Accueil > Contenus d'enseignement > Langages - penser - communiquer > Langues vivantes

Des temps forts en langues et cultures

Temps de lecture : 8 minutes
Des temps forts en langues et cultures

Ce document propose des pistes pédagogiques pour aider les chefs d’établissement et les enseignants à élaborer des projets culturels et linguistiques. Il souligne en particulier la nouveauté 2016 : la semaine des langues. Il s’agit d’une invitation à fêter les langues, au cours de la 2ème semaine de mai.

Plusieurs dates sont particulièrement propices à créer des événements autour des langues et des cultures :

- la journée européenne des langues le 26 septembre,
- la semaine des langues en mai,
- la journée de l’Europe le 9 mai.

Ces temps forts donnent l’occasion :
- de faire découvrir d’autres langues : langues étrangères, langues régionales, langue des signes.
- de développer la pratique authentique des langues
-  d’ouvrir l’école sur le monde et de croiser les regards sur les cultures
-  d’inciter à la mobilité à l’international
-  de faire connaître et de valoriser les nombreux projets qui sont menés dans les établissements.

1. Pourquoi, comment ?

La journée européenne des langues le 26 septembre
La Journée européenne des langues a été instituée par le Conseil de l’Europe afin de fêter la diversité linguistique, promouvoir le plurilinguisme, favoriser la mobilité et encourager l’apprentissage des langues tout au long de la vie. Partout en Europe, le 26 septembre, sont programmées des centaines de manifestations de toutes sortes : cours d’initiation aux langues étrangères, spectacles, concours, conférences... Chacun est invité à y participer pour le plaisir de découvrir de nouvelles langues. Centre européen pour les langues vivantes : sur ce site, vous trouverez du matériel pédagogique, des idées de jeux en langues étrangères et en langue des signes, des quiz sur les langues.

La semaine des langues : 2ème semaine de mai
L’enjeu de cette semaine est de vivre ce temps fort en communauté : elle peut être vécue au sein d’un établissement, d’un réseau ou d’un secteur. Elle peut impliquer différents partenaires, internes et externes ; il est intéressant d’y associer les familles et de mettre l’accent sur l’accueil des familles venant de pays étrangers. Elle peut être source de temps d’innovations et de projets pluridisciplinaires.

La journée de l’Europe le 9 mai
Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l'Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques. Cette proposition, connue sous le nom de "Déclaration Schuman", est considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne. Aujourd'hui, le 9 mai est devenu la Journée de l'Europe. Elle est l'occasion d'activités et de festivités qui rapprochent l'Europe de ses citoyens et ses peuples entre eux.

2. Une occasion à saisir

Une journée "labellisée", avec le cadre et la symbolique qu’elle représente, est une occasion d’ouvrir l’établissement, de sensibiliser aux cultures et aux langues, de repérer des ressources et de fédérer les énergies.
Elle permet également de vivre des situations authentiques de communication, de faire des liens avec les différents domaines d’apprentissage et donc d’être dans une approche interdisciplinaire, de faire sens.
Elle est une occasion de décloisonnement entre les classes et les cycles, voire entre des établissements (1er et 2nd degré) si elle se vit en réseau.
Elle peut également permettre d’ouvrir l’école sur son environnement et, de ce fait, donner à l’établissement une visibilité. Elle permet à l’école de s’enrichir de ressources et de personnes extérieures.

C’est l’opportunité d’une mobilisation de tout le personnel de l’école et d’intégration des familles (en particulier celles d’une autre culture et/ou d’une autre langue).

Elle peut amorcer un projet langues et cultures ou être un point d’orgue d’un projet en cours. Elle s’inscrit dans la dynamique du projet d’établissement et des programmes scolaires.

Cela suppose que le chef d’établissement mobilise l’équipe pédagogique, fédère les énergies et les compétences et interpelle toute la communauté éducative. Elle impose donc un travail collaboratif en amont.

3. Des ressources

- Des animations gratuites sont proposées par les Maisons de l’Europe. Ils offrent également des outils variés : BD, cartes, drapeaux, prospectus…
- Kiosque Europe : des actions éducatives en direction des élèves pour la rentrée scolaire, la semaine de l’Europe à l’école.

4. Témoignages de journées vécues dans des écoles, des établissements, des réseaux

- Travailler avec un collège et les expatriés britanniques des environs : Un rallye franco-anglais en Vendée, (fichier au format PDF).
Une journée langue en VO.
- Une école primaire s’appuie sur les classes européennes du collège pour l’organisation d’une journée.
- Une « Journée américaine » en présence du consul avec un repas américain à la cantine.
- L’Office franco-allemand de la jeunesse (OFAJ) propose des animations pour tous les niveaux de classe : venue d’un bus éducatif.
- Dans une école qui fait deux apprentissages linguistiques différents (anglais et allemand), une journée est l’occasion de partages avec des ateliers (cuisine…)

Nous vous invitons à nous faire parvenir des exemples d’actions et de projets afin de mutualiser.

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics