Accueil > Métiers - Carrières > Autres métiers dans l'établissement et l'Institution > Autres métiers

Troisième concours

Temps de lecture : 5 minutes

Un concours spécial, le troisième concours est réservé aux emplois-jeunes soit 65 postes sur 1273 dans le premier degré pour le privé en 2001-2002.
Voir conditions sur le site du ministère. Attention, concernant les dates et les inscriptions, il s'agit des modalités pour le public. Pour l'Enseignement catholique, se renseigner auprès des CFP et des directions diocésaines de l'Enseignement catholique.

Lire aussi le BO n° 5 du 1er février 2002.


" Troisième concours " — Document OPCA/EFP mai 2002

- les points-clés " Troisième concours " - définition La mesure dite " Troisième concours " propose une troisième voie d’accès aux fonctions d’enseignants, réservée à des publics spécifiques, emplois-jeunes (EJ) en particulier et distincte des voies existantes (concours interne et concours externe). De 2002 à 2006, cinq sessions de six concours seront organisées pour le recrutement de personnels enseignants. A titre indicatif pour 2002, les inscriptions ont été ouvertes du 21 janvier au 4 avril ; les épreuves d’admissibilité se dérouleront les 23, 24, 25 avril ou 7 mai 2002." Troisième concours " dans l’Enseignement privé, l’application de la mesure à l’Enseignement privé sous-contrat est officialisée et organisée, pour le 2nd degré par le décret n° 2002-294 du 28 février 2002 et, pour le 1er degré, par la note de service n° 2002-030 du 7 février 2002. (Cf. également BO n°5 - volume II du 14/02/02).

Ces " troisièmes concours " offrent, de 2002 à 2006, une troisième voie d’accès aux fonctions de :

- professeur des écoles, – professeur d’éducation physique et sportive,
- professeur du 2nd degré d’enseignement général, – professeur de lycée professionnel.
- professeur du 2nd degré d’enseignement technique,

Ils servent deux objectifs :
- diversifier le recrutement des enseignants,
- offrir des débouchés aux emplois-jeunes.

Ils concernent deux populations :

- les emplois-jeunes en poste en priorité,
- d’autres salariés de droit privé en poste, (surveillants, personnels des services de documentation, enseignants non rémunérés par l’Etat).

Ils requièrent trois critères d’accès :

- diplôme : à titre provisoire, les candidats aux sessions 2002, 2003 et 2004 devront être titulaires d’un diplôme de niveau Bac+2 au moins. Les candidats aux sessions 2005 et 2006 devront être titulaires d’un diplôme de niveau Bac+3 ;
- domaine: les domaines des diplômes détenus doivent être compatibles avec la section ou l’option du concours préparé, conformément aux règles en vigueur pour les concours externes correspondants.
- ancienneté : tous les candidats devront avoir exercé, sous statut privé, une fonction d’éducation ou de formation, pendant au moins quatre ans à temps complet au cours des cinq années qui précèdent la date de clôture des inscriptions au concours.

La mesure " troisième concours " ouvre des postes en nombre limité à 10% du nombre des postes mis à l’ensemble des concours.(A titre indicatif, pour 2002 : 65 postes en 1er degré et 200 postes en 2nd degré).

Organisation des concours Les candidats aux " troisièmes concours " de l’enseignement privé subissent les mêmes épreuves que les candidats aux troisièmes concours de recrutement des professeurs de l’enseignement public (mêmes dates, lieu et jury). Les programmes sont identiques à ceux des Capes externes pour le 2nd degré et à celui du concours externe de professeurs des écoles pour le 1er degré. Formation des personnels de droit privé pour le " Troisième concours "

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics