Accueil > Pédagogie > Cycle 1 : TPS - PS - MS - GS > Pédagogie et programmes de la maternelle

Les temps d'hygiène

Temps de lecture : 11 minutes
Les temps d'hygiène

Comment mettre en œuvre des temps consacré à l'hygiène en maternelle et en faire des moments d'apprentissage ?

Ce document est issu du dossier La maternelle en question : la scolarisation dès 2 ans et a été réalisé par : Chantal Bourmault - DDEC Le Mans, Martine de Latude, Chantal Fonteneau - DDEC Angers, Marie-Hélène Gavrel, Cathy Hagobian - DDEC Marseille, Jeanne Majou, Bernadette Meslet - DDEC Loire Atlantique, Thérèse Rocher.


1) Les textes officiels
- " Pour donner à chaque enfant l'occasion d'une première expérience scolaire réussie, l'école maternelle lui permet de former sa personnalité et de conquérir son autonomie au sein d'une communauté qui n'est plus celle de sa famille ". p.61, " Qu'apprend-on à l'école maternelle ? ", les programmes 2005-2006, site du SCEREN-CNDP, 2005.

- " Chaque jour et de manière très concrète, dans le respect des habitudes culturelles de chacun, l'élève apprend à satisfaire aux règles élémentaires d'hygiène :
- du corps : lavage des mains (notamment aux moments de manipulation et de dégustation) ". p. 25, document d'application Découvrir le monde à l'école maternelle : le vivant, la matière, les objets, La Main à la pâte, 2005.

- " Les trajets vers les lieux d'hygiène, sont balisés et facilement mémorisables. Tous les équipements sont appropriés à l'âge et à la taille des enfants dans un souci de sécurité, d'hygiène, de confort et d'esthétique ". p. 99, " Qu'apprend-on à l'école maternelle ? ", les programmes 2005-2006, site du SCEREN-CNDP, 2005.

- " La maîtrise des sphincters reste une condition importante de l'accès à l'école maternelle. Il importe d'expliquer aux familles que tout forçage, qui transformerait ce contrôle en un enjeu pour la scolarisation, se fait en général au détriment de l'enfant et peut engendrer des troubles durables. Même avec des enfants "propres ", quelques accidents mineurs restent toujours possibles chez les tout-petits, mais aussi chez les plus grands. L'école peut y remédier sans culpabiliser l'enfant, avec des vêtements de rechange.
Par ailleurs, il est souhaitable que le tout-petit ait à disposition, dans la classe, des mouchoirs jetables. ". p. 7, " Pour une scolarisation réussie des tout-petits ", Ministère de l'Education nationale, site du SCEREN-CNDP, 2003.

- " La découverte de son corps dans sa globalité et dans ses différentes parties et la désignation de ces parties sont source d'intérêt pour le jeune enfant. Chaque jour et de manière très concrète, dans le respect des habitudes culturelles de chacun, on apprend à satisfaire aux règles élémentaires d'hygiène :
- du corps (lavage des mains au savon, mouchage du nez, brossage régulier des dents, etc.),
Une sensibilisation aux questions d'hygiène et de santé permet aux enfants de comprendre la nécessité de respecter l'intimité de chacun, l'intégrité de son corps et celui des autres. ". p. 118, " Qu'apprend-on à l'école maternelle ? ", les programmes 2005-2006, site du SCEREN-CNDP, 2005.

" Faut-il rappeler que, d'une manière générale, les lieux d'hygiène (toilettes, lavabos) doivent être, non seulement adaptés à la taille des enfants, mais aussi très accessibles dans l'espace pour développer une meilleure autonomie ? Il importe que leur accès puisse être libre et, pour les W.-C., que leur propreté soit régulièrement contrôlée et l'intimité de l'enfant préservée. Les passages collectifs aux toilettes sont un archaïsme qu'il convient d'éliminer rapidement. ". p. 20, " Pour une scolarisation réussie des tout-petits ", ministère de l'Education nationale, site du SCEREN-CNDP, 2003.

2) Les constats
- L'âge d'acquisition de la propreté est de plus en plus reculé ;
- Certains parents font parfois vivre l'acquisition de la propreté à leur enfant comme une forme de chantage pour pouvoir entrer à l'école ;
- L'organisation des lieux et la structure de l'école peuvent obliger les élèves à aller aux toilettes à des heures précises ;
- Le jeune enfant, tout particulièrement, aime jouer avec l'eau ; il est nécessaire de prendre conscience que ces moments de propreté vont prendre du temps ;
- L'enfant de maternelle est dans un stade de découverte de son corps et de celui des autres.

3) La mise en œuvre
--> Lavage des mains
- Apprendre aux enfants à se laver les mains (utilisation du savon liquide, rinçage et essuyage).
- Apprendre à reconnaître les moments qui nécessitent un lavage des mains.
- Sensibiliser au respect de l'environnement (éviter le gaspillage : eau, savon).
- Prévoir serviettes et essuie-mains près de tous les lavabos, changer quotidiennement, voire deux fois par jour si besoin.

--> Passage aux WC
- Prendre un temps pour découvrir les toilettes avec les enfants. Verbaliser l'usage de ce lieu, décrire le mobilier, différencier urinoir et cuvette, inviter les élèves à parler de leurs habitudes (certains ne connaissent que le petit pot en plastique ou les cuvettes pour adultes, donc les familiariser progressivement avec l'usage des cuvettes).
- Respecter l'intimité des enfants en permettant à ceux qui le souhaitent d'aller dans des toilettes protégées du regard des autres enfants.
- Encourager l'enfant à aller seul aux toilettes : les passages collectifs aux toilettes sont un archaïsme qu'il convient d'éliminer rapidement
- Veiller qu'il y ait toujours du papier toilette et qu'il soit à portée des enfants
- Apprendre progressivement aux enfants à s'essuyer les fesses.
- Inciter les enfants à se déshabiller et à se rhabiller seuls.
- Apprendre aux enfants à se laver les mains après leur passage aux toilettes.
- Veiller à ce qu'un enfant qui s'est sali ne soit pas grondé et humilié (cf. Accueillir les enfants de 2 ans à l'école : quelles implications pour les enseignants ?, DDEC Loire Atlantique, 2004.)
- Penser à la manière dont cet " incident " sera transmis aux parents.

--> Autres situations
- Apprendre aux élèves à se moucher (utiliser des mouchoirs en papier, en libre-service dans divers endroits de la classe)
- Apprendre à se laver le visage (après la collation, un goûter, …).
- Apprendre (si cela est possible) à se brosser les dents après le déjeuner.

Les temps consacrés à l'hygiène sont aussi des temps d'apprentissage dans différents domaines d'activité :
- Le langage au cœur des apprentissages : mettre des mots sur ce qui est vécu pendant les situations au cours desquelles l'enfant découvre son corps ou le corps de ses copains.
- Découvrir le monde : apprendre à connaître son corps, respecter les règles d'hygiène.
- Vivre ensemble : apprendre à respecter son corps et celui des autres.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics