Accueil > Abécédaire réglementaire

Maison départementale de personnes handicapées (MDPH)

Temps de lecture : 4 minutes
Maison départementale de personnes handicapées (MDPH)

La maison départementale de personnes handicapées : ses tâches et son fonctionnement.

Dans le cadre de la loi de février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation des personnes handicapées, un nouveau dispositif d’information, d’accueil, de prise en charge des personnes handicapées a été mis en place.
Il s’agit de la maison départementale des personnes handicapées. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Elle est sous la responsabilité du conseil général de chaque département. Elle doit permettre aux parents de trouver les informations, aides, conseils dont ils ont besoin. La volonté est d’assurer un guichet unique qui suivra l’enfant tout au long de sa scolarité.
Deux commissions sont à connaître :
- L’équipe pluridisciplinaire d’évaluation qui étudie les besoins de l’enfant en s’appuyant sur les observations et évaluations réalisées dans le milieu de vie, en particulier à l’école.
- La commission des droits et de l’autonomie valide le plan de compensation, dans lequel est inclus le projet personnalisé de scolarisation, ainsi que les aides envisagées, les soins ou prise en charge rééducatives nécessaires.

En savoir plus :
Le nouveau guide handiscolest paru, un descriptif de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est consultable.
Les attributions telles que le décrit ce guide sont les suivantes :
La MDPH "informe et accompagne les personnes handicapées et leur famille dès l’annonce du handicap et tout au long de son évolution.
Elle met en place et organise l’équipe pluridisciplinaire qui évalue les besoins de la personne sur la base du projet de vie et propose un plan personnalisé de compensation du handicap.
Elle assure l’organisation de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et le suivi de la mise en oeuvre de ses décisions, ainsi que la gestion du fonds départemental de compensation du handicap.
Elle reçoit toutes les demandes de droits ou prestations qui relèvent de la compétence de la commission des droits et de l’autonomie.
Elle organise une mission de conciliation par des personnes qualifiées.
Elle assure le suivi de la mise en oeuvre des décisions prises.
Elle organise des actions de coordination avec les dispositifs sanitaires et médico-sociaux et désigne en son sein un référent pour l’insertion professionnelle.
Elle met en place un numéro téléphonique pour les appels d’urgence et une équipe de veille pour les soins infirmiers". Extrait du guide Handiscol 2007.

 

© Crédit photo : Tim Johnson 2016, Tous droits réservés.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics