Accueil > Contenus d'enseignement > Systèmes naturels et techniques > Mathématiques

Rapport de l'Inspection générale sur l'enseignement des mathématiques au cycle 3

Temps de lecture : 4 minutes
Rapport de l'Inspection générale sur l'enseignement des mathématiques au cycle 3

Rapport de l'Inspection Générale de l'Education Nationale sur l'enseignement des mathématiques au cycle 3 de l'école primaire.

« L’étude menée par l’inspection générale met en évidence à la fois des éléments positifs et d’autres qui méritent une attention particulière et des actions à tous les niveaux.
En ce qui concerne les éléments de satisfaction, nous soulignerons le respect des horaires officiels, la stabilité du niveau de performance des élèves, la qualité de certaines démarches pédagogiques en conformité avec l’esprit des programmes.
Mais des signes son inquiétants et appellent une action à divers niveaux ».


Voici un extrait des recommandations qui concluent ce rapport :
« En matière de pratiques d’inspection
- Porter une attention particulière aux équilibres entre les divers types d’activité mathématique dans les classes.
- Approfondir les analyses des séances vues sous un angle didactique.
- Veiller à la régularité de la pratique (quotidienne) du calcul mental.
- Prêter une attention particulière aux différents aspects de la résolution de problèmes et notamment à la qualité des activités proposées aux élèves dans ce cadre.
- Veiller à l’existence des programmations (cycle et classe) et des progressions.

En matière d’action pédagogique
- Différencier les activités proposées aux élèves à chaque séance de mathématiques, cette discipline s’y prêtant particulièrement bien.
- Etre attentif aux erreurs commises par les élèves ; s’attacher à les comprendre et y remédier dès leur découverte.
- Rééquilibrer, partout où c’est nécessaire, les temps d’activité des élèves de manière globale sur une année en accordant davantage de place aux exercices d’entraînement.
- Equilibrer les activités au cours d’une séance de mathématiques en commençant systématiquement par un temps de calcul mental.
- Suivre une progression en calcul mental ; s’assurer de la connaissance des tables d’opération (par cœur).
- Faire une place plus large au calcul instrumenté.
- Avoir recours aux outils informatiques, notamment pour individualiser les apprentissages.
- Faire résoudre des problèmes empruntés aux situations de la vie courante, à celle des élèves et de leurs familles ».


Pour en savoir plus et pour accéder au rapport (66 pages au format PDF). cliquez ici.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics