Accueil > Contenus d'enseignement > Langages - penser - communiquer > Français

La maîtrise de la langue dans les programmes officiels 2008

Temps de lecture : 12 minutes
La maîtrise de la langue dans les programmes officiels 2008

Tous les détails des programmes officiels pour la maîtrise de la langue et des langages ainsi que des outils pour faciliter une appropriation de ces programmes.

1. Les programmes officiels et les horaires

Articulation avec le socle commun
"Les programmes de l’école primaire forment un ensemble cohérent et continu avec ceux du collège dans le cadre du socle commun de connaissances et de compétences".
Programme et progressions
"Dans la partie "programmes", les compétences attendues en fin de cycle de l’école élémentaire pour chaque discipline ou groupe de disciplines sont explicitement référées aux sept grands domaines de compétences du socle commun".
"La partie "progressions", en français et en mathématiques, a pour but, quant à elle, de fournir aux enseignants des objectifs annuels précis et communs à toutes les écoles".
"Le rôle de l’enseignant est en effet d’aider ses élèves à progresser dans la maîtrise des objectifs fixés par les programmes et progressions nationaux : Il lui revient de choisir les méthodes les plus adaptées aux caractéristiques individuelles et aux besoins spécifiques des élèves. Le professeur des écoles ne saurait être un exécutant : à partir des objectifs nationaux, il doit inventer et mettre en œuvre les situations pédagogiques qui permettront aux élèves de réussir dans les meilleures conditions".
"L’accès au sens et l’acquisition des automatismes ne sont pas antinomiques : c’est aux enseignants de varier les approches et les méthodes pour lier ces deux composantes de tout apprentissage".

Interdisciplinarité
"La présentation des programmes par discipline à l’école élémentaire ne constitue pas un obstacle à l’organisation d’activités interdisciplinaires ou transversales. Par exemple les activités d’expression orale, de lecture ou de rédaction de textes en français ont évidemment toute leur place en sciences, en histoire et géographie, en histoire des arts et elles interviennent en mathématiques. Cependant, si l’élève s’exprime, lit et écrit en français dans toutes les disciplines, il n’en est pas moins nécessaire de réserver un horaire spécifique à l’apprentissage structuré et explicite du vocabulaire, de la grammaire et de l’orthographe".
Horaires
"Le programme de l’école maternelle, sans horaire contraignant, présente les grands domaines d’activité à aborder […] la mise en œuvre du programme doit prendre en compte les étapes et le rythme de développement de l’enfant".
"La grille horaire propose un horaire global annuel dans toutes les disciplines ou groupe de disciplines mais elle reste organisée autour d’horaires hebdomadaires en français et en mathématiques de façon à maintenir un enseignement quotidien de ces deux disciplines. Cette souplesse nouvelle permettra aux enseignants et aux équipes d’école d’organiser l’enseignement de façon globale et éventuellement transversale, en fonction de projets simultanés ou successifs et de blocs horaires adaptés et variables selon les semaines ou les mois".

Français en Cycle 2 : 360 heures annuelles, 10 heures hebdomadaires.
Français en Cycle 3 : 288 heures annuelles, 8 heures hebdomadaires.

Français en maternelle
"L’objectif essentiel de l’école maternelle est l’acquisition d’un langage oral riche, organisé et compréhensible par l’autre".
"L’enfant s’exprime et se fait comprendre par le langage. Il apprend à être attentif aux messages qu’on lui adresse, à les comprendre et à y répondre".
"Les activités d’expression à l’oral, en particulier les séquences consacrées à l’acquisition du vocabulaire, les situations nombreuses d’écoute de textes que l’enseignant raconte puis lit, et la production d’écrits consignés par l’enseignant préparent les élèves à aborder l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Par trois activités (travail sur les sons de la parole, acquisition du principe alphabétique et des gestes de l’écriture), l’école maternelle favorise grandement l’apprentissage systématique de la lecture et de l’écriture qui commencera au cous préparatoire".


Français en cycle 2
"A la fin de la grande section de l’école élémentaire, l’élève a largement accru son vocabulaire, il est capable de s’exprimer, d’écouter et de prendre la parole. Il comprend un récit lorsqu’il est lu par un adulte, il distingue clairement les sonorités de la langue et les signes graphiques qui les représentent à l’écrit.
Au cours préparatoire, l’apprentissage de la lecture passe par le décodage et l’identification des mots et par l’acquisition progressive des connaissances et compétences nécessaires à la compréhension des textes. Le code alphabétique doit faire l’objet d’un travail systématique dès le début de l’année. Les apprentissages de la lecture et de l’écriture, qu’il s’agisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair se renforcent mutuellement tout au long du cycle. Ces apprentissages s’appuient sur la pratique orale du langage et sur l’acquisition du vocabulaire ; ils s’accompagnent d’une première initiation à la grammaire et à l’orthographe.
Les élèves apprennent progressivement à maîtriser les gestes de l’écriture cursive : écrire en respectant les graphies, les liaisons entre les lettres, les accents, les espaces entre les mots, les signes de ponctuation, les majuscules".


Français en cycle 3
"Faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire à l’oral comme à l’écrit, relève d’abord de l’enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines : les sciences, les mathématiques, l’histoire, la géographie, l’éducation physique et les arts.
La progression dans la maîtrise de la langue française se fait selon un programme de lecture et d’écriture, de vocabulaire, de grammaire et d’orthographe. Un programme de littérature vient soutenir l’autonomie en lecture et en écriture des élèves.
L’étude de la langue française (vocabulaire, grammaire, orthographe) donne lieu à des séances et activités spécifiques. Elle est conduite avec le souci constant de mettre en évidence ses liens avec l’expression, la compréhension et la correction rédactionnelle.
L’appui sur un manuel de qualité pour chacun des volets de l’enseignement du français est un gage de succès. L’ensemble des connaissances acquise en français contribue à la constitution d’une culture commune des élèves".

Les citations sont extraites du BO HS N°3 du 19 juin 2008.


“Les documents ci-dessous prennent en compte l’ensemble des disciplines
Pour accéder au BO HS N°3 du 19 juin 2008, cliquez ici.
Pour des points de repères donnés par sitEColes, Dossier : programmes 2008 et horaires
Pour faire le lien avec le socle commun : Programmes 2008 et socle commun
Pour évaluer les acquisitions : Livret scolaire.

2. Des aides pédagogiques de l’éducation nationale
Le langage à l’école maternelle
Maîtrise de la langue française
Circulaire 2006, Apprendre à lire
Circulaire 2007 sur la grammaire
Circulaire 2007 sur le vocabulaire
Bien lire
Prévention de la dyslexie.

3. Lire aussi sur sitEColes
- Dossier : Langue orale
- Dossier : Lecture
- Dossier : Littérature
- Dossier : La production d’écrits
- Dossier : Étude de la langue
- Dossier : La poésie à l’école.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics