Accueil > Métiers - Carrières > Formation continuée - innovation - Recherche (développement professionnel) > Organisation apprenante, innovation, recherche

Historique du concept de l'établissement formateur et de l'organisation apprenante

Temps de lecture : 9 minutes
Historique du concept de l'établissement formateur et de l'organisation apprenante

La notion d’organisation apprenante est née de la critique des formes d’organisation du travail issues de l’organisation scientifique du travail, en particulier le taylorisme, qui voit dans les ressources humaines un simple facteur de production. Elle vise à pallier les limites des organisations bureaucratiques.

Ce document a été réalisé pour les journées d'étude des 12 et 13 octobre 2009 "Construire l'établissement formateur", organisées par Formiris et inclus dans le livret remis aux participants. Lire le dossier : Construire l’établissement formateur.

° "Le concept d’organisation apprenante fait partie de la problématique du changement ainsi que de la théorisation sur l’organisation qui, depuis la fin des années 20, vise à faire table rase des limitations imposées par les principes du taylorisme et de l’école classique (Fayol, Taylor, Ford, Weber …). Ceux-ci percevaient les organisations comme des machines et les travailleurs comme des pions […] Les préceptes de l’école classique ont eu d’importantes conséquences sur les modes de gestion des entreprises. La mise en place de ces directives a souvent conduit à de très nombreux dysfonctionnements ainsi qu’à de nombreuses critiques qui dénoncent notamment les effets de la bureaucratie. Elles ont largement démontré leurs limites […]. Elles ont en particulier le défaut de nier le facteur humain (ou d’en avoir une conception réductrice) et de concevoir l’organisation comme selon une vue très mécaniste de la réalité. […] "

"L’organisation apprenante : vers une conception plus humaniste de l’organisation", Philippe Le (Université d’Angers)

° "La notion d’organisation apprenante est relativement récente. […] (Elle apparaît) alors qu’un ensemble de dysfonctionnements a démontré les limites ‘‘lourdes’’ du modèle bureaucratique et de ses grandes standardisations Elle apparaît en fait dans un contexte particulier : l’émergence de la ‘‘société du savoir’’, appuyée sur les technologies de l’information et des communications, génère l’obsolescence et l’explosion des connaissances, provoque des changements profonds dans le monde du travail et induit la nécessité d’un apprentissage tout au long de la vie. L’idée qu’une organisation puisse apprendre tente de répondre à une interrogation : peut-on concevoir des systèmes qui soient capables d’apprendre et d’ajuster leur action comme le ferait un cerveau ? On cherche, notamment à créer des ‘‘systèmes intelligents’’ capables d’adaptation et d’ajustement sans intervention régulière d’agents externes".

"L’organisation apprenante : émergence d’un modèle de gestion de l’apprentissage, Guy Pelletier et Claudie Solar (Université de Montréal)

L’organisation apprenante et la notion de "savoir organisationnel"
° Pour Alain Bouvier (L’établissement scolaire apprenant, Hachette Education, Paris, 2001), "à la base de l’organisation apprenante, se trouvent sans doute, Chris Argyris et Donald Schön. Ils préconisent en 1978 d’introduire dans les organisations des ‘‘routines du changement’’ […]. Partant du constat simple que fréquemment ‘‘les organisations n’apprennent pas’’, ils observèrent : ‘‘il y a trop de cas où les organisations savent moins que leurs membres. Il y a même des cas où des organisations ne semblent pas pouvoir apprendre ce que les membres de l’organisation savent’’ et tentèrent de comprendre pourquoi […]. Emerge ainsi le savoir organisationnel en tant que tel que l’on définit classiquement comme ‘‘l’ensemble des croyances partagées au sein d’une organisation sur les relations causales entre les phénomènes’’."

° Organisation formatrice, qualifiante, apprenante
Pour Alain Bouvier, ces notions "reposent que un fond commun, celui du savoir organisationnel […] que l’on peut énoncer par l’affirmation l’organisation peut apprendre".

- L’organisation formatrice
"Cette expression affirme la volonté des organisations concernées de se centrer su les acteurs et d’accorder plis d’importance aux processus qu’aux procédures".

- L’organisation qualifiante
"Il s’agit d’une reconnaissance du fait qu’au sein d’une organisation, les dimensions collectives, interactives et cognitives deviennent stratégiques. Cette approche valorise le travail en équipe et les activités organisées sur une base communicationnelle qui remet en cause l’organisation uniquement fonctionnelle".

- L’organisation apprenante
"Ce concept signifie d’abord qu’une organisation n’est pas nécessairement apprenante (ou apte à apprendre) mais peut le devenir. De plus en fonction de son histoire, une organisation n’apprend pas la même chose et deux organisations distinctes n’apprennent pas de la même façon. L’idée d’organisation apprenante sous-entend encore celle d’apprentissage, de capitalisation de savoirs et de savoir-faire, ce qui suppose que cette capitalisation passe par la formalisation, c’est-à-dire l’écriture […]. Enfin, l’organisation apprenante est centrée sur les processus qui engagent l’organisation dans son ensemble, c’est-à-dire dans un projet global, dans des projets d’équipe et dans des transformations de connaissances".

Des définitions de l’organisation apprenante

° Pour Peter Senge
Les organisations apprenantes sont "celles dont les membres peuvent sans cesse développer leurs capacités à atteindre les résultats qu’ils recherchent, où de nouveaux modes de pensée sont mis au point, où les aspirations collectives ne sont pas freinées, où les gens apprennent en permanence comment apprendre ensemble".

° Pour Yves Clot
Une organisation apprenante est un lieu où "l’organisation du travail doit être une ressource pour développer le pouvoir d’agir de ceux qui sont en première ligne".

° Pour Monica Gather Thurler
Les organisations apprenantes sont "des organisations à l’intérieur desquelles les divers acteurs élargissent continuellement leur compétence à produire les effets qu’ils souhaitent".

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics