Accueil > Métiers - Carrières > Recrutement-Concours-Formation initiale > Recrutement suppléants-titulaires

Entrer dans le métier d'enseignant (choisir entre 1er et 2nd degré)

Temps de lecture : 5 minutes
Entrer dans le métier d'enseignant (choisir entre 1er et 2nd degré)

Une analyse comparative des cursus d'entrée dans le métier pour les 1er et 2nd degrés met en évidence des points de convergence, de divergence et de transversalité.

Enseigner en 1er degré (école maternelle ou primaire) ou en 2nd degré (collège/lycée), c'est un choix à faire.
Voir des paroles d'enseignant sur devenirenseignant.
Les principales étapes le métier d'enseignant s'avèrent globalement convergentes entre les 1er et 2nd degrés. Trois axes ont été retenus : l'entrée dans le métier par la formation initiale, celle par les suppléances et la progression de carrière.
A noter le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat de l'éducation est commun au 1er et 2nd degré

1. Entrée par la formation initiale
Parmi les principaux points de convergence, on relève :
- les niveaux de diplômes identiques entre le 1er et le 2nd degré pour passer le concours : Master 1 pour présenter le concours, Master 2 pour être titularisé,
- une vérification par l'Enseignement catholique de l'adéquation entre le projet personnel, professionnel du candidat et le projet de l'Enseignement catholique, lire l’accord collégial.
- Des modules de formation sont parfois communs entre 1er et 2nd degré. Ils correspondent à des aspects communs du métier et permettent un décloisonnement entre 1er et 2nd degré.
Lire sur sitEColes :
- le dossier métier-carrière : devenir professeur des écoles.


2. Entrée dans le métier d'enseignant par les suppléances
Le niveau de diplômes requis pour effectuer des suppléances est le même.
Les suppléants du 1er et du 2nd degré peuvent passer les concours externes. En cas de réussite, ils sont prioritaires pour l'emploi par rapport aux lauréats des concours internes. Les mêmes conditions d'expérience (3 ans de pratique comme suppléant) sont requises pour passer les concours internes (2nd concours interne dans le 1er degré ; concours interne du Caer/PC dans le 2nd degré).
Une différence importante concerne le nombre de postes mis aux concours internes. En 1er degré, le nombre de postes mis au concours interne est inférieur à celui mis au concours externe, a contrario du 2nd degré. Les concours internes pour le 1er degré n'ont pas lieu dans tous les départements.
Le nombre de postes mis aux concours externe et interne est départemental dans le 1er degré et national dans le 2nd degré.
Le recrutement réservé est ouvert aux suppléants du 1er et du 2nd degré avec 4 ans de pratique. En 1er degré, il s'agit d'un examen avec une seule épreuve. En 2nd degré (enseignement général), c'est un concours avec 2 épreuves.

Lire le "dossier métier carriére : suppléant".

3 - Quant à la progression de carrière
Des prises de responsabilité existent aussi bien dans le 1er que dans le 2nd degré. Accompagnement des stagiaires dans les établissements, chef d'établissement, formateur...
Les responsabilités intermédiaires (par exemple responsable de niveaux) sont plus fréquentes en 2nd degré où les établissements scolaires sont de taille plus importantes.

Faire des suppléances en 1er et 2nd degré est un bon moyen d'appréhender les convergences et les divergences.

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics