Accueil > Métiers - Carrières > Autres métiers dans l'établissement et l'Institution > Autres métiers

Assistant d'éducation, auxiliaire de vie scolaire, emploi vie scolaire

Temps de lecture : 8 minutes
Assistant d'éducation, auxiliaire de vie scolaire, emploi vie scolaire

Assistant d'éducation, auxiliaire de vie scolaire, emploi vie scolaire, comment s'y retrouver dans ces " nouveaux " métiers"de l'école ?

1. Assistant d'éducation
Les textes de référence : la loi du 30 avril 2003, le décret du 6 juin 2003 et la circulaire d'application du 11 juin 2003 (B.O. N° 25 du 19 juin 2003)
Les assistants d'éducation travaillent dans les établissements d'enseignement public. Ils y remplacent progressivement les surveillants et les aides éducateurs (" emplois jeunes "). Il n'y a pas d'assistant d'éducation dans l'enseignement privé.
Les fonctions
- encadrement et surveillance des élèves (y compris internat et sorties scolaires)
- appui aux personnels enseignants pour le soutien et l'accompagnement pédagogiques (voir plus loin les assistants pédagogiques)
- aide à l'accueil et à l'intégration des élèves handicapés et accompagnement des étudiants handicapés
- aide à l'utilisation des nouvelles technologies
- participation à toute activité éducative, sportive, sociale ou culturelle.
Situation
Ils sont embauchés sur la base d'une durée annuelle de travail de référence de 1607 heures à répartir sur une période de 39 à 45 semaines.
Ils sont titulaires du baccalauréat ou d'un titre ou diplôme niveau IV au minimum.
Ils peuvent être embauchés à temps complet ou incomplet.
La rémunération se fait à l'indice 267.

2. Assistant pédagogique
Texte de référence : circulaire du 23 septembre 2005 (B.O. N° 35 du 29 septembre 2005)
Il s'agit d'un assistant d'éducation recruté pour renforcer l'accompagnement des élèves en difficulté dans les établissements (lycées) sensibles ou situés dans les zones difficiles. Ils viennent en appui aux enseignants pour le soutien et l'accompagnement pédagogique (préparation aux examens, aide méthodologique, aide au travail personnel…).
Recrutement prioritaire auprès des étudiants préparant les concours d'accès aux corps de l'enseignement scolaire ; ils sont titulaires d'un diplôme sanctionnant deux années d'études après le baccalauréat.
Service maximum : mi-temps à répartir sur un maximum de 36 semaines sur une référence annuelle de 1607 heures pour un temps complet.

3. Auxiliaire de vie scolaire
Texte de référence : circulaire du 11 juin 2003 (B.O.N° 25 du 19 juin 2003)
Des dispositions spécifiques donnent les fonctions d'auxiliaire de vie scolaire à des assistants d'éducation recrutés pour accompagner l'intégration individualisée des élèves handicapés.
Les fonctions :
- interventions dans les classes définies en concertation avec l'enseignant
- participation aux sorties de classes
- accomplissement de gestes techniques et aide à l'hygiène
- participation aux réunions pour la mise en œuvre et le suivi du projet individuel d'intégration.
Situation
Le recrutement se fait par l'Inspection Académique (IA)
Les élèves bénéficient de cet auxiliaire de vie scolaire sur décision de la Commission Départementale de l'Education Spéciale (CDES)
Recrutés avec contrat dans un établissement public, ils peuvent être appelés à accompagner des élèves inscrits dans des établissements privés sous contrat pour lesquels un besoin d'accompagnement a été reconnu par la Commission Départementale de l'Education Spéciale (CDES).

4. Emploi vie scolaire
Texte de référence : circulaire du 29 juillet 2005
Les missions :
- assistance administrative
- appui à la gestion des fonds documentaires
- aide à l'accueil, à la surveillance et à l'encadrement des élèves
- participation à l'encadrement des sorties scolaires
- aide à l'animation des activités culturelles, artistiques et sportives
- aide à l'accueil et à l'intégration des élèves handicapés
- aide à l'utilisation des nouvelles technologies
Les contrats sont de deux natures :
" des contrats d'accompagnement vers l'emploi (CAE) de 6 à 24 mois pour des jeunes de moins de 26 ans rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi : 20 heures de travail hebdomadaires ; rémunération sur la base SMIC.
" Des contrats d'avenir (CA) pour les bénéficiaires de minima sociaux de 2 ans minimum renouvelables dans la limite de 36 mois ; 26 heures de travail hebdomadaires ; rémunération sur la base SMIC.
Les procédures du dispositif
Le pilotage est assuré par l'Inspection Académique (IA) et la direction départementale du travail et de l'emploi.
L'employeur est l'établissement scolaire.
Les emplois proposés et les candidatures sont recueillis par les agences locales pour l'emploi.
Dans l'enseignement privé sous contrat
Les établissements d'enseignement privé sous contrat peuvent bénéficier de ces emplois vie scolaire.
Ce sont des contrats entièrement subventionnés par l'Etat destinés à apporter une aide à l'action éducatrice auprès des élèves. Sont exclues de leurs fonctions les activités de nature administrative ou correspondant à des fonctions ouvrières ou de service de même que celles liées à l'exercice du culte ou à l'enseignement religieux.

5. Aides éducateurs
Pour mémoire : il existe encore dans les établissements publics et privés sous contrat des aides éducateurs recrutés au moment de la mise en place du plan "emplois jeunes". Les contrats de ces aides éducateurs (cinq ans maximum) ne sont pas renouvelés.

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics