Accueil > Abécédaire réglementaire

Natation à l'école

Temps de lecture : 12 minutes
Natation à l'école

Comment aborder la natation à l'école tout en contribuant à l'éducation globale de l'enfant.

Objectifs et compétences attendus
Le "savoir nager" est un élément essentiel de la sécurité des personnes.
De plus en plus d’enfants participent à des activités en milieu aquatique d’où la nécessité de savoir nager.
La natation contribue à l’éducation globale de l’enfant.

Ce qu’est le savoir-nager (en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences).

Connaissances et capacités à évaluer en fin de cycle 2 (premier palier)
(L'évaluation s'effectue en deux parties séparées par un temps de récupération)
Se déplacer sur une quinzaine de mètres sans aide à la flottaison et sans reprise d'appuis.
S'immerger, se déplacer sous l'eau, se laisser flotter : effectuer un enchaînement d'actions sans reprise d'appuis, en moyenne profondeur, amenant à s'immerger en sautant dans l'eau, à se déplacer brièvement sous l'eau (par exemple pour passer sous un obstacle flottant) puis à se laisser flotter un instant avant de regagner le bord.

Connaissances et capacités à évaluer en fin de cycle 3 (deuxième palier)
(L'évaluation s'effectue en deux parties séparées par un temps de récupération)
Se déplacer sur une trentaine de mètres sans aide à la flottaison et sans reprise d'appuis. Par exemple, se déplacer sur 25 mètres, effectuer un virage, une coulée et une reprise de nage pour gagner le bord.
Plonger, s'immerger, se déplacer : enchaîner un saut ou un plongeon en grande profondeur, un déplacement orienté en immersion (par exemple pour passer dans un cerceau immergé) et un surplace avant de regagner le bord.

Connaissances et capacités à évaluer au collège (troisième palier) (si possible dès la 6ème, au plus tard en fin de 3ème)
Premier degré du savoir-nager :
Compétence à nager en sécurité, dans un établissement de bains ou un espace surveillé.
Connaissances et attitudes essentielles à vérifier :
- connaître les règles d'hygiène corporelle ;
- connaître les contre-indications ;
- prendre connaissance du règlement intérieur de l'installation nautique ;
- connaître et respecter le rôle des adultes encadrants.
L'évaluation s'effectue en réalisant le parcours complet composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise d'appuis au bord du bassin :
- sauter en grande profondeur ;
- revenir à la surface et s'immerger pour passer sous un obstacle flottant ;
- nager 20 mètres : 10 mètres sur le ventre et 10 mètres sur le dos ;
- réaliser un surplace de 10 secondes ;
- s'immerger à nouveau pour passer sous un obstacle flottant.

Il est bon aussi de rappeler le test demandé aux enfants qui participent à une classe de voile ou à des activités aquatiques :
- se déplacer dans l’eau, sans présenter de signe de panique, sur un parcours de 20 mètres, habillé de vêtements propres (tee-shirt et, si possible, pantalon léger) et muni d’une brassière de sécurité avec passage sous une ligne d’eau, posée et non tendue ; le départ à partir d’un tapis disposé sur l’eau, par une chute arrière volontaire. Ce parcours se fait dans un bassin ou un plan d’eau d’une profondeur au moins égale à 1,80 m".

Démarche pédagogique
Le choix de l’activité natation relève de la responsabilité de l’équipe pédagogique. Cependant l’importance que revêt la sécurité en milieu aquatique fera donner priorité à cette activité.
L’activité natation s’inscrira dans un projet d’ensemble dès l’école primaire et, lorsque c’est possible, dès la grande section de maternelle.
Une concertation s’établira avec l’ensemble des partenaires concernés (enseignants, personnel d’encadrement, gestionnaires de la piscine).

Durée et nombre de séances
Le moment privilégié de l’apprentissage de la natation est le cycle 2, et prioritairement le CP.
Prévoir une trentaine de séances, réparties en 2 ou 3 cycles d’activités sur la base d’au moins une séance par semaine.
Si possibilité, organiser un module supplémentaire de 10 séances au cycle 3 pour conforter les acquis.
Durée de la séance : 30 à 40 minutes de pratique effective dans l’eau.

Encadrement
L’encadrement est assuré par l’enseignant de la classe ou, à défaut, l’enseignant qui assure l’encadrement des séances de natation.
Taux d’encadrement sur les bases suivantes :
- en maternelle, l’enseignant et 2 adultes, qualifiés et agréés, pour une classe ;
- en élémentaire, l’enseignant et 1 adulte, qualifié et agréé, pour une classe ;
- si classe à multi-cours avec grande section, l’enseignant et 2 adultes, qualifiés et agréés. Cependant, si la classe comporte moins de 20 élèves, l'enseignant et un adulte suffisent.
- Si le groupe issu de plusieurs classes a un effectif supérieur à 30 élèves, prévoir un encadrant supplémentaire.

L’enseignant a la responsabilité des élèves placés sous sa surveillance et ceci de façon constante.
Le personnel "maître nageur sauveteur" est exclusivement affecté à la surveillance de la piscine, à raison d’un M.N.S. jusqu’à trois classes et de 2 au-delà. Il ne peut simultanément remplir une mission d’enseignement.
En enseignement privé sous contrat, les intervenants, salariés ou bénévoles, sont agréés par le chef d’établissement. Ils doivent disposer d’une compétence, à vérifier. L’agrément sera donné sur la base :
- des capacités physiques : sauter du bord de la piscine dans le bassin (départ en grande profondeur) ; se déplacer en nageant sur une distance de 25 mètres (nage au choix) ; aller chercher un objet immergé en grande profondeur (1,80 m environ)
- des connaissances des règles de sécurité et d’hygiène à appliquer, des règles de conduite de groupe : repérage des signes éventuels de fatigue ou de refroidissement des enfants, vigilance sur les entrées et sorties de l’eau, accompagnement à la sortie, attention au nombre d’enfants, souci de quitter le bassin le dernier, ne pas tourner le dos au groupe.
- de la capacité à se situer pédagogiquement (mise en œuvre de situations pédagogiques, repérage de comportements d’enfants).
Les adultes assurant l’encadrement de la vie collective (habillage, déshabillage, …) ne sont soumis à aucune exigence de qualification. Leur participation relève de l’autorisation du chef d’établissement.

Conditions matérielles
Température de l’eau : une sensation de confort thermique est nécessaire
Occupation du bassin à calculer à raison d’au moins 4m2 de plan d’eau par élève.
Les espaces réservés aux élèves doivent être clairement délimités.
Pas de séances organisées en même temps à des scolaires et à du public.
Eviter la présence dans le même bassin d’élèves du primaire et d’élèves du secondaire.

Textes de référence :
- Circulaire du 7 juillet 2011(au B.O. n° 28 du 14 juillet 2011).
- Un dossier réalisé par l'Ugsel sur la natation scolaire. Très complet.
- Un CD rom : la natation à l’école en cycle 2 par l'Inspection académique du Nord.

 

© Crédit image : Christophe Dayer

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics