Accueil > Métiers - Carrières > Formation continuée - innovation - Recherche (développement professionnel) > Formateurs et organismes de formation

Publications de l'Association nationale des Formateurs en Instituts Supérieurs de Formation de l'Enseignement catholique (AFISFEC) (anciennement AFICFP)

Temps de lecture : 25 minutes
Publications de l'Association nationale des Formateurs en Instituts Supérieurs de Formation de l'Enseignement catholique (AFISFEC) (anciennement AFICFP)

Récapitulatif des numéros de la revue "Chantiers Formations & Pratiques" (anciennement inforec) parus depuis 2003.

Dans le cadre de l'AFISFEC (Association Nationale des Formateurs en Instituts Supérieurs de Formation de l'Enseignement catholique), nous produisons une revue : "Chantiers Formations & Pratiques" (anciennement Inforec). Chaque année nous sortons 2 numéros issus généralement du travail d'un groupe de recherche composés de formateurs en CFP. Ainsi depuis le changement de titre sont parus les numéros suivants :
 

n° 54 (juin 2013) : "Une expérience de tutorat"

Pour accéder à la revue, cliquez ici.


n° 53 (décembre 2012) :  "Quelques outils pour former"
La première partie présente quelques outils de formation qui peuvent être aussi utilisés par des enseignants (Le traitement des imprévus en classe… La maison de vos rêves : les petits architectes). La partie suivante présente la suite de l'analyse d'albums de "Littérature de jeunesse" sélectionnés pour leur "Résistance". Une première partie de ces albums avaient été déjà présentés dans le numéro précédent. D'autres œuvres seront présentées dans le prochain numéro de Chantiers, Formations & Pratiques.
A noter l'article qui sert d'éditorial : "former l'homme : une tradition éducative entre normes et créativité". Un propos stimulant dans le moment critique que nous vivons autour de la formation.
L'analyse des albums présentés dans ce numéro est directement téléchargeable à l'adresse : http://www.aficfp.fr/actu-AFICFP.htm sous le titre : Fiches téléchargeables - Compléments au Numéro 53 de la Revue CF&P.

n° 52 (juin 2012) : "Pour une esthétique de la réception des textes littéraires pour la jeunesse"
Il ne va pas de soi pour un enfant de comprendre et d'interpréter un texte littéraire pour la jeunesse dit "résistant". Ce numéro se propose d'abord de définir ce qu'est un texte "résistant" et de présenter l'analyse de quelques œuvres sélectionnées pour cette caractéristique. La partie suivante présente les outils de l'analyse littéraire retenus par le groupe de formateurs qui a entrepris ce travail de recherche. La dernière partie présente les théories sur la réception des textes littéraires sur lesquelles ils ont pris appui.
D'autres œuvres seront présentées dans les numéros suivants de Chantiers, Formations & Pratiques.
L'analyse des œuvres présentées dans ce numéro sont téléchargeables à l'adresse : http://www.aficfp.fr/actu-AFICFP.htm?ts=9

n° 51 (mars 2012) : "Master et formation professionnelle : quelques échos".
De quelques masters... et réflexions sur l’universitarisation : cette première partie présente la mise en œuvre de quelques masters dans les Isfec, et revient sur cette réforme qui, par sa nature-même, interroge fortement les principes fondamentaux de la formation des enseignants.
Les instituts essaient de s'ajuster à cette nouvelle donne, d'où la seconde partie qui traite "de quelques effets collatéraux dans les instituts... et du reste".
Mais ce qui ressort nettement aussi, c'est "la difficulté d’écrire aujourd’hui sur le master" : le sujet reste chaud, la disponibilité en temps quasiment inexistante pour réfléchir et écrire. La troisième partie en témoigne.

n° 50 (juillet 2011) : "L'expertise des formateurs d'enseignants." Quelques jalons tirés de l'expérience.
Pour le cinquantième numéro de notre revue et en lien avec les préoccupations de notre association devenue l'AFISFEC (Association nationale des Formateurs en Instituts Supérieurs de Formation de l'Enseignement de l'Enseignement Catholique), nous nous sommes intéressés à l'expertise des formateurs d'enseignants. Comment l'approcher ? En quoi consiste-t-elle ?
Voici quelques éléments qui semblent importants : la culture pédagogique des formateurs est à la source de leur action ; les formateurs ont une connaissance des pratiques enseignantes ; les formateurs d'enseignants sont des militants. Une fois ces éléments questionnés, nuancés, nous en avons envisagé deux autres à partir des écrits que des formateurs nous confient : au cours de son expérience professionnelle, le formateur accepte d'élargir sa spécialité initiale ; le fait d'écrire pour d'autres collègues, à partir de sa pratique de formateur, manifeste une maturité professionnelle.

n° 49 (novembre 2010) : "Formateurs... en formation"
La masterisation actuelle de la formation entraîne "une mise à jour constante (des) compétences (des formateurs) tant sur la plan professionnel que personnel" comme le souligne l'éditorial de ce numéro. La première partie témoigne du fait que des formateurs et des instituts ont pu anticiper ce changement en utilisant les diverses voies de formation offertes : master, DU, Thèse, Recherche, VAE, ... Les témoignages oscillent entre nécessité d'acquérir un titre, joie d'apprendre et découvrir, recherche de sens, jonglage avec le temps, prise de recul, relecture d'un parcours, galères, etc.
La seconde partie continue de faire connaître l'existence de recherches entreprises par des formateurs des instituts (Isfec) : co-intervention maître E / maître ; conception d'un ouvrage en didactique des Mathématiques destiné à la formation ; pratiques langagières du maître et clarté de l'enseignement scientifique ; apprentissage collaboratif en Master 1.

n° 48 (juin 2010) : "Face à la mutation : relire son histoire"
La mutation dont il s'agit est la masterisation de la formation des enseignants. Ce nouveau bouleversement dans nos centres est l'occasion d'un retour sur le passé (première partie de ce numéro) : "Liberté d'enseignement... formation d'enseignants : d'hier à aujourd'hui". L'histoire permet de repérer le chemin parcouru dans l'Enseignement catholique sur ces deux directions : la liberté d'enseignement en 1946... puis en 1950-1959, l'histoire des CFP et celle de la formation initiale, les questions que pose l'évolution actuelle de la formation. Comme formateurs, nous sommes "héritiers et bâtisseurs" comme le note l'éditorial.
La seconde partie rend compte du travail de recherche de quelques formateurs. Il porte cette fois-ci sur le socle commun, la formation à l'interculturel, les "blancs de compréhension" en classe, l'éducation musicale et la créativité en GS.

N° 47 (novembre 2009) : "Géographies dans le cadre de la formation : entre permanences et mutations"
Enseigner la géographie à l'école primaire ne va pas de soi... C'est pourquoi la première partie de ce numéro présente le "long cheminement de l'enseignement de cette discipline traversé par de nombreux questionnements" pour se centrer ensuite sur : "Quelle géographie enseigner à l'école ?".
La seconde partie se focalise sur ce qu'il convient d'enseigner au cycle 3 compte tenu des nombreux changements d'instructions officielles de 2002 à 2008 : existe-t-il des incontournables ? Cela permet dans la troisième partie de proposer des approches méthodologiques, des fiches pédagogiques et des fiches documentaires, dans ce domaine, pour les enseignants.

N° 46 (juin 2009) : "Du questionnement en formation"
Le questionnement et le débat sont employés en classe (par exemple : discussion à visée philosophique, à visée catéchétique... débat en mathématique, en sciences...) comme en formation (analyse de pratique, pédagogie du questionnement). Au gré des formateurs qui ont accepté de communiquer leurs réflexions, quelques aspects sont examinés dans ce numéro de CF&P :
- Quel est le rôle du maître dans une discussion à visée philosophique ?
- Questionner pour apprendre, questionner pour enseigner, qu'en est-il ? Conséquences pour la formation ?
- Discussion à visée philosophique, discussion à visée catéchétique : ressemblances ? différences ?
- Discernement moral, occasion de développer le pouvoir de penser à l'école ?
- En mathématiques, quelle place pour le questionnement ?
- Apprendre à questionner le savoir : une activité de formation en sciences ?
- L'analyse de pratiques... qu'en est-il en formation initiale ? en formation continue ?
Il faut probablement voir dans l'intérêt des formateurs pour le questionnement une réaction aux I.O. de 2008, une manière de témoigner de ce qui est essentiel dans l'éducation.

N° 45 (novembre 2008) : "La Politique documentaire en Centre de Formation"
Il s'agit pour une part de la présentation du travail d'un des groupes-recherche de notre association de formateurs (AFICFP) : le groupe de documentalistes. Il a ainsi exploré trois faces de leur tâche : une politique de gestion du fonds documentaire, une politique de communication et une politique de formation.

La seconde partie de ce numéro est consacré à la présentation de recherches entreprises par des formateurs de CFP en lien avec des travaux universitaires. Ils concernent la géométrie, les cycles de l'école primaire, le mémoire professionnel, les pratiques d'enseignement et l'image des sciences, la violence en milieu scolaire.

N° 44 (mars 2008) : "La preuve ! La preuve... La preuve ?"
Ce numéro est le résultat du travail d'un des groupes-recherche de notre association de formateurs (AFICFP). Son point de départ : Qu'est-ce qui fait preuve dans nos disciplines et nos actions de formation ? ... pour en arriver à : "Former, se former : entre preuve et épreuve".

Chaque participant de ce groupe y fait part de la manière dont la preuve se pose à lui dans sa discipline et ses activités de formateur. C'est le résultat de la mise par écrit d'expériences singulières et des interactions qu'elles ont suscitées au sein de ce groupe. A cela il faut ajouter les écrits de personnes situées hors des disciplines scolaires (théologie, droit, sémiologie, ...) permettant d'élargir l'horizon... Former, se former font apparaître (cf. les relectures de cet ensemble figurant dans ce numéro) une réalité professionnelle qui s'exprime en termes paradoxaux y compris dans les sciences dites "dures" ce qui n'est pas le moindre des paradoxes (cf. l'éditorial : "La preuve en science : du savoir au croire ?").

N° 43 (décembre 2007) : La littérature de la jeunesse : objet et moyen de formation des professeurs des écoles ?
Des formateurs de CFP en "Littérature de jeunesse" ont accepté de partager leur expérience : "Nous vous proposons, dans ce numéro de Chantiers Formations & Pratiques, notre questionnement et nos propres lectures d’œuvres choisies pour leur complexité, les problématiques existentielles qu’elles posent, sans prétendre détenir la signification exhaustive. A chaque nouvelle rencontre avec ces textes dits résistants s’élaborent des sens insoupçonnés auparavant, faisant du lecteur un braconneur heureux, mais vigilant, afin de ne pas réduire le texte littéraire à ces seuls pièges formels, à un puzzle intellectuel avec lequel il joue".
C'est ainsi que sont abordées de nombreuses questions :
- La littérature de jeunesse... une littérature à part entière ?
- Des œuvres dérangeantes ?
- Le conte, une forme de littérature enfantine ?
et présentés quelques "Dispositifs de formation en littérature de jeunesse".

N° 42 (septembre 2007) : Corps à cœur
Un groupe-recherche composé de formateurs de diverses disciplines membres de notre association et des membres de l'Ugsel ont réfléchi à la place du corps à l'École. Ils étaient accompagnés par Patrick Chauvel, consultant au cabinet E2C. Comme le souligne Yves Mariani dans l'éditorial, "Il semble à la lecture de ces regards croisés que les contributeurs ont tous un point commun que l’on ne peut qu’appuyer : la volonté de souligner que l’éducation scolaire a tendance à réduire la personne et à oublier tous les enjeux de compréhension, de formation et d’accompagnement qu’offrent la prise en compte, la valorisation et l’observation du corps de l’élève... et de celui de l’éducateur".
Après avoir présenté le contexte historique et réglementaire du "corps à l'école", ce groupe nous propose les diverses facettes de son travail :
Le corps "parle" - Le corps en relations - Corps pour apprendre, corps à apprendre - Le corps révélateur de l'humain.

N° 41 (juin 2007) : La Formation : lieu de catéchèse ?
Un état des lieux précise d'abord quelques repères et ressources dont nous disposons à ce sujet dans les CFP (depuis ce que nous savons des 20-30 ans jusqu'au Texte National d'orientation de la Catéchèse en passant par le Caractère Propre de l'E.C. ...). La partie suivante fait état des dimensions catéchétiques de la formation en distinguant ce qui est "Intelligence de la Foi" de ce qui est "Expérience de Foi". Une dernière partie présente quelques exemples de formation à la pratique catéchétique proposés en CFP.
En complément de ce thème quelques articles clôturent ce numéro comme "Être enseignant dans l'Enseignement catholique" ou encore "L'interprétation ou l'art du braconnage" (quand il s'agit de "rentrer" dans les textes bibliques).

N° 40 (décembre 2006) : Expérience de formation d'enseignants - contribution et réflexions.
"Former qu'est-ce à dire ?", "Former en s'aidant de l'alternance", "Former en élargissant l'horizon" sont trois axes présentés dans ce numéro à partir d'expériences auxquelles les CFP et/ou leurs formateurs sont attachés. Un complément utile à « Changer de regard », hors série ECA août 2006 (dont le regard a oublié de se tourner les CFP).
Deux autres articles poursuivent sur la recherche (thème abordé dans le n° 38) : "Les enjeux de la recherche en sciences de l'éducation" et "Éducation psychomotrice et pédagogie de l'écriture".

N° 39 (septembre 2006) : Des dispositifs de formation en mathématiques pour les enseignants de l'école primaire.
C'est la mise en oeuvre en CFP d'une formation assurée plusieurs années de suite par Roland Charnay autour de : problèmes pour chercher, analyse a priori, gestion des temps de mises en commun, évaluer en mathématiques, calcul à l'école primaire. Elle est suivie par la présentation du travail d'un de nos groupes-recherche sur la "construction du concept de symétrie tout au long du parcours scolaire".

N° 38 (septembre 2005) : La recherche en CFP
Cette recherche est d'abord vécue dans des groupes au sein de notre association de formateurs (AFICFP) (rappel de la politique de l'association, de la production des groupes-recherche, interviews de participants). La question est posée ensuite de la possibilité de faire de la recherche au sein d'un CFP. Enfin est abordé, pour un formateur CFP, le moment de produire une thèse (point de vue des intéressés et celui de directeurs de recherche).

N° 37 (février 2005) : Au-delà de nos murs... ou éduquer à l'Universel.
Sept axes y sont présentés à chaque fois sous la forme d'un article de fond et d'exemples de mise en oeuvre : La mondialisation, le débat Nord-Sud, le développement durable, l'éducation pour tous, la diversité culturelle, le dialogue inter-religieux, la solidarité.

N° 36 (février 2004) : Pour approcher l'histoire dans une perspective européenne.
N° 35 (novembre 2003) : Imaginaire et Poésie. Pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF).
N° 34 (mai 2003) : Soutenir une thèse… dans un parcours de formateur en CFP. Pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF).
N° 33 (janvier 2003) : Mesures, mesurages… dans un cadre pluridisciplinaire. Pour accéder au document, cliquez ici, (fichier au format PDF).

Pour se les procurer contacter votre ISFEC, ou l'Afisfec

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics