Crépy Sylvie

Unapec
Document du 01/06/2001
Modifié le 01/07/2002
Faire un plan de carrière ?
Un inventaire à la Prévert des perspectives de carrières au delà du métier d'enseignant tout en restant dans le champ de l'éducation.
[ Mots-clés : professeur des écoles]
[ Texte de référence ]
Projecture
53
Etre instituteur toute une vie ? Oui, mais avec un métier qui se modifie et qui peut évoluer.
Exercer un métier auprès d'enfants ? Oui, mais le vivre aussi avec des adultes. Quelle carrière alors ?


La métier d'instituteur ou de professeur des écoles est bien connu. Il est a priori contradictoire avec l'idée de carrière. D'ailleurs, le plan de carrière, on le connaît : avancement à l'ancienneté ou au mérite, " grâce " aux visites de " monsieur l'inspecteur " avec un barème annoncé pour les changements d'échelons… On peut aussi envisager ce métier autrement, en s'engageant et en prenant de responsabilités dans l'établissement scolaire ou dans l'enseignement catholique et dynamiser ce parcours " éducation nationale ". Un inventaire à la Prévert pourrait permettre d'en prendre conscience, nous vous proposons plutôt un tableau récapitulatif :

Dans l'école, en fonction des structures existantes, dans le respect du projet éducatif et en accord avec mon chef d'établissement, je peux en fonction de besoins repérés…

- participer à des projets et/ou les animer,
- mener une recherche-action
- être coordinateur de cycle,
- préparer une documentation pour un conseil des maîtres,
- accueillir et accompagner les stagiaires et/ou les suppléants,
- animer des activités périscolaires, un groupe de catéchèse, une chorale…,
- assurer du soutien scolaire,
- participer au conseil d'établissement, au comité d'entreprise, au conseil pastoral,
- être délégué du personnel
- etc.

Dans l'enseignement catholique de mon diocèse, je peux …

- Participer à de nombreuses actions de formation continue,
- Collaborer à des réunions de travail,
- travailler avec des groupes de recherche…,
- être en partenariat avec le CFP pour l'accueil de stagiaires,
- être délégué dans une commission de l'emploi, de qualification, pour la formation des maîtres, de recours, au Comité diocésain pour l'enseignement catholique,
- m'engager dans l'action syndicale,
- répondre aux propositions de l'Evêché…
- etc.

Dans mon quartier, mon village, ma région, je peux…

- aider à l'insertion de mon école et participer à des activités
- montées par la paroisse,
- organisées par la mairie,
- initiées par des associations caritatives, familiales, de parents, sportives, culturelles, artistiques, etc.

Pour accéder à ces responsabilités, il faut être attentif aux diverses propositions, être sollicité, être élu, proposer, … et bien sûr répondre ensuite de ses engagements et rendre compte, savoir garder sa place, écouter, ne pas accaparer, passer le relais, etc.

Et si l'on prend goût à ces responsabilités, on peut alors se préparer à d'autres fonctions : enseignant spécialisé, volontaire DCC (délégation catholique pour la coopération), chef d'établissement, animateur en pastorale scolaire, animateur-formateur. Ces autres missions s'exercent à temps partiel ou à temps plein. Elles nécessitent discernement et formation et suppose un échange avec des responsables.

Un plan de carrière finalement c'est une mise en adéquation des compétences et des besoins. C'est une disponibilité et un dynamisme au service de la collectivité et cela commence dans son école par des actions qui n'ont pas besoin d'être spectaculaires. Il ne s'agit pas de " faire carrière " mais de construire un projet professionnel. Ce n'est certainement pas suivre une voie toute tracée, mais au contraire accepter de s'interroger et de bouger. Au fait dans quoi vous engagez-vous demain ?

Dossier métier carrière :
Chef d'établissement
Coordinateurs et responsables diocésains
Formateurs
Autres métiers
Ce document est issu de www.sitecoles.org
le site de professionnalisation des enseignants du premier degré dans l'Enseignement catholique