Accueil > Textes à méditer

Textes à méditer : Prière (si la prière est difficile)

Temps de lecture : 12 minutes
Textes à méditer : Prière (si la prière est difficile)

Prier avec humour ; Seigneur je ne sais pas prier ; Abraham ; Toi ; Une étincelle ; Apprends-moi à te dire merci ; L’enfant qui me guide

Prier avec humour

Seigneur, excusez-moi si je vous dérange... il m’est venu tout à l’heure à l’idée,
que vous aviez besoin d’un saint... Alors je suis venu pour la place. Je ferai très bien l’affaire.
Quoi qu’on en dise, le monde est rempli de gens parfaits.
Il y en a qui vous offrent tant de sacrifices que, pour que vous ne vous trompiez pas
en les comptant, ils les marquent avec une petite croix sur un carnet !

Moi, je n’aime pas faire des sacrifices. Ça m’ennuie énormément.
Ce que je vous ai donné, Seigneur, Vous savez bien que vous l’avez pris sans permission.
Tout ce que j’ai pu faire, c’est de ne pas rouspéter.

Il y a aussi des gens qui se corrigent d’un défaut par semaine.
Ils sont forcément parfaits au bout d’un trimestre.

Moi, je n’ai pas assez confiance en vous pour faire ça.
Qui sait si je vivrais encore au bout de la première semaine ?
Vous êtes si imprévisible, si impulsif, mon Dieu !
Alors, j’aime autant garder mes défauts... en m’en servant le moins possible.

Les gens parfaits ont tant de qualités qu’il n’y a plus de place en leur âme pour autre chose.
Ils n’arriveront jamais à être des saints.
D’ailleurs, ils n’en ont pas envie, de peur de manquer à leur humilité.

Mais, Seigneur, un Saint, c’est un vase vide, que vous remplissez de votre grâce,
qui déborde de votre Amour, de la Sainteté des Trois !

Or, Seigneur, je suis un vase vide avec un peu de boue au fond.
Ce n’est pas propre, je le sais bien.
Mais vous devez bien avoir là-haut quelque céleste poudre à récurer...
Et à quoi servirait l’eau de votre côté, sinon à nous laver avant l’usage ?

Si vous ne voulez pas de moi non plus, Seigneur, je n’insisterai pas.
Réfléchissez pourtant à ma proposition : elle est sérieuse.

Quand vous irez dans votre cellier puiser le vin de votre Amour,
Rappelez-vous que vous avez quelque part, sur la terre,
une petite cruche à votre disposition.

Anonyme


Seigneur, je ne sais pas prier...

Je ne sais que dire
Je n'ai pas beaucoup de temps
Alors,
La lumière que j'offre est
Un peu de mon bien,
Un peu de mon temps
Un peu de moi-même
Que je laisse devant toi Seigneur,
Cette lumière qui brille symbolise ma prière
Que je continue tout en m'en allant…

Anonyme


Abraham

Il y a ces milliers d'années, Dieu t'a choisi.
Tu as entendu son appel,
Et tu es parti là où il te conduisait.
Par ta foi solide et fidèle, tu es devenu le modèle
De tous ceux que le Seigneur appelle.
Quand je refuse de répondre à l'appel de Jésus,
Prie pour moi.
Quand j'ai du mal à faire confiance,
Guide-moi.
Quand le chemin est trop difficile, soutiens-moi.
Quand je suis prisonnier
De mes habitudes,
Montre-moi l'horizon.

D'après Genèse 15,5 (« Le livre de toutes les prières », Ed. Mame-Edifa)


Toi

Toi qui es au-dessus de nous,
Toi qui es l’un de nous,
Toi qui es aussi en nous,
Fais que tout le monde te voie aussi en moi,
Et que je te prépare le chemin.

Qu’alors je te remercie de tout ce qui m’arrive
Qu’alors je n’oublie pas la misère des autres.

Garde-moi dans ton amour
Comme tu veux que tous les autres
Demeurent dans le mien.
Que tout ce qui fait partie de mon être
Serve à ta gloire
Et que je ne désespère jamais.

Car je suis dans ta main
Et en toi sont toute force et bonté.

Donne-moi un cœur pur afin que je te voie,
Un esprit humble afin que je t’entende, 
L’esprit d’amour afin que je te serve, 
L’esprit de toi afin que je demeure en toi.

Toi que je ne connais pas, 
Mais à qui j’appartiens.

Toi

Dag Hammarskjöld, Secrétaire général de l’ONU (1953-1961)


Une étincelle

Seigneur, ami de ce monde si vaste et si complexe, Tu es à l’œuvre partout.
Ouvre mes yeux, Seigneur, aux drames de ce temps.
Fais mon cœur et mon esprit capables de comprendre l’évolution du monde et de ses besoins nouveaux.
Pour ce qui me dépasse, je m’abandonne à Toi.
Et pour ce qui dépend de moi, donne-moi la force, la lucidité, le courage de participer,
à ma place et dans le mesure de mes moyens, à l’avancée de ton Royaume qui est justice pour tous.
Que cette nuit, si froide au-dehors,  ne laisse personne sans abri et sans chaleur.
Que ma pauvre prière devienne, sur un point caché du globe, par grâce,
c’est-à-dire par pure gratuité de ta part, une étincelle d’amour et d’espoir,
pour un désespéré, un méprisé, un sans-toit, un sans-ami.
Mon cœur te le demande, du fonds de son impuissance,
Parce qu’il te sait puissant, Toi , et plein de miséricorde.

Christiane Gaud-Descouleurs


Apprends-moi à te dire merci

Merci pour le pain, le vent, la terre et l’eau.
Merci pour la musique et pour le silence.
Merci pour le miracle de chaque nouveau jour.

Merci pour les gestes et les mots de tendresse.
Merci pour les rires et les sourires.
Merci pour tout ce qui m’aide à vivre
malgré les souffrances et les détresses.
Merci à tous ceux que j’aime et qui m’aiment.

Et que ces mille mercis
se transforment en une immense action de grâces
quand je me tourne vers Toi, 
la source de toute grâce
et le rocher de ma vie.

Merci pour ton amour sans limite.
Merci pour la paix qui vient de Toi.
Merci pour le pain de l’Eucharistie.
Merci pour la liberté que Tu nous donnes.

Avec mes frères je proclame ta louange
pour notre vie qui est entre tes mains,
pour nos âmes qui Te sont confiées, 
pour les bienfaits dont Tu nous combles
et que vous ne savoir pas toujours voir.

Dieu bon et miséricordieux,
que ton nom soit béni à jamais.

Jean-Pierre Dubois-Dumée


L’enfant qui me guide

Fatigue physique et morale. Lassitude déprimante…
Journée chargée, usante, mais remplie de grâces sûrement !
Relecture dans la confiance à la lumière du soir, malgré les paupières alourdies de sommeil.
Une phrase me revient, comme un appel à méditer, celle d’un enfant ce matin,
une phrase qu’il a écrite sur son cahier, après avoir réfléchi, parole « inspirée », priée ?
« L’Esprit-Saint, ça aide à croire, et croire donne l’Esprit-Saint ! »
C’est simple et c’est beau ! Et bien, Seigneur, aide-moi à croire, ce soir.
J’en ai besoin. Aujourd’hui c’est cet enfant qui me guide vers toi, et non le contraire.
C’est toi qui viens au-devant de moi, par sa parole.
C’est toi qui me parle, par lui. Merci ! Merci de m’aider à te reconnaître.
Merci, Esprit-Saint, de me faire voir cela. Je crois en toi.
Et maintenant que le somme me gagne, je peux dormir en paix… car « j’ai vu »…

Christiane Gaud-Descouleurs


© Crédit photo pamela_d_mcadams / Fotolia.com

Crédit photo Fotolia ©

Commentaires (2)

Sort
Gravatar
Paul Deane a écrit...
'Je ne sais pas prier...' I love this simple, anonymous votive prayer that I first encountered many years ago in a small wayside church in the Cherbourg Peninsula and which, with the joy of recognition, I have encountered many times since in churches all over France. It is Everyman the traveller who speaks, made diffident by dusty sins,and speechless by grossness still to come, fearful of great claims and declarations, uneasy at this flicker of piety but impelled, all the same, to ... Lire la suite
10 Février 2017 20:23
Gravatar
sitEColes a écrit...
Merci pour votre commentaire. Nous nous associons à vos prières.
Cordialement,
17 Février 2017 15:31
Page 1 de 1

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics