déjà engagé une réflexion de ce type les années passées.
° Remercier les participants, leur indiquer les suites qui seront donnés et leur transmettre l’adresse du site communautaire national afin qu’ils puissent découvrir le fruit de la réflexion d’autres équipes.

3. Après la rencontre :

  • Envoyer le compte rendu aux participants : différentes expressions recueillies sur les bandes de papier et décisions prises.
  • Se connecter sur le site national de l’Enseignement catholique pour y partager l’audace, le défi et l’engagement retenus sur "libertybook", sorte de réseau social ouvert entre tous les établissements catholiques français.


Présentation sous un autre format, (fichier au format PDF).

 

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics